Ressource, des couleurs et du style

Anne Swynghedauw
Depuis 2008, le fabricant de peintures Ressource décrypte les couleurs de la seconde moitié du XXème siècle. Le résultat ? Trois gammes de teintes emblématiques des années 50, 60 et 70 et une jolie collection pour enfants.
Totalement seventies, avec l'influence de grands décorateurs comme le fameux David Hicks!

Totalement seventies, avec l'influence de grands décorateurs comme le fameux David Hicks!
©Ressource

C’est à Patrick Baty que l’on doit ce festival de teintes. Véritable archéologue de la couleur, il étudie depuis plus de trente ans les peintures, de l’Antiquité à la première moitié du XXème siècle. Dans ses recherches, il prélève des échantillons sur les bâtiments anciens, analyse les documents d’époque. The Real Vintage Collection est l’aboutissement de ses travaux et regroupe trois styles, les années 50, 60 et 70 ;


Ambiance fifties: les coloris pastel et vifs, le noir en contrepoint, telles sont les couleurs d’époque qui reviennent en force aujourd’hui.

Ambiance fifties: les coloris pastel et vifs, le noir en contrepoint, telles sont les couleurs d’époque qui reviennent en force aujourd’hui.
©Ressource


Les fifties, l’esprit moderne


Cette gamme est le reflet de l’esprit créatif de l’après-guerre en Angleterre et en France jusqu’aux années 60. Cette collection est en partie fondée sur la première charte de teintes de peintures standardisées prêtes à l’emploi, créée par le British Standard Institute (organisme de normalisation au Royaume-Uni). Fruit de la collaboration du Royal Institute of Architects et du British Colour Council, ce nuancier de teintes fifties fut la première gamme de couleurs de peintures à l’usage de l’architecture et de la décoration d’intérieur.


The 1960’s Colours.Le "Brillant White" eut un succès considérable, symbolisant une blancheur inconnue alors grâce à l'introduction du blanc de titane.

The 1960’s Colours.Le "Brillant White" eut un succès considérable, symbolisant une blancheur inconnue alors grâce à l'introduction du blanc de titane.
©Ressource


Les sixties, le peps dans la couleur


Les couleurs vives, synonymes de gaieté et de prospérité ont le vent en poupe dans la décoration des années 1960 : papier-peint, tissu, céramique et matières plastiques rivalisent de motifs et d’accents toniques. L'influence des courants artistiques, Pop Art, Op Art, Psychédélique Art, est prépondérante. Et le retour à la nature n’est pas en reste ; il prône une joie de vivre incontestable. Dans le design du milieu des années 60, les couleurs sont de plus en plus intenses. La majorité des teintes de la collection sixties ont été ont été produites à partir d'échantillons de tissus, de papiers peints ou de photos d'ouvrages et de revues de décoration de l'époque.


The 1970’s Colours. Cette gamme se compose de 16 couleurs et d’un dégradé de 8 gris “Pure Greys”.

The 1970’s Colours. Cette gamme se compose de 16 couleurs et d’un dégradé de 8 gris “Pure Greys”.
©Ressource


Les seventies, l’influence des décorateurs


Cette nouvelle gamme de peintures seventies s’inscrit dans la continuité des années 50 et 60. Le grand décorateur anglais David Hicks a laissé son empreinte dans l'univers de la décoration. Il a introduit les motifs géométriques associés à un usage affirmé de la couleur, détrônant ainsi chintz et imprimés fleuris. Sept couleurs sont des symboles de son travail des années 60 et 70: Burnt Orange, Cola Colour, Green Gage, Purple Ink, Jewel Blue et Damson. La teinte Helena R est inspirée aussi de sa collaboration avec Rubinstein, célèbre Maison de cosmétiques. La gamme de gris vient en contrepoint des couleurs vives ; on avait en effet besoin d’introduire du neutre apaisant dans la décoration.


Un motif, une teinte tonique et un gris qui apaise, voici les recommandations de Ressource pour une chambre d'enfant.

Un motif, une teinte tonique et un gris qui apaise, voici les recommandations de Ressource pour une chambre d'enfant.
©Ressource


Et aussi pour les enfants


Plus récemment, on s’intéresse de près aux univers des enfants. Le bleu et le rose pastel sont un peu passés de mode, et d’autres teintes viennent les remplacer. Les couleurs vives, sans couvrir la totalité d’une pièce, font leur apparition comme le turquoise, le orange, mais aussi les teintes plus sourdes comme le gris ou  le kaki. 


Ressource :

www.ressource-peintures.com


Adroite association d'une teinte forte, d'une teinte neutre et d'un papier-peint pour habiller les murs d'une chambre d’enfant dans la nouvelle gamme de couleur conçue pour eux.

Adroite association d'une teinte forte, d'une teinte neutre et d'un papier-peint pour habiller les murs d'une chambre d’enfant dans la nouvelle gamme de couleur conçue pour eux.
©Ressource