La couleur dans nos maisons

Bettina Aykroyd
Choisir les bonnes couleurs dans sa maison ! C’est tout un programme…Souvent, nous confondons entre les couleurs que nous aimons et celles qui correspondent à ce que nous voulons vivre. Frédérique Petorin, spécialiste de couleurs, propose une nouvelle façon de choisir LA couleur dans sa maison.
Sens et vie des couleurs selon Frédérique Petorin.

Sens et vie des couleurs selon Frédérique Petorin.
©Frédérique Petorin

Se sentir bien chez soi, et en harmonie avec son intérieur est important. Les couleurs présentes y participent et véhiculent, non seulement ses valeurs, mais aussi son tempérament et sa personnalité. La clarté du message est transmis par les couleurs qui permettent d’aller à l’essentiel. « Cette lecture même inconsciente est active chez les personnes et facilite la communication » souligne Frédérique Petorin, créatrice de Vies de Couleurs, le nom de sa société. Pour elle, au-delà de trois couleurs dans une pièce, le message devient confus et nuit à la bonne communication.


L’approche de Frédérique suggère une nouvelle appréhension, et une nouvelle lecture des couleurs, pour bien les choisir dans sa maison.


 


Quelles sont les bonnes questions à se poser ?


1)    Que souhaitez vous vivre dans vos différentes pièces ?


Suggestions :



  • Dans la cuisine : convivialité ou recueillement

  • Dans le salon : le calme, le partage entre amis ou la sérénité


2) Quand vous invitez des amis chez vous, quel message voulez-vous transmettre ?


3) Comment les autres vous voient-ils ? Quels sont les qualificatifs qu’ils emploient ?


Que nous disent les couleurs?


Sans en être forcément conscient, la couleur est partout. Elle nous entoure et fait partie de notre quotidien… Mais, y prêtons-nous réellement attention ?


Le bleu du ciel nous incite à contacter nos inspirations, c’est une couleur descendante, au service de nos intuitions,

Le bleu du ciel nous incite à contacter nos inspirations, c’est une couleur descendante, au service de nos intuitions,
©Frédérique Petorin


Le bleu du ciel nous incite à contacter nos inspirations, c’est une couleur descendante, au service de nos intuitions, alors que la terre brune nous offre une richesse d’ancrage en lien avec nos racines, c’est une couleur ascendante qui sert notre force vitale.


Au milieu, il y a le bitume, couleur gris de nos villes, une couleur qui amène, voir même, la rumination, qui vient du mental. Heureusement, les parcs, nos poumons verts, nous ouvrent les bras et nous invitent au partage. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si nous y sommes sensibles, dès les beaux jours. Le gazon vert, nous invite à échanger davantage, nous partageons des pique-niques, les amoureux y expriment au grand jour, leurs sentiments.


Si nous sommes conscients des messages cachés des couleurs, nous devenons acteurs de notre vie, en choisissant de les porter et de nous en entourer dans notre maison.


Le jaune est une couleur lumineuse, qui nous renvoie à la place sociale, à l’estime de soi et à l’argent.

Le jaune est une couleur lumineuse, qui nous renvoie à la place sociale, à l’estime de soi et à l’argent.
©Frédérique Petorin


Regardons de plus prêt, le jaune et l’orange



  • Le jaune


Le jaune est une couleur lumineuse, qui nous renvoie à la place sociale, à l’estime de soi et à l’argent. « Si l’on regarde, son positionnement dans le corps, Il se situe au niveau de l’estomac, là où Napoléon Bonaparte posait sa main ! » me raconte Frédérique. Cette même couleur parle de l’enfant que nous étions, et comment il a pu se construire dans l’estime de lui-même, et de sa confiance.


Son influence sur nous


Cette couleur jaune, du plus pâle au plus intense, évoque cette confiance en nous-mêmes ; si le jaune est faible, il nous donne un indice sur notre timidité, notre humilité, notre manque de confiance et notre difficulté à prendre notre place.


