A Paris, place au design dans un 3 pièces

Agnès Zamboni
Dans le quartier des Buttes-Chaumont, un appartement revisité par l’architecte d’intérieur Michael Degois du collectif Créateurs d’intérieur.
Le salon est meublé avec une bibliothèque en médium plaqué chêne, réalisée sur mesure, et volontairement conçue comme une boîte qui flotte en lévitation, pour alléger son volume et ne pas cacher l’écrin haussmannien. Sa partie basse reprend le style des moulures et cimaises des murs de la pièce. Suspension, modèle Vertigo, création Constance Guisset, chez Petite Friture. Fauteuil LC1, Le Corbusier édité par Cassina. Fauteuil 740 de Joseph-André Motte chez Steiner. Table basse, modèle Lalinde chez Sentou.

Le salon est meublé avec une bibliothèque en médium plaqué chêne, réalisée sur mesure, et volontairement conçue comme une boîte qui flotte en lévitation, pour alléger son volume et ne pas cacher l’écrin haussmannien. Sa partie basse reprend le style des moulures et cimaises des murs de la pièce. Suspension, modèle Vertigo, création Constance Guisset, chez Petite Friture. Fauteuil LC1, Le Corbusier édité par Cassina. Fauteuil 740 de Joseph-André Motte chez Steiner. Table basse, modèle Lalinde chez Sentou.
©Matthis Mouchot


Un espace très peu modifié



Dans cet appartement de 3 pièces totalisant une surface de 63 m², on a respecté le découpage original des pièces. « Seuls les deux nez de cloisons qui séparaient la salle à manger du salon ont été démolis. On a également supprimé les deux portes qui donnaient accès de l’entrée à cette pièce en double volume, et ainsi ouvert les espaces pour qu’ils deviennent plus lumineux. Désormais, l’entrée distribue tout l’espace et la circulation est valorisée. On a aussi aménagé des toilettes séparées pour les isoler de la salle de bains existante, qui a pu ainsi être optimisée. L’accès à la salle de bains à partir de la cuisine, qui ne dérangeait pas les propriétaires, a été conservé. Et les volumes techniques de la cuisine et de la salle de bains ont été mis en valeur dans une sorte de boîte noire, avec des cloisons coulissantes. Décollé du sol, cet espace global tranche sur le cachet ancien de l’appartement d’origine et sa position surélevée, a aussi permis d’intégrer les réseaux fluides et électriques », raconte l’architecte d’intérieur Michael Degois.



Le  plan de travail a été dessiné en continuité des étagères à la profondeur variable. Il se réduit, au-dessus et au-dessous pour accueillir l’ordinateur, la lampe et ranger la chaise. L’ensemble dessine des effets de galbe et de vague qui adoucissent la grande longueur des étagères. Lampe Tizio, création Richard Sapper chez Artemide.

Le plan de travail a été dessiné en continuité des étagères à la profondeur variable. Il se réduit, au-dessus et au-dessous pour accueillir l’ordinateur, la lampe et ranger la chaise. L’ensemble dessine des effets de galbe et de vague qui adoucissent la grande longueur des étagères. Lampe Tizio, création Richard Sapper chez Artemide.
©Matthis Mouchot




Plein feu sur la déco…



Avec les propriétaires amateurs de design, l’architecte d’intérieur Michael Degois a choisi des meubles et luminaires actuels et pièces emblématiques pour compléter leur sélection personnelle. L’accent est mis sur la couleur, toutes les couleurs avec des contrastes et des harmonies dans l’air du temps, de noir et de jaune, de jaune et bleu, de bleu et de rouge. Et le noir qui enveloppe la cuisine et la salle de bains attenante de son élégante neutralité et donne à ces deux pièces un côté très chic. Tandis que le blanc offre une ambiance plus apaisante et neutre dans la chambre.



La cuisine et la salle de bains ont été aménagées dans le même style avec un carrelage en damier, un mur jaune et l’effet bicolore du noir et blanc qui dessine une composition graphique des éléments.

La cuisine et la salle de bains ont été aménagées dans le même style avec un carrelage en damier, un mur jaune et l’effet bicolore du noir et blanc qui dessine une composition graphique des éléments.
©Matthis Mouchot




…pour mettre en valeur l’ancien



Quant au côté haussmannien, il a été mis en relief avec une restauration des moulures, des cimaises et des rosaces. Plutôt que le staff trop onéreux, on a utilisé le polyuréthane qui correspondait mieux au budget. Et tous les meubles très contemporains confrontés aux traces de l’ancien, mettent en valeur tous les détails sans faire perdre son identité au lieu.



Un savant dosage de modernité et de tradition ! 



Dans la salle à manger, on retrouve la même suspension que dans le salon, modèle Vertigo, création Constance Guisset, chez Petite Friture. Table, modèle Aise par Treku. Chaises Steelwood, une création des frères Bouroullec, pour Magis. Les moulures des cimaises ont été également reconstituées. Les étagères en tôle de métal apportent une touche années 1950.

