Une déco en toute transparente

Cléo Trocmé
En verre ou plexiglas, les meubles et accessoires transparents jouent la carte de la légèreté, l’élégance en prime.
Un classique indémodable, les tables gigognes en verre trempé. La grande, L 60 x 44,5 x H 42 cm. La petite, L 53 x 44,5 x H 38 cm. 279 €. Tables Voyance. AMPM La Redoute.

Un classique indémodable, les tables gigognes en verre trempé. La grande, L 60 x 44,5 x H 42 cm. La petite, L 53 x 44,5 x H 38 cm. 279 €. Tables Voyance. AMPM La Redoute.
©DR

La déco transparente, voilà une tendance qui ne se démode pas. Chaque année, les fabricants proposent des meubles ou accessoires en verre ou polycarbonate. Et pour cause, la transparence du matériau, sa légèreté, permettent une intégration dans tous les styles, du plus classique au plus contemporain. En plus, le verre se marie à toutes les ambiances, y compris les plus hautes en couleurs, sans jamais craindre la faute de goût, ou les associations douteuses de teintes.


Hommage à Joe Colombo : Kartell réédite pour notre plus grand bonheur le fauteuil 4801, perle du design des sixties. 1 658 €.

Hommage à Joe Colombo : Kartell réédite pour notre plus grand bonheur le fauteuil 4801, perle du design des sixties. 1 658 €.
©DR


Ce sont les petits détails, le piétement dans le cas d’une table, la surface du matériau, travaillée ou pas, ou les lignes qui font le style et le caractère du meuble.


Démonstration en photos.


Cette table basse est un classique du design dessiné par Barba Corsini et Juan Francisco en 1955. Plateau en verre, piétement en acier noir. 609 €. Table basse La Pedrera. Design Ikonik.

Cette table basse est un classique du design dessiné par Barba Corsini et Juan Francisco en 1955. Plateau en verre, piétement en acier noir. 609 €. Table basse La Pedrera. Design Ikonik.
©DR


Archétype du célébrissime médaillon Louis XVI, la réinterprétation version PMMA signée Philippe Starck demeure un best-seller de Kartell depuis 10 ans. Bon à savoir, les demandes spécifiques sont étudiées sous réserve d'une commande d'au moins 10 pièces. Fauteuil Louis Ghost, 252 € chez Kartell.

Archétype du célébrissime médaillon Louis XVI, la réinterprétation version PMMA signée Philippe Starck demeure un best-seller de Kartell depuis 10 ans. Bon à savoir, les demandes spécifiques sont étudiées sous réserve d'une commande d'au moins 10 pièces. Fauteuil Louis Ghost, 252 € chez Kartell.
©DR


Cette chaise aux lignes contemporaines a un dossier gravé (plusieurs graphismes au choix). En verre acrylique. 650 €. Chaise Sillon. Silov.

Cette chaise aux lignes contemporaines a un dossier gravé (plusieurs graphismes au choix). En verre acrylique. 650 €. Chaise Sillon. Silov.
©DR


La sobriété du plateau en verre souligne le piétement coloré. 199 €. Table basse Pop. Usine Déco.

La sobriété du plateau en verre souligne le piétement coloré. 199 €. Table basse Pop. Usine Déco.
©DR


Elle se fera très discrète dans l’entrée. Une console au plateau en verre et pied inox. 920 €. Console XL 350. Marais International.

Elle se fera très discrète dans l’entrée. Une console au plateau en verre et pied inox. 920 €. Console XL 350. Marais International.
©DR


Confortable, ce rocking chair se compose d’une coque résistante en polycarbonate, d’un piétement en acier chromé et de pieds en noyer pour la touche rétro. 279 €. Rocking chair design Vesta. So Dezign.

Confortable, ce rocking chair se compose d’une coque résistante en polycarbonate, d’un piétement en acier chromé et de pieds en noyer pour la touche rétro. 279 €. Rocking chair design Vesta. So Dezign.
©DR


Discrétion assurée avec cette étagère en verre. L 100 cm. 79 €. Etagère Flash. So Dezign.

Discrétion assurée avec cette étagère en verre. L 100 cm. 79 €. Etagère Flash. So Dezign.
©DR


En verre et noyer, cette table de salle à manger affiche un petit air rétro. L 200 x p 90 cm. 699 €. Table Kristal. AMPM La Redoute.

En verre et noyer, cette table de salle à manger affiche un petit air rétro. L 200 x p 90 cm. 699 €. Table Kristal. AMPM La Redoute.
©DR


Minimalisme absolu, lignes tendues à l’extrême et matière presque inexistante, la série de tables Invisible Side du japonais Tokujin Yoshioka s’avère multifonctionnelle et indispensable. 40x40x120 cm et  40x31,5 x120 cm, 356 € chez Kartell.

Minimalisme absolu, lignes tendues à l’extrême et matière presque inexistante, la série de tables Invisible Side du japonais Tokujin Yoshioka s’avère multifonctionnelle et indispensable. 40x40x120 cm et 40x31,5 x120 cm, 356 € chez Kartell.
©DR


Un lot de 2 chaises en polycarbonate belles comme des cœurs. 139 €. 3 Suisses.

Un lot de 2 chaises en polycarbonate belles comme des cœurs. 139 €. 3 Suisses.
©DR