Si ce jaune est plus jaune d’or à l’image du tournesol, il évoque une forte confiance en soi et une capacité à rayonner et à briller en société.


L’enfant se construit dans notre société occidentale par les connaissances intellectuelles qu’il intègre au fur et à mesure de son parcours d’élève et d’étudiant. C’est ainsi qu’il pourra asseoir sa place sociale, s’exprimer par son métier et les diplômes. Il gagnera de l’argent et goûtera à la fluidité et à la liquidité !


Un exemple donné par Frédérique Petorin


Si nous regardons la carte de fidélité de la FNAC, elle est de couleur noire et or avec du jaune et un symbole 8 allongé, symbole de l’infini, me fait réaliser Frédérique. Allons plus loin, les gilets des vendeurs sont aussi de couleur noire et jaune soutenu.



  • Le jaune est en accord avec le message des connaissances intellectuelles que sont les livres et les films

  • Le noir parle de passage, de la transition, d’acceptation.


C’est en s’instruisant par les livres, que nous pouvons passer de l’un à l’autre, rompre avec le passé pour s’enrichir par les livres et transformer notre futur.


Le 8 allongé, symbole de l’infini nous suggère en plus de le faire pour toujours, et d’inscrire notre démarche d’achat dans un temps infini !


Il m’est arrivé de conseiller pour une boutique, de mettre un bouquet de fleurs jaunes sur la caisse pour renforcer et stimuler les ventes.


La couleur orange nous parle de la vie, de la procréation, du mouvement et des émotions.

La couleur orange nous parle de la vie, de la procréation, du mouvement et des émotions.
©Frédérique Petorin



  • L’orange


La couleur orange nous parle de la vie, de la procréation, du mouvement et des émotions. C’est l’archétype de « l’enfant intérieur » avec tout le potentiel de la créativité qu’il représente. Cette couleur pétille, joyeuse et stimule l’organisme. Ce n’est pas un hasard si le packaging de la « vitamine C » est orange !...


Le corps se réjouit d’être en vie et danse et se met en mouvement. Il ressent aussi les émotions des plus douces aux plus coléreuses. Si le corps retient longtemps ses émotions, il peut être sujet aux somatisations, et c’est alors la maladie, « le mal a dit ».


L’orange est une couleur festive, gaie et entraînante, qui correspond aux leaders sportifs, aux danseurs, aux personnes, qui sont des « locomotives » pour les autres.


Du plus clair au plus profond, l’orange indique la frustration, l’équilibre ou la maladie quand il est en excès. Une agence de location de voiture à Paris est peinte toute en orange et est en adéquation avec le message qu’elle souhaite faire passer, la mobilité en louant des voitures.


A l’inverse, si l’on peint une pièce en orange pâle, couleur « saumon », il est possible que l’on taise ses envies, qu’on limite son désir de bouger.


Les couleurs présentes dans sa maison participent à se sentir bien chez soi, et en harmonie avec soi même.

Les couleurs présentes dans sa maison participent à se sentir bien chez soi, et en harmonie avec soi même.
©Frédérique Petorin


Etude d’un cas pratique: les couleurs de la maison


Juliette et Paul, un couple de parisiens avec deux enfants habitent un appartement de type hassmanien au centre de Paris.


Je vous suggère une visite, pièce par pièce, avec un état des lieux des couleurs choisies et de l’atmosphère qui y règne.



  • La chambre des enfants: Chacun des enfants a sa chambre. Toutes les deux sont de couleur jaune d’or. Cette couleur a permis aux enfants de Juliette et Paul de bien travailler leurs devoirs, sans aide. Porteuse de confiance, la vibration du jaune leur a donné toute la confiance nécessaire pour étudier seuls, et réussir leurs examens.



  • La chambre des parents: Elle est vert anis, une couleur qui parle de partage du coeur. Elle donne à la chambre, une atmosphere apaisante et reposante. Cette sensation de sérénité est parfaite pour lire. Elle est la préférée du chat !



  • La salle de bains: Son sol est en marbre de couleur crème, et les murs sont de couleur bois de rose. Une couleur qui incite à prendre soin de soi, de sa peau, mais qui est aussi propice à la meditation et l’introspection. Parfait !... pour cette pièce. Sinon, la baignoire est blanche avec un grand miroir qui apporte de la lumière.



  • Le bureau de Paul: La couleur dominante de ce bureau est le rouge. Cette couleur est celle de l’autonomie, voire même de la solitude. Il n’y a rien d’étonnant que Paul reçoive peu de visites…



  • Le bureau de Juliette: Il est blanc cassé auquel Juliette a fait rajouter des panneaux de bois, couleur acajou foncé. Ce bois acajou étant transmetteur de tradition et de valeurs des ancêtres. Il donne comme message, “je prends soin de moi dans la durée”. Les rideaux assortis de couleur crème sont un signe de maturité et aussi porteur d’un message “je profite de la vie dans le bon sens du terme”.



  • Le salon: Sa couleur est blanc cassé, avec une note chaude, donnée par le parquet en bois caramel. Elle apporte équilibre et douceur. Quelques meubles sont en bois, et deux grands canapés rouges se font face. De fait, les amis viennent peu et restent peu dans cette pièce.



  • La cuisine: Les tonalities de cette pièce vont du gris clair aluminium au gris foncé. Des panneaux en bois recouvrent les murs. Au milieu de la pièce, une belle table en marbre gris. Au mur, quelques panneaux de bois qui, heureusement, viennent apaiser le gris, la couleur du mental. Au final, quand on déjeune dans cette pièce, on réfléchit, on cogite, voire même on rumine. D’ailleurs, les repas ne durent pas très longtemps.


Les conseils de Frédérique


D’après Frédérique, si le budget ne permet pas de tout revisiter, il est tout à fait possible, l’harmoniser les pièces, par le biais d’accessoires, de meubles, et de touche de couleur. Revisitons les pièces où Frédérique préconise des changements.



  • Le salon. Pour contre balancer les deux masses rouges, cette dernière conseille d’ajouter des coussins de couleurs bigarées, chamarées – en caramel (équilibre), et en vert (le partage et d’éveil).

  • Le bureau de Juliette. Frédérique recommande des rideaux violets et un tapis de la même couleur. Ainsi, Juliette, pourra être à même de mieux se concentrer et de garder son cap. Une excellente façon, d’arrêter de s’éparpiller.

  • La cuisine. Il serait judicieux d’ajouter des éléments de cuisine en cuivre et laiton, comme par exemple des casseroles en cuivre. Ce métal amènerait de l’énergie et permettrait de canaliser le mental. Enfin, installer une banquette en bois, agréementée des cousins caramel, safran et vert pour apaiser l’atmosphère.


Qui est Frédérique Petorin ?


Depuis sa plus tendre enfance, Frédérique dessine et noue une relation forte à la couleur. Elle les aime toutes, sauf la couleur olive, qui dit pour elle “je ne suis pas digne de m’aimer” et le gris qui parle “de l’ego et du mental”. Vous l’aurez compris la couleur fait partie de la vie de Frédérique. A un moment donné, cette dernière a voulu la comprendre de l’intérieur, ce qu’il l’a amené à découvrir les ouvrages de William Berton et de Michel Pastoureau.


La vie va la guider vers un parcours professionnel plus ou moins en lien avec la couleur ! Elle rejoindra les maisons Guerlain, Thalgo, Phas et Lancôme en tant que formatrice sur les 3 axes (maquillage, soin et parfum). Puis, chemin faisant, elle se forme à la couleur et crée, il y a maintenant un an, un jeu de cartes, pour donner accès à une lecture différente des couleurs. Son objectif est d’apporter une nouvelle façon de vivre la couleur au quotidien. C’est ainsi qu’elle donne des consultations pour la couleur dans la maison, mais sur la décoration des sociétés ou encore son avis sur les couleurs d’un site internet et d’un logo.


Pour en savoir plus, www.vies-de-couleurs.fr