Dans la salle à manger, on retrouve la même suspension que dans le salon, modèle Vertigo, création Constance Guisset, chez Petite Friture. Table, modèle Aise par Treku. Chaises Steelwood, une création des frères Bouroullec, pour Magis. Les moulures des cimaises ont été également reconstituées. Les étagères en tôle de métal apportent une touche années 1950.
©Matthis Mouchot




Renseignements :  

Créateurs d’intérieur

www.createursdinterieur.com

www.architectes-interieur-lyon.com

www.architectes-interieur-marseille.com

www.architectes-interieur-aix-en-provence.com

www.architecte-interieur-montpellier.com

www.architecte-interieur-nimes.com

www.toulouse-architecte-interieur.com

www.architectes-interieur-nantes.fr

www.architecte-interieur-bordeaux.com

www.architectes-interieur-lille.fr

www.architectes-interieur-bruxelles.com



Plan de l’appartement avant travaux : l’espace existant manquait de rangements intégrés et la présence des toilettes dans la salle de bains se révélait peu pratique à l’usage. Le double volume de la pièce à vivre n’était pas valorisé. La communication entre la chambre et le bureau faisait perdre de la place.

Plan de l’appartement avant travaux : l’espace existant manquait de rangements intégrés et la présence des toilettes dans la salle de bains se révélait peu pratique à l’usage. Le double volume de la pièce à vivre n’était pas valorisé. La communication entre la chambre et le bureau faisait perdre de la place.
©DR




Plan de projeté de l’appartement après travaux : le volume technique de la cuisine et de la salle de bains est mis en valeur dès l’entrée. Les rangements intégrés optimisent l’espace dans toutes les pièces. La circulation est plus fluide, grâce à la suppression de seulement deux portes et deux pans de murs.

Plan de projeté de l’appartement après travaux : le volume technique de la cuisine et de la salle de bains est mis en valeur dès l’entrée. Les rangements intégrés optimisent l’espace dans toutes les pièces. La circulation est plus fluide, grâce à la suppression de seulement deux portes et deux pans de murs.
©DR




Dans l’entrée,  la boîte abritant les pièces techniques est mise en valeur par un éclairage périphérique à base de rubans LED. Les portes coulissantes font gagner de la place. Suspension lumineuse Heracleum, création Marcel Wanders et Bertjan Pot chez Moooi.

Dans l’entrée, la boîte abritant les pièces techniques est mise en valeur par un éclairage périphérique à base de rubans LED. Les portes coulissantes font gagner de la place. Suspension lumineuse Heracleum, création Marcel Wanders et Bertjan Pot chez Moooi.
©Matthis Mouchot




Le coin travail du bureau est intégré dans un linéaire d’étagères de 5 mètres de longueur à la profondeur variable qui joue avec les nez de murs de largeurs différentes (30 cm d’un côté et 40 cm de l’autre).  L’effet en courbe adoucit l’ensemble et contraste avec les formes rectilignes de la chaise Zig Zag de Gerrit Thomas Rietveld, toujours éditée chez Cassina.

Le coin travail du bureau est intégré dans un linéaire d’étagères de 5 mètres de longueur à la profondeur variable qui joue avec les nez de murs de largeurs différentes (30 cm d’un côté et 40 cm de l’autre). L’effet en courbe adoucit l’ensemble et contraste avec les formes rectilignes de la chaise Zig Zag de Gerrit Thomas Rietveld, toujours éditée chez Cassina.
©Matthis Mouchot




Au salon comme dans la chambre, on a privilégié les rangements semi-ouverts qui sont plus vivants que les simples étagères ou les placards totalement fermés. Dans la chambre, une ambiance plus monacale avec une dominante de blanc. Au plafond, luminaire Led Net Line 125, création Michele De Lucchi et Alberto Nason pour Artémide.

Au salon comme dans la chambre, on a privilégié les rangements semi-ouverts qui sont plus vivants que les simples étagères ou les placards totalement fermés. Dans la chambre, une ambiance plus monacale avec une dominante de blanc. Au plafond, luminaire Led Net Line 125, création Michele De Lucchi et Alberto Nason pour Artémide.
©Matthis Mouchot




Sur la partie haute de la bibliothèque des portes miroir coulissantes dévoilent l’écran TV. Une cheminée bioéthanol offre une chaleur diffuse.

Sur la partie haute de la bibliothèque des portes miroir coulissantes dévoilent l’écran TV. Une cheminée bioéthanol offre une chaleur diffuse.
©Matthis Mouchot




La cheminée au bioéthanol (Ignisial) offre une alternative moderne au feu traditionnel et s’intègre sans danger dans le rangement du salon.

La cheminée au bioéthanol (Ignisial) offre une alternative moderne au feu traditionnel et s’intègre sans danger dans le rangement du salon.
©Matthis Mouchot




La crédence de la cuisine est animée d’un carrelage noir et blanc, posé en diagonale (faïence mate, 10 x 10 cm). Les prises électriques et l’interrupteur reprennent le style d’un modèle vintage des années 1950 (chez Mod Elec). Robinetterie, Grohe.

La crédence de la cuisine est animée d’un carrelage noir et blanc, posé en diagonale (faïence mate, 10 x 10 cm). Les prises électriques et l’interrupteur reprennent le style d’un modèle vintage des années 1950 (chez Mod Elec). Robinetterie, Grohe.
©Matthis Mouchot




Avant : le salon et la salle à manger avant suppression de la cloison partielle qui les séparait.

Avant : le salon et la salle à manger avant suppression de la cloison partielle qui les séparait.
©DR




Avant : la salle de bains et la cuisine à la décoration au style clairement démodé.

Avant : la salle de bains et la cuisine à la décoration au style clairement démodé.
©DR




Avant : l’ancien mur du bureau avant aménagement de la bibliothèque, et la cloison d’origine de la chambre désormais habillée d’un grand rangement.

Avant : l’ancien mur du bureau avant aménagement de la bibliothèque, et la cloison d’origine de la chambre désormais habillée d’un grand rangement.
©DR