Fantome, ou la deuxième vie d’une chambre à air de vélo

Laurence Wichegrod
Dans une première vie la chambre à air de vélo est fabriquée un peu partout dans le Monde :
en Pologne, en Tchéquie, en Chine, au Sri Lanka, en Allemagne et même parfois en France. Les cyclistes en achètent pour leur vélo dans les magasins de cycles et dévalent ensuite les routes de France.
Fantome, une maroquinerie alternative sans cruauté.

Fantome, une maroquinerie alternative sans cruauté.
©Nicolas Demare aka NIDIMAGES.


La chambre à air parcourt beaucoup de kilomètres, et durant tout ce temps elle est évidemment gonflée plusieurs fois et réparée à l’aide de belles rustines. Une fois trop usées, certaines sont mises à la poubelle et se retrouvent dans les décharges, avant d’être incinérées. D’autres ont plus de chance et se retrouvent dans le bac de récupération d’un des partenaires vendeur et réparateur de vélos, attendant le passage de Fantome qui les récolte !



Le sac colporteur sied à l'homme comme à la femme.

Le sac colporteur sied à l'homme comme à la femme.
©Nicolas Demare aka NIDIMAGES.




C’est ici que commence la deuxième vie des chambres à air. Après les avoir amenées à l’atelier, Fantome effectue une première découpe pour ôter les valves, suivie d’une deuxième découpe pour les ouvrir sur toute la longueur. Cette étape permet de mettre à l’écart celles qui sont en trop mauvais état. Elles sont ensuite nettoyées en machine à laver, à l’aide d’un nettoyant écologique certifié Ecocert. Et elles sont séchées à l’air libre une première fois, puis frottées au chiffon pour enlever tout résidu de talk et effectuer un deuxième contrôle qualité.



Un panier Fantome, moitié osier, moitié chambre à air.

Un panier Fantome, moitié osier, moitié chambre à air.
©Nicolas Demare aka NIDIMAGES.




Le tri s’effectue ensuite par type et par taille, une étape très importante pour la confection, car chacun des articles est fabriqué à partir d’un certain type de chambre à air, souvent même d’une certaine taille de chambre à air. Suivant chaque article, les chambres à air sont cousues entre elles pour créer un « tissu ». Et pouvoir commencer la découpe et le montage propre à chaque article de Fantome. Les modèles sont des pièces uniques, et sont numérotées à la main, les "Fantome" se retrouvent soit chez un revendeur (un peu partout en France), soit sur l’ e-shop de Fantome.



Fantome - Je suis Made In France - carte postale photo Nicolas Demare aka NIDIMAGES.

Fantome - Je suis Made In France - carte postale photo Nicolas Demare aka NIDIMAGES.
©Nicolas Demare aka NIDIMAGES.




Voilà comment une deuxième vie est offerte aux chambres à air et pourquoi la marque s’appelle FANTOME ! Elles sillonnent dorénavant la France entière et vivent pleinement leur vie en dehors des décharges et incinérateurs ! Vous pouvez en acquérir  au salon Marjolaine qui se tient au Parc Floral de Vincennes du 5 au 13 novembre 2016.



Fantomeest née de l’envie de faire les choses bien.

1 - Créer et confectionner des articles de qualité. Non à l’obsolescence programmée, tout est mis en oeuvre pour que les articles Fantome durent aussi longtemps que possible.



2 - Respecter l’environnement et réduire l’empreinte carbone. C’est une nécessité. Essayons de laisser le monde plus propre que lorsque nous y sommes arrivés. Fantome sur-cycle la chambre à air de vélo usée et refuse toute utilisation de colle.La production est sans cesse repensée pour tendre autant que possible vers le Zero Déchet.



3 - Proposer une maroquinerie alternative sans cruauté. Fantome ne souhaite pas encourager l’exploitation cruelle et industrielle de l’animal.  Leur collection est entièrement vegan.



4 - Fabriquer en France.La confection de toute la collection Fantome est française. Fantome travaille avec les artisans et fournisseurs les plus proches géographiquement. La liste des matériaux utilisés ainsi que leur provenance sont indiqués dans chaque fiche produit.



Fantome est une entreprise familiale, qui produit en petites séries, en retant à l'écoute de ses clients pour leur répondre aussi rapidement que possible.



Le salon Marjolaine se tient au Parc Floral de Vincennes du 5 au 13 novembre 2016 / Nocturne le 11 novembre

Le salon Marjolaine se tient au Parc Floral de Vincennes du 5 au 13 novembre 2016 / Nocturne le 11 novembre
©DR




Fantome présente sa collection sur le salon Marjolaine - Parc  Floral de Vincennes jusqu’au 13 novembre stand C4

www.salon-marjolaine



photos Nicolas Demare aka NIDIMAGES.

www.maison-fantome.fr