La saga finlandaise Marimekko

Anne Swynghedauw
À l’occasion du 100ème anniversaire de l'indépendance de la Finlande en 2017, l’entreprise Marimekko s’associe à l’événement, poursuivant son développement fulgurant. Récit d’une histoire hors norme.
Décliné en housses de coussin, le motif Unikko est le plus célèbre motif imprimé de la collection textile Marimekko.

Décliné en housses de coussin, le motif Unikko est le plus célèbre motif imprimé de la collection textile Marimekko.
©Marimekko


Le motif Unikko ou coquelicot, vous connaissez ? Best-seller en France et dans le monde entier, notamment au Japon, il est l’emblème de la marque Marimekko depuis sa création.



Amfora est l’un des premiers dessins imprimés par Printex, qui deviendra Marimekko. Armi Ratia, fondatrice de l’esprit Marimekko.

Amfora est l’un des premiers dessins imprimés par Printex, qui deviendra Marimekko. Armi Ratia, fondatrice de l’esprit Marimekko.
©Marimekko




Marimekko, une petite entreprise d'impression textile



En 1949, c’est avant tout d’abord Printex, fondée par Viljo Ratia. Armi Ratia, femme de Viljo a su fédérer de jeunes artistes qui ont créé de nouveaux motifs forts pour l’impression textile.  L'une des premières artistes fut Maija Isola avec le tissu Amfora, imprimé par Printex. Afin de faire connaître ces nouveautés, Armi lance le défilé de mode dans un festival de couleurs et de motifs ! Les vêtements, du créateur Riitta Immonen ont remporté un franc succès. Le 25 mai 1951, la société Marimekko est lancée et ouvre son premier magasin à Helsinki.  En 1953, Vuokko Eskolin-Nurmesniemi  rejoint Marimekko pour concevoir des modèles de vêtements aux formes amples, et d’autres aussi plus classiques.



Encore aujourd’hui la vaisselle et autres accessoires accompagnent les passagers au sein de la compagnie aérienne finlandaise Finnair.

Encore aujourd’hui la vaisselle et autres accessoires accompagnent les passagers au sein de la compagnie aérienne finlandaise Finnair.
©Marimekko




La simplicité des formes, la bonne humeur des couleurs



Le logo si simple de Marimekko est né en 1954, inspiré par la typographie de la machine à écrire Olivetti ; la marque prend son envol en Suède puis aux Etats-Unis. Dans les années 60, Jacqueline Kennedy achète sept robes Marimekko qui, grâce à elle, a acquit une renommée internationale, exprimant aussi un mode de vie. Très vite la marque développe des accessoires et des objets pour la maison. Armi Ratia construit une utopie appelée Marikylä (Marimekko Village), dont le but était de loger le personnel et de fonctionner comme un laboratoire pour la conception des nouveaux produits Marimekko. 



Des créateurs de mode, telles que Annika Rimala, ou, Liisa Suvanto font partie de la société, multipliant les défilés et les créations vestimentaires modernes dans l’air du temps. À cette époque, Maija Isola crée beaucoup d’imprimés Marimekko dont les plus connus sont Lokki et Kaivo et le plus célèbre, étant cependant, Unikko, conçu en 1964.



Nouveaux tissus poétiques pour la collection automne 2016, les imprimés Kumiseva et Vuorilaakso.

Nouveaux tissus poétiques pour la collection automne 2016, les imprimés Kumiseva et Vuorilaakso.
©Marimekko




La gamme de produits a été élargie avec le lancement des sacs. En 1968, les designers japonais font leur entrée avec Katsuji Wakisaka qui lance des dessins emblématiques comme Bo Boo, modèle qui a immédiatement conquis les enfants et les adultes, puis Fujiwo Ishimo rejoint Marimekko. 



Les tissus imprimés graphiques en noir et blanc font partie de la collection permanente de Marimekko ; des modèles intemporels.

