A Amsterdam, la modernité flirte avec les canaux séculaires

Agnès Zamboni
Ce loft de style industriel a été rénové par le studio d’architecture néerlandais Witteveen Architects, dans le respect du bâtiment d’origine et du quartier emblématique de la ville.
L’espace ouvert est caractérisé par un second niveau en mezzanine, qui surplombe une grande pièce à vivre et abrite les espaces plus intimes.

L’espace ouvert est caractérisé par un second niveau en mezzanine, qui surplombe une grande pièce à vivre et abrite les espaces plus intimes.
©Herman van Heusden


Le passé revisité



Ici nous sommes tout près Lauriergracht (« Canal du laurier » en néerlandais). C’est un canal secondaire situé dans l'arrondissement central de la ville d' Amsterdam. Il traverse le quartier du Jordaan (« Jardin » en ancien néerlandais) selon un axe est-ouest. Comme de nombreuses rues et de nombreux canaux du Jordaan, ce canal a été baptisé en référence à cette variété de plantes. Il était autrefois très prisé des artistes, peintres et marchands d’art. Grands espaces, agréable sensation de fluidité, communication aisée entre les différentes pièces, cloisonnements et portes réduites à l’essentiel, à l’intérieur de ce loft, on profite de la luminosité de grandes baies vitrées et des murs blancs en pierre acrylique HI-MACS®. Ils reflètent la lumière et apportent une touche de modernité qui dialogue avec la présence de murs de briques de l'époque industrielle conservés. En associant matériaux d’hier et matières d’aujourd’hui issues des dernières technologies, le fabricant Houtwerk BV, membre du Quality Club de HI-MACS® et les architectes du studio néerlandais Witteveen Architects ont mis en avant les qualités de la pierre acrylique HI-MACS®, notamment HI-MACS® S28 dans la teinte Alpine White (en 3 et 12 mm d’épaisseur) pour les murs, les portes, ainsi que la baignoire, la douche et la salle de bainS personnalisées. Les architectes ont opté pour une finition aux lignes minimalistes et épurées qui diffuse une élégante harmonie dans toute la maison, tout en apportant à chaque espace un caractère unique.



La cuisine avec son îlot en inox joue les professionnels. Une grande table de ferme familiale surmontée de suspensions industrielles meuble la salle à manger qui fait face au piano de préparation des repas.

La cuisine avec son îlot en inox joue les professionnels. Une grande table de ferme familiale surmontée de suspensions industrielles meuble la salle à manger qui fait face au piano de préparation des repas.
©Herman van Heusden




Un espace ouvert



La chambre principale a été construite comme une extension du loft déjà existant. Le lit se love dans une alcôve. En communication avec l’espace nuit, la salle de bains dessine avec la chambre une sorte de suite. Les cloisons coulissantes offrent la liberté de cloisonner seulement en cas de besoin l’espace bain, tandis que l’on peut profiter de la perspective de tout l’espace.



HI-MACS®, c’est le choix parfait pour revêtir la partie loft de la chambre, la balustrade et les portes avec poignées intégrées.

HI-MACS®, c’est le choix parfait pour revêtir la partie loft de la chambre, la balustrade et les portes avec poignées intégrées.
©Herman van Heusden




Toutes les qualités de l’HI-MACS®



Outre les excellentes caractéristiques de résistance, durabilité et thermoformabilité du matériau, HI-MACS®, ce célèbre mélange d'acrylique, de minéraux naturels et de pigments, offre une surface lisse et non poreuse répondant aux plus hautes exigences de fabrication, de fonctionnalité et d'hygiène, souvent supérieures aux matériaux classiques. Il est très apprécié dans les pièces humides comme la cuisine et la salle de bains et apporte sa douceur dans les pièces de vie. On peut être doux au toucher et solide, c’est le cas de l’HI-MACS® aussi solide que la pierre naturelle. Il peut être travaillé comme le bois et en trois dimensions pour fabriquer des baignoires ou des vasques, par exemple. Et cette pierre acrylique nouvelle génération se décline dans une gamme quasi-illimitée de couleurs offrant, dans certaines nuances, une translucidité particulière lorsqu'elle est exposée à la lumière.



La salle de bains intégrée, située à l’arrière de la chambre, est entièrement constituée en HI-MACS® : le sol, les murs, mais aussi la douche et le lavabo sur mesure avec ses vasques personnalisées.

La salle de bains intégrée, située à l’arrière de la chambre, est entièrement constituée en HI-MACS® : le sol, les murs, mais aussi la douche et le lavabo sur mesure avec ses vasques personnalisées.
©Herman van Heusden




Renseignements :

Himacs : www.himacs.eu

Witteveen Architects : www.witteveenarchitecten.nl

Houtwerk BV. (Membre du Quality Club de HI-MACS) : www.houtwerk.nl



Le salon en enfilade est matérialisé par deux canapés qui se font face. L’espace au sol est libéré pour faciliter la communication. Fauteuil Lounge Chair, création Ray et Charles Eames, en 1954, éditée chez Vitra. Lampadaire, Anglepoise. Placés sous les fenêtres, des radiateurs industriels s’intègrent au décor.

Le salon en enfilade est matérialisé par deux canapés qui se font face. L’espace au sol est libéré pour faciliter la communication. Fauteuil Lounge Chair, création Ray et Charles Eames, en 1954, éditée chez Vitra. Lampadaire, Anglepoise. Placés sous les fenêtres, des radiateurs industriels s’intègrent au décor.
©Herman van Heusden




La chambre atypique est située en contrebas de la salle de bains comme la baignoire encastrée entre deux murs. La structure de cette dernière se fond littéralement avec les cloisons. Le sol a été renforcé afin de supporter le poids de la baignoire sur mesure.

La chambre atypique est située en contrebas de la salle de bains comme la baignoire encastrée entre deux murs. La structure de cette dernière se fond littéralement avec les cloisons. Le sol a été renforcé afin de supporter le poids de la baignoire sur mesure.
©Herman van Heusden




La chambre forme une alcôve habillée de bois teinté ébène. La balustrade blanche en HI-MACS® qui cache le lit fait le lien avec les murs immaculés. Fauteuil à bascule Eames Plastic Armchair RAR, création Ray et Charles Eames, en 1950, édité chez Vitra.

La chambre forme une alcôve habillée de bois teinté ébène. La balustrade blanche en HI-MACS® qui cache le lit fait le lien avec les murs immaculés. Fauteuil à bascule Eames Plastic Armchair RAR, création Ray et Charles Eames, en 1950, édité chez Vitra.
©Herman van Heusden




Un parquet en chêne clair recouvre tout le sol du premier niveau décloisonné.

Un parquet en chêne clair recouvre tout le sol du premier niveau décloisonné.
©Herman van Heusden




Comme l’alcôve qui accueille le lit, la baignoire a été installée à un niveau inférieur. On accède à la partie nuit, grâce à quelques marches.

Comme l’alcôve qui accueille le lit, la baignoire a été installée à un niveau inférieur. On accède à la partie nuit, grâce à quelques marches.
©Herman van Heusden




Les anciens poteaux de soutènement ont été conservés afin de supporter la mezzanine ceinturée d’une rambarde en acier opaque.

Les anciens poteaux de soutènement ont été conservés afin de supporter la mezzanine ceinturée d’une rambarde en acier opaque.
©Herman van Heusden