Du beau linge de maison toujours vosgien

Christian de Rivière
Au cœur des Vosges, Jean-François Birac poursuit avec passion l’œuvre de ses aïeux avec la création et production française de beau linge de maison. L’histoire de Blanc des Vosges.
La réalisation du Jour Venise demeure un des spécialités de Blanc des Vosges.

La réalisation du Jour Venise demeure un des spécialités de Blanc des Vosges.
©Blanc des Vosges

Quelques mots sur votre parcours ?


Jean-François Birac: Crée en 1843 par mon aïeul François Hans, l’entreprise familiale a fêté l’an passé ses 170 ans. Issu moi-même de la famille fondatrice, je représente aujourd’hui la cinquième génération à la tête de ce fabricant de linge de lit et de bain indépendant, et toujours installé dans la région d’origine, proche de Gérardmer. J’ai rejoint la fabrique en 1992 avec l’idée de créer la marque Blanc des Vosges, afin de développer la notoriété de l’enseigne auprès des consommateurs.


Satin de coton peigné pour la collection Versailles, ici en coloris chanvre.

Satin de coton peigné pour la collection Versailles, ici en coloris chanvre.
©Blanc des Vosges


Une entreprise familiale et française?  


J-F B: Actuellement, 100% de notre offre de linge de lit et de linge de table est fabriquée à Gérardmer. Blanc des Vosges achète des rouleaux de toile écrue et se charge ensuite de son ennoblissement pour la blanchir, puis la teindre. Côté distribution, nos collections de linge de maison sont vendues par près de 1500 distributeurs physiques dans la France entière et Blanc des Vosges a également 10 boutiques en propre.  


Autre spécificité de Blanc des Vosges: apporter une finition délicate à une taie d'oreiller pour la sublimer, placer un bourdon fin sur un drap pour le distinguer, installer un parement de couleur vive sur un drap satin blanc pour jouer les oppositions, insérer un passepoil, une tresse, un ruban jacquard, un galon de velours ou simplement satin ...

Autre spécificité de Blanc des Vosges: apporter une finition délicate à une taie d'oreiller pour la sublimer, placer un bourdon fin sur un drap pour le distinguer, installer un parement de couleur vive sur un drap satin blanc pour jouer les oppositions, insérer un passepoil, une tresse, un ruban jacquard, un galon de velours ou simplement satin ...
©Blanc des Vosges


Quel soin apportez-vous au choix des matières premières?


J-F B: Chez Blanc des Vosges, nous attachons une extrême importance à la qualité de la matière première, toujours naturelle ; c’est pourquoi nous utilisons exclusivement du coton peigné et non pas cardé qui garde certaines impuretés. En outre, le coton peigné permet de réaliser des draps plus beaux et plus souples. Pour répondre à toutes les demandes, Blanc des Vosges propose plusieurs qualités de toile de coton pour confectionner des collections de linge de lit. Les gammes les plus accessibles sont réalisées à partir d’un beau coton au tissage serré avec 57 fils au cm², déjà très confortable. Ensuite nous proposons une magnifique percale de coton peigné longues fibres avec 80 fils au cm², doux au toucher et confortable. Enfin, pour les amoureux du très beau linge de lit, nous réalisons des parures en satin de coton peigné longues fibres avec 110 fils par cm², pour une qualité incomparable et une extrême douceur. A nous ensuite de décliner les collections dans 25 dimensions, pour répondre aux exigences et habitudes de tous les pays.


Parure de lit Cocktail coloris indigo, collection 2014, en percale de coton. Housse de couette 240 x 220 + 2 taies : 169 euros.

Parure de lit Cocktail coloris indigo, collection 2014, en percale de coton. Housse de couette 240 x 220 + 2 taies : 169 euros.
©Blanc des Vosges


Les évolutions des choix des consommateurs?


J-F B: Comme la tendance est à l’augmentation de la taille des lits, qui sont fréquemment de 160 cm de large, voire 180 cm, les Français s’équipent de nouveau linge de lit dans des formats plus grands. Et parallèlement, la mode des housses de couette s’accentue. En 1992, 60% des ventes étaient représentées par les draps et 40% par les housses de couettes ; désormais les chiffres sont inversés. Côté matière, le coton reste indétrônable, même si nous avons essayé de proposer des collections réalisées avec d’autres types de fils, comme des fibres issues du bambou par exemple. Mais nous sommes revenus au coton pour l’intégralité de la gamme, pour satisfaire notre clientèle.


Parmi les grands succès actuels, l’alliance de rayures et de carreaux, avec des colorations vives pour réveiller la maison en hiver, ou de grands motifs floraux stylisés comme la ligne Lola, ici en coloration Céladon.

Parmi les grands succès actuels, l’alliance de rayures et de carreaux, avec des colorations vives pour réveiller la maison en hiver, ou de grands motifs floraux stylisés comme la ligne Lola, ici en coloration Céladon.
©Blanc des Vosges


Stylistes, designers textile, qui est à l’origine des collections ?


J-F B: Pour créer nos deux collections annuelles, une équipe de styliste internes s’inspire notamment de la mode en général, et de celle de l’habillement en particulier qui donne les grandes tendances en termes de graphismes et d’associations de couleurs. Il faut savoir que l’achat de base est une housse de couette avec deux taies carrées d’oreillers coordonnées. Si la cliente a davantage de budget, elle investira alors dans un drap housse assorti et deux autres taies d’oreillers rectangulaires qui viendront en décoration. L’étape suivante est de coordonner le linge de toilette à celui du lit car, à l’instar de l’hôtellerie, la chambre à coucher des Français s’ouvre plus souvent et largement sur la salle de bains attenante, d’où une envie de coordonner son linge de maison. Mis à part la collection Sanderson, fleurie et british à souhait, le cœur de collection chez Blanc des Vosges est incarné par des motifs épurés, une certaine modernité jusque dans les motifs floraux et végétaux.


Nappes damassées, sets de table, serviettes... unis ou à motifs jacquards, Blanc des Vosges propose une jolie déclinaison de linge de table.

Nappes damassées, sets de table, serviettes... unis ou à motifs jacquards, Blanc des Vosges propose une jolie déclinaison de linge de table.
©Blanc des Vosges


Etes-vous des gardiens de la tradition avec les trousseaux, les finitions classiques comme le jour Echelle ?


J-F B: Malheureusement pour nous, la mode du trousseau avec des draps et taies par douzaines est révolue. En revanche,  les Français suivent davantage les modes en renouvelant leur parures de lit régulièrement, tantôt avec des imprimés, et tantôt avec les grands classiques que sont le jour Venise, parfois recolorés dans des teintes unies plus actuelles. Petite précision qui a son importance : notre ligne Marquise est en percale de coton avec un volant plat perforé, tandis que le véritable jour Echelle ou jour Venise nécessite une succession de trois machines pour sortir certains fils de trame qui seront ensuite rebrodés pour former une sorte de petite échelle, solide et durable. Sinon, une des grandes spécialités de Blanc des Vosges est d’ajouter des finitions raffinées qui plaisent tant à notre clientèle : bourdons, rubans, passepoils, ajouts de confection…


Cyclamen ou Orange, ,les draps de bains se doivent de répondre aux teintes du linge de lit, dans la chambre attenante.

Cyclamen ou Orange, ,les draps de bains se doivent de répondre aux teintes du linge de lit, dans la chambre attenante.
©Blanc des Vosges


Un rêve pro et perso (maison) ?


J-F B: Equiper tous les grands magasins japonais avec les produits Blanc des Vosges, les japonais étant friands d’art de vivre à la Française !


www.blancdesvosges.fr


Percale de coton avec volant plat et jour perforé pour la ligne Marquise, un classique modernisé dans une tonalité Acier.

Percale de coton avec volant plat et jour perforé pour la ligne Marquise, un classique modernisé dans une tonalité Acier.
©Blanc des Vosges


Accessoires confortables comme des plaids et des coussins complètent la collection.

Accessoires confortables comme des plaids et des coussins complètent la collection.
©Blanc des Vosges


Le savoir-faire et la patience des 90 couturières donnent vie à des collections de linge de maison particulièrement soignées.

Le savoir-faire et la patience des 90 couturières donnent vie à des collections de linge de maison particulièrement soignées.
©Blanc des Vosges


Avec l’avènement des cuisines ouvertes, même les torchons deviennent décoratifs et se parent de jolies teintes roses, faisant écho à l'ail rose de Lautrec.

Avec l’avènement des cuisines ouvertes, même les torchons deviennent décoratifs et se parent de jolies teintes roses, faisant écho à l'ail rose de Lautrec.
©Blanc des Vosges