Un canapé pour votre salon

Gabrielle Chamouleau
En cuir, en tissu, de coton ou en revêtement synthétique, utilisez les outils développés ci-dessous afin de choisir votre canapé en tenant compte des caractéristiques de votre intérieur.
Le tout nouveau canapé Nautil, dessiné Cédric Ragot pour Roche-Bobois. Un hymne au confort ! A la fois moderne et emprunt de nostalgie en évoquant la banquette arrière de la DS 19.

Le tout nouveau canapé Nautil, dessiné Cédric Ragot pour Roche-Bobois. Un hymne au confort ! A la fois moderne et emprunt de nostalgie en évoquant la banquette arrière de la DS 19.
©DR

La taille et l'aspect fonctionnel du canapé


Vous déterminerez la taille de votre canapé selon l'espace dont vous disposez dans votre salon pour recevoir votre canapé. Pour cela, relevez-en les dimensions et comparez-les à celles des canapés dont vous souhaiteriez faire l'acquisition, directement en magasin. Demandez-vous, par la suite, de combien de places il devrait disposer selon vos désirs, et si vous voulez vous munir d'un canapé droit ou d'angle, avec ou sans un couchage supplémentaire. Un canapé convertible en lit peut s'avérer utile, selon l'usage que vous devrez en faire dans votre foyer. Si présence d'enfants et/ou d'animaux il y a, songez à choisir des matériaux résistants, durables et anti-tâches.


Roche Bobois lance sa nouvelle collection automne-hiver 2011-2012 et propose différentes collections de canapés innovants. Ici, le modèle Syntone par les designers R. Tapinassi et M. Manzoni, en tissu syntone (L. 280 X H. 70 X P.104 centimètres).

Roche Bobois lance sa nouvelle collection automne-hiver 2011-2012 et propose différentes collections de canapés innovants. Ici, le modèle Syntone par les designers R. Tapinassi et M. Manzoni, en tissu syntone (L. 280 X H. 70 X P.104 centimètres).
©DR


Le rapport qualité/prix et le revêtement


Définir le budget dont vous disposez pour le confronter à la qualité et à la durée de vie que vous souhaitez conférer à votre canapé est indispensable. Comptez, pour un modèle dont la durée de vie devra s'établir sur le très long terme, un minimum avoisinant les 1500 euros.


Le choix du revêtement, en cuir, en tissu ou en synthétique, devra se faire en fonction de leurs caractéristiques respectives, ainsi que de considérations à la fois esthétiques et pratiques.


Le modèle Equation par R. Tapinassi et M. Manzoni pour Roche Bobois,, en cuir de vachette, assise à suspension ressorts (288 ressorts), L. 333 X H. 78 X P. 115 centimètres, division en trois parties.

Le modèle Equation par R. Tapinassi et M. Manzoni pour Roche Bobois,, en cuir de vachette, assise à suspension ressorts (288 ressorts), L. 333 X H. 78 X P. 115 centimètres, division en trois parties.
©DR


Le choix d'un canapé en cuir


Il vieillit extrêmement bien, et peut prendre une belle patine si vous le choisissez en matière de fine fleur. Divers finissages peuvent être appliqués sur le cuir, selon le style désiré : en aniline, pigmenté ou imprimé. S'il reste onéreux et sujet aux traces de griffures d'animaux domestique, vous pourrez tout de même, en veillant à son entretien, le conserver sur le très long terme.


Le modèle Ovalis par Marco Fumagalli pour Roche Bobois. Canapé en tissu de vachette, fleur corrigée et pigmentée (L. 178 X H. 70 X P. 171 centimètres).

Le modèle Ovalis par Marco Fumagalli pour Roche Bobois. Canapé en tissu de vachette, fleur corrigée et pigmentée (L. 178 X H. 70 X P. 171 centimètres).
©DR


La vérification des matériaux


Sachez que les structures les plus résistantes seront en contreplaqué ou en bois de hêtre. Les traverses, quant à elles, doivent être également en bois, agrafées et collées pour une solidité maximale. Concernant la suspension, les ressorts appelés "no-sags" sont les plus adéquats, à cause de leur élasticité. Enfin, côté coussins, sachez que la mousse "haute-résilience" est supposée être la plus confortable, avec une densité devant avoisiner les 30 kg/m3.


En outre, la norme "NF ameublement" (Norme française d'Ameublement) est un signe de qualité décerné par des professionnels à des meubles ayant été soumis à des tests en conditions de vie réelle (avec des pressions et des usures répétées). Sa mention sur la fiche technique de votre canapé constitue un gage de sécurité non-négligeable.