Adèle & Jules, un hôtel aux chambres particulières

Anne Swynghedauw
À Paris, ce boutique hôtel quatre étoiles a été rénové de main de maître. Il cultive la tradition de l’hospitalité, loin du concept d’une chaîne hôtelière.
Le balcon est le prolongement de la chambre qui offre aux hôtes, un petit bout d’extérieur parisien.

Le balcon est le prolongement de la chambre qui offre aux hôtes, un petit bout d’extérieur parisien.
©David-Emmanuel Cohen


Ouvert depuis mai 2016, cet hôtel prend désormais ses quartiers dans le IXème arrondissement de Paris, au calme près d'une allée privée des Grands Boulevards. Sous la houlette du décorateur d’intérieur, Stéphane Poux, l’hôtel Adèle & Jules offre une image du style parisien à la fois confortable et chaleureux dans le sillage de la décoration classique française. Avec 60 chambres et suites tout confort, il invite à vivre une expérience intime et unique.



Classique et discrète la façade de l’hôtel rénovée se découvre au cœur du quartier des Grands Boulevards.

Classique et discrète la façade de l’hôtel rénovée se découvre au cœur du quartier des Grands Boulevards.
©David-Emmanuel Cohen




Comme une maison bourgeoise



L’hôtel Adèle & Jules est conçu comme une maison qui aurait toujours été là, un concept souhaité par Nicolas de Lattre, propriétaire actuel, qui poursuit l’esprit et le savoir faire familial. Lumière douce, objets souvenir de voyage, salon feutré… Dès l’entrée, tout est conçu pour que le visiteur soit reçu tel un hôte privilégié.



Sans cliché mais avec raffinement, le lobby est un peu le salon d’une maison de famille, avec ses objets particuliers, sa bibliothèque, sa cheminée et son éclairage tamisé.

Sans cliché mais avec raffinement, le lobby est un peu le salon d’une maison de famille, avec ses objets particuliers, sa bibliothèque, sa cheminée et son éclairage tamisé.
©David-Emmanuel Cohen




Les chambres poursuivent cette idée de douceur et de charme, et sont autant de pied-à-terre pour amis privilégiés. Toutes sont personnalisées, et certaines sont pourvues d’une terrasse ou d’un balcon. Une hospitalité partagée avec passion ajoutée à un savoir faire authentique, se dégage du lieu imaginé par le décorateur Stéphane Poux et les architectes Artefak - Bastie & Behzadi. Déjà expert et reconnu pour ses réalisations d’appartements parisiens, Stéphane Poux s’est livré à l’exercice de la chambre particulière en préservant son caractère d’unicité. Par instinct, il mêle ses goûts personnels, jouant avec les textiles et les papiers peints des grands éditeurs, les pièces chinées et les références du mobilier contemporain… Le tout est orchestré avec un sens raffiné des couleurs et des matières, propre à une décoration chic et moderne.



Ce métissage virtuose et cosy, respectueux des traditions d’ici et d’ailleurs, est ponctué d’oeuvres d’artistes, de photos et de collages, et signe l'esprit libre et le chic insolent de l’hôtel Adèle & Jules.



Dans des tons verts d’eau et gris très doux, la chambre Faubourg de Luxe, joue sur une ambiance calme et cosy.

Dans des tons verts d’eau et gris très doux, la chambre Faubourg de Luxe, joue sur une ambiance calme et cosy.
©David-Emmanuel Cohen




Des attentions particulières



Complétant l’esprit et l’art de vivre parisien, l’hôtel Adèle & Jules assure des prestations à la carte. Rien n’y est laissé au hasard : tea-time à discrétion de 16h00 à 18h00 ou vélos à disposition, salle de réunion avec bar privé ou travelwifi sur demande, espace fitness et, bien sûr, conciergerie attentive.



Le mélange hétéroclite, des couleurs fortes et des matières, est la signature du décorateur Stéphane Poux. Papier-peint Elitis, fauteuil vintage du designer Arne Jacobsen.

Le mélange hétéroclite, des couleurs fortes et des matières, est la signature du décorateur Stéphane Poux. Papier-peint Elitis, fauteuil vintage du designer Arne Jacobsen.
©David-Emmanuel Cohen




Réservez :

Hôtel Adèle & Jules


2 et 4 bis, Cité Rougemont

75009 Paris

Tél. 01 48 24 60 70

60 chambres à partir de 210 € la nuit

www.hoteladelejules.com



Papier-peint dense, sous-bassement peint, tête de lit façon tapissier, œuvres d’artistes, boutis travaillé… La décoration éclectique, plutôt  propre au résidentiel, est le choix assumé du décorateur.

Papier-peint dense, sous-bassement peint, tête de lit façon tapissier, œuvres d’artistes, boutis travaillé… La décoration éclectique, plutôt propre au résidentiel, est le choix assumé du décorateur.
©David-Emmanuel Cohen




Sous les toits, la salle de bains s’offre le carrelage blanc typique que l’on voit habituellement dans le métro parisien.

Sous les toits, la salle de bains s’offre le carrelage blanc typique que l’on voit habituellement dans le métro parisien.
©David-Emmanuel Cohen




La chambre Parisienne supérieure est marquée par un papier-peint exotique et propose un confort absolu dans seulement 15 m².

La chambre Parisienne supérieure est marquée par un papier-peint exotique et propose un confort absolu dans seulement 15 m².
©David-Emmanuel Cohen