Les tissus imprimés graphiques en noir et blanc font partie de la collection permanente de Marimekko ; des modèles intemporels.
©Marimekko




La technique de l’impression textile au service de la création



En 1973, Marimekko ouvre une nouvelle usine d'impression textile à Helsinki et fait fonctionner sa première machine d'impression au cadre. En 1979, la société se regroupe en un seul lieu et signe les premiers accords de licence étrangère au Japon et aux États-Unis. Le décès de Armi Ratia, fondatrice, en 1979, plonge la société dans des années d’incertitude après le rachat par le groupe finlandais Amer Group. Fujiwo Ishimoto crée cependant la première collection de maille Marimekko, très populaire ; sous licence est né le Kivi, bougeoir de Heikki Orvola.



La collection pour la table Oiva décline également les motifs Unikko, devenus emblématiques de la marque.

La collection pour la table Oiva décline également les motifs Unikko, devenus emblématiques de la marque.
©Marimekko




En 1991, Marimekko est repris par Kirsti Paakkanen, directrice de publicité pour une nouvelle période de croissance. Elle dynamise l’image de la marque avec des créateurs de mode, Jaana Parkkila et Jukka Rintala et de jeunes designers, Mika Pii parmi lesquels Mika Piirainen et Erja Hirvi.



Pour la table, pour la chambre, l’univers Marimekko est devenu le style incontournable de l’art de vivre finlandais qui s’est propagé dans le monde entier.

Pour la table, pour la chambre, l’univers Marimekko est devenu le style incontournable de l’art de vivre finlandais qui s’est propagé dans le monde entier.
©Marimekko




En 2000, la marque connaît un boom mondial avec le motif Unikko, lance des concours de design. La collection pour la table Oiva, conçue par Samil Ruotsalainen, en 2009, a été un succès instantané, tout comme les premiers modèles de des arts de la table de Maija Louekari. La production textile a été modernisée avec l'acquisition d'une nouvelle machine d'impression à écran plat et un équipement à écran numérique. La capacité de production de l'usine à Helsinki a triplé en 2011 avec l'acquisition d'une nouvelle machine d'impression rotative.



Mika Ihamuotila est devenu le propriétaire majoritaire de Marimekko. En 2015, Tiina Alahuhta-Kasko a été nommé président de la société. Le développement Marimekko est ouvert à l’international, avec l’ouverture de boutiques, le développement des produits pour la maison, verrerie, couverts, lampes, les partenariats, avec Converse, Banana Republic, et en 2012, avec la compagnie aérienne Finnair.



Aquarellés, graphiques ou colorés, les imprimés Marimekko débordent de créativité et de couleurs, jouant sur la taille des motifs, souvent XXL.

Aquarellés, graphiques ou colorés, les imprimés Marimekko débordent de créativité et de couleurs, jouant sur la taille des motifs, souvent XXL.
©Marimekko




2017, le 100e anniversaire de l'indépendance de la Finlande



Des idées audacieuses vont voir le jour à la fois avec des partenariats et de nouveaux dessins d’imprimés, dans la lignée de sa fondatrice, Armi Ratia, pour qui la société, Marimekko pouvait être de la musique, de la poésie, un magasin de fleurs ou de crème glacée. On note la collaboration avec Slush, produit par Aalto Entrepreneurship Society, ou avec la Youth Foundation ou encore des projets artistiques avec des partenaires en Finlande et au Japon. …



Les imprimés et les couleurs de Marimekko vont s’exprimer avec le modèle Veljekset dessiné par Maija Louekari. Inspiré par les contes populaires finlandais, ce dessin célèbre l’anniversaire dans plus de 150 magasins dans le monde entier à partir janvier 2017.



www.marimekko.com



Partenariat entre Marimekko et la compagnie aérienne finlandaise Finnair. Le motif Unikko prend son envol !!

Partenariat entre Marimekko et la compagnie aérienne finlandaise Finnair. Le motif Unikko prend son envol !!
©Marimekko