Exposition Pierre Frey au musée des Arts décoratifs

Anne Swynghedauw
L’exposition « Tissus Inspirés, Pierre Frey » rend hommage à cet éditeur de tissu d’ameublement, au parcours rassurant et créatif. Visite guidée.
Réédition d’un tissu foisonnant et joyeux, ce papier-peint dessiné en 1942 par le décorateur Jean-Denis Malclès, est resté en collection pendant près de 60 ans ! Tissu Déjeuner sur l’herbe, imprimé sur coton.

Réédition d’un tissu foisonnant et joyeux, ce papier-peint dessiné en 1942 par le décorateur Jean-Denis Malclès, est resté en collection pendant près de 60 ans ! Tissu Déjeuner sur l’herbe, imprimé sur coton.
©DR


Entre tradition et modernité



Retraçant 80 années de création de tissus et de papiers-peints l’exposition « Tissus Inspirés, Pierre Frey » au musée des Arts décoratifs de Paris, du 21 janvier au 12 juin 2016, montre ses plus belles collections, suivant un parcours chronologique riche et dense. On y découvre non seulement les collections permanentes du musée, mais aussi les collaborations de designers et les œuvres d’artistes contemporains sollicités pour l’occasion. On apprend aussi l’importance de l’ensemble des métiers de production du textile et du papier-peint, celui du dessinateur, du tisserand et de l’imprimeur qui donnent vie aux créations d’hier et d’aujourd’hui.



Patrick Frey et ses trois fils, les dirigeants actuels de la maison Pierre Frey.

Patrick Frey et ses trois fils, les dirigeants actuels de la maison Pierre Frey.
©DR




La maison Pierre Frey, une saga familiale



Né en 1903, Pierre Frey débute à 17 ans dans le monde des tissus d’ameublement pour la maison Burger, ce qui lui permet de connaître les besoins des décorateurs. Puis avec Jean Chatanay qui apporte ses compétences techniques, il est directeur de la maison Lauer. En 1937, il crée la maison Pierre Frey, installée 47 rue des Petits-Champs, où se trouve encore le siège social. L’esprit de la maison mère y demeure. Pour l’inoxydable Patrick Frey, son fils, c’est la consécration. « L’exposition « Tissus Inspirés, Pierre Frey » au musée des Arts décoratifs est une pause qui révèle les plus belles réalisations conçues depuis 1935. Elle montre aussi les techniques de fabrication adaptées à un marché qui a changé. Le succès de l’outdoor, le nouveau mobilier nous a conduit à ces évolutions », explique-il avec enthousiasme. Aux commandes de la maison depuis 1975, il cède aujourd’hui, la partie commerciale à ses trois fils, Pierre, Vincent et Matthieu, et garde la main sur la création des collections.



À partir d’une reproduction d’une toile de laine, imprimée à la planche en bois, le studio de création a dessiné ce sublime papier-peint qui mêle les oiseaux grandeur nature au feuillage exotique. Revêtement mural, Grande Volière 100% intissé.

À partir d’une reproduction d’une toile de laine, imprimée à la planche en bois, le studio de création a dessiné ce sublime papier-peint qui mêle les oiseaux grandeur nature au feuillage exotique. Revêtement mural, Grande Volière 100% intissé.
©DR




Artistes et designers, la touche contemporaine



A travers des collections capsules, quatre signatures de l’univers du design ont répondu à l’appel de la maison Pierre Frey illustrant, par un dialogue avec les archives, des périodes précises de création. On y découvre les créations de designers reconnus. Dans l’espace dédié à la période 1935-1959, Julien Colombier crée un imprimé aux couleurs franches. Dans celui des années 1960-1979, Benjamin Graindorge expose un papier-peint inspiré du pixel comme unité, rejoignant ainsi l’esprit de l’Op’ Art du début des années 1970. Marcel Wanders, pour les années 1980-1999, vient réinterpréter le thème de la fleur, un motif permanent. Et enfin, Nao Tamura, pour les années 2000-2015, crée un jacquard où le thème de la nature est omniprésent.



Le Label Dalbin a choisi de réunir Mathieu Massat pour la création visuelle et Krikor Kouchian pour la création sonore, afin d’explorer le champ expérimental du bruissement de l’étoffe.

Le Label Dalbin a choisi de réunir Mathieu Massat pour la création visuelle et Krikor Kouchian pour la création sonore, afin d’explorer le champ expérimental du bruissement de l’étoffe.
©DR




Dans l’exposition « Tissus Inspirés, Pierre Frey », les artistes contemporains, eux aussi, ne sont pas en reste et célèbrent à leur manière leur approche du monde du textile. Julien Salaud, Peter Gentenaar, Michelle Taylor-Dorset, Paule Riché, Kumi Yamashita, et enfin Memo Akten et Label Dalbin sont les sept artistes sollicités pour leurs univers différents et la diversité de leurs nationalités. Ils ont exploré à leur manière les concepts de la maison Pierre Frey: la couleur, l’encre, l’histoire, la matière, le motif et jusqu’au bruissement de l’étoffe.



Pour la période des années 1980-1999, le designer Marcel Wanders a choisi de revisiter le thème de la fleur, auquel il ajoute un monstre gentil qui vient bousculer l’univers floral traditionnel. Tapis Monster Garden, édité en 5 exemplaires, laine tuftée main.

Pour la période des années 1980-1999, le designer Marcel Wanders a choisi de revisiter le thème de la fleur, auquel il ajoute un monstre gentil qui vient bousculer l’univers floral traditionnel. Tapis Monster Garden, édité en 5 exemplaires, laine tuftée main.
©DR




Exposition « Tissus Inspirés, Pierre Frey », du 21 janvier au 12 juin 2016



Galeries des études au Musée des Arts décoratifs de Paris

107, rue de Rivoli

75001 Paris

Tél. : +33 (0)1 44 55 57 50



Renseignements pratiques, www.lesartsdecoratifs.fr



La création du textile s’est renouvelée grâce à la photographie, offrant de nouvelles perspectives. Toits de Paris, création Sandrine Courau, 2011, imprimé sur lin.

La création du textile s’est renouvelée grâce à la photographie, offrant de nouvelles perspectives. Toits de Paris, création Sandrine Courau, 2011, imprimé sur lin.
©DR




Un des grands classiques des collections est le thème du voyage. Tissu mural ou rideaux, Retour de Voyage imprimé sur lin.

Un des grands classiques des collections est le thème du voyage. Tissu mural ou rideaux, Retour de Voyage imprimé sur lin.
©DR




La botanique est l’un des thèmes récurrents de l’univers du textile. Beauregard, création Erasmo Figini, 2002, imprimé sur coton.

La botanique est l’un des thèmes récurrents de l’univers du textile. Beauregard, création Erasmo Figini, 2002, imprimé sur coton.
©DR




Sous l’impulsion de Pierre, petit-fils du fondateur de la Maison Frey, l’artiste graffeur Toxic a créé un tissu, un papier-peint et un panoramique aux couleurs vives et aux formes abstraites dessinées à la bombe. Une façon de relier la tradition à la modernité du Street Art… Tissu Eighty/Thirty, imprimé sur coton.

Sous l’impulsion de Pierre, petit-fils du fondateur de la Maison Frey, l’artiste graffeur Toxic a créé un tissu, un papier-peint et un panoramique aux couleurs vives et aux formes abstraites dessinées à la bombe. Une façon de relier la tradition à la modernité du Street Art… Tissu Eighty/Thirty, imprimé sur coton.
©DR