L’hôtel ORiginal, pour une nuit dans une forêt enchantée

Nda Magazine
Stella Cadente, créatrice de mode et décoratrice, a redécoré entièrement l’hôtel Lyon Mulhouse, dans le XIème arrondissement de Paris, pour en faire un lieu onirique et intime : visite de l’ORiginal.
Stella Cadente s’est associée au créateur hollandais Quasar pour créer Médusa, une élégante et unique collection de lampes murales de chevet, aussi légères qu’oniriques, qui apportent légèreté et luminosité.

Stella Cadente s’est associée au créateur hollandais Quasar pour créer Médusa, une élégante et unique collection de lampes murales de chevet, aussi légères qu’oniriques, qui apportent légèreté et luminosité.
©DR

La créatrice de mode et décoratrice, Stella Cadente, aime raconter des histoires dans ses œuvres. Elle puise son inspiration dans les pays imaginaires et les contes d’enfants. Son côté onirique et parfois obscur est comblé, lorsque la rénovation d’un hôtel lui est proposée. L’hôtel Lyon Mulhouse, un petit établissement de charme, boulevard Beaumarchais, dans le XIème   arrondissement, situé à l’endroit même où l'écrivain avait son hôtel particulier, devient un lieu fantastique et assure un séjour ORiginal.


Comme elle habille les femmes, Stella Cadente habille les lieux. Pour l’hôtel ORiginal, elle a créé une collection de tissus dédiée aux intérieurs, avec la Maison Thevenon. Dans cette chambre, rideaux et couvre-lits sont assortis au motif tartan ! Quant à la salle de bains, elle se pare de milliers de carreaux multicolores métallisés, comme les écailles d’un poisson.

Comme elle habille les femmes, Stella Cadente habille les lieux. Pour l’hôtel ORiginal, elle a créé une collection de tissus dédiée aux intérieurs, avec la Maison Thevenon. Dans cette chambre, rideaux et couvre-lits sont assortis au motif tartan ! Quant à la salle de bains, elle se pare de milliers de carreaux multicolores métallisés, comme les écailles d’un poisson.
©DR


Ce projet laisse libre cours à l’imagination et la création de Stella Cadente. Les hôteliers ont une confiance aveugle en la créatrice. Aucun cahier des charges n’est imposé pour les 38 chambres revisitées. C’est pour cette raison que les idées d’origine ne sont pas dénaturées. Les lieux à ce jour sont identiques à toutes les premières maquettes sorties du studio de Stella Cadente. La plupart des meubles et objets ont été spécialement désignés et conçus par la créatrice (moquettes, peintures, tissus, luminaires…). 6 univers de chambres sont créés. Vous pourrez choisir votre chambre selon l’ambiance désirée.


Le motif de l’échiquier habille cette salle de bains du sol au plafond, lui donnant une allure ultra graphique, à la limite du psychédélique.

Le motif de l’échiquier habille cette salle de bains du sol au plafond, lui donnant une allure ultra graphique, à la limite du psychédélique.
©DR


La Reine de Cristal, inspirée d’Andersen, reflète l’ambiance « grotte de glace », entièrement blanche et scintillante. Des cristaux Swarosky, des strass et pampilles brillent. La fourrure blanche de la tête de lit et le fauteuil rappelant le trône, n’attendent plus que la souveraine.


La Forêt Enchantée : colorée, mystérieuse, peuplée d’animaux réels ou imaginaires, d’arbres et de feuilles éclairés par la lune ou par un soleil couchant.


Dans la chambre Forêt Enchantée, découvrez un décor mystérieux inspiré de l’univers des contes de fée. Avec le fabricant français Art et Floritude, Stella Cadente a imaginé des luminaires qui projettent des ombres énigmatiques. L’impression d’un clair de lune dans cette chambre aux murs bleus, avec le rideau de feuillage en métal laqué noir qui envahit la tête de lit : une atmosphère des plus envoutantes.

Dans la chambre Forêt Enchantée, découvrez un décor mystérieux inspiré de l’univers des contes de fée. Avec le fabricant français Art et Floritude, Stella Cadente a imaginé des luminaires qui projettent des ombres énigmatiques. L’impression d’un clair de lune dans cette chambre aux murs bleus, avec le rideau de feuillage en métal laqué noir qui envahit la tête de lit : une atmosphère des plus envoutantes.
©DR


Aux Merveilles : une valorisation du monde de Lewis Carroll. Les douceurs du mauve sont relevées par le noir. Les petites touches de rouge rappellent la reine de cœur. Les motifs de l’échiquier, le lapin ou le chat de Cheschire … autant de petites traces du monde merveilleux d’Alice.


La Joker : les codes couleurs et graphiques des cartes à jouer (blanc, rouge, noir) et les motifs s’opposent avec élégance. Une femme Joker n’apparaît qu’à la lumière noire et a laissé une chaussure, une vraie, sur le mur en montant au plafond.


Dans la chambre Joker, Stella Cadente a imaginé un décor blanc, rouge et noir, qui reprend les codes couleurs et les codes graphiques des cartes à jouer. Une femme Joker, dessinée à la main par la créatrice, apparaît à la lumière noire, et vous découvrirez sur le mur un escarpin égaré lors de sa montée au plafond. L’imprimé du tissu du rideau a été spécialement commandé pour l’hôtel par Stella Cadente.

Dans la chambre Joker, Stella Cadente a imaginé un décor blanc, rouge et noir, qui reprend les codes couleurs et les codes graphiques des cartes à jouer. Une femme Joker, dessinée à la main par la créatrice, apparaît à la lumière noire, et vous découvrirez sur le mur un escarpin égaré lors de sa montée au plafond. L’imprimé du tissu du rideau a été spécialement commandé pour l’hôtel par Stella Cadente.
©DR


La chambre Or et Argent : une ambiance monochrome aux couleurs de la lune et du soleil rappelant Peau d’Ane. Certains murs sont recouverts de feuilles d’or ou d’argent. Le gris argent évoque le zinc des toits de Paris, et l’or les pierres des immeubles haussmanniens.


Les 7 Péchés Capitaux : 7 chambres au 6e étage en sous-pente. 7 cellules monastiques dédiées aux 7 péchés capitaux. Une photo illustre chaque péché et recouvre un mur ou un plafond. Les photos sont des créations de Stella Cadente et de son associé Florian Claudel. L’atmosphère est sombre mais douillette. La moquette fait référence au bois. De la fourrure recouvre le lit et les murs sont de couleur bronze patiné aux effets de tadelakt.


Au 6ème étage de l’hôtel ORiginal, se niche 7 chambres en sous-pente, représentant chacune l’un des 7 péchés capitaux. Au plafond, une photo originale en format XXL, réalisée spécialement pour le lieu par Stella Cadente et Florian Claudel. Sous les toits de Paris, l’atmosphère est sombre et douillette, avec une moquette imitant le bois.

Au 6ème étage de l’hôtel ORiginal, se niche 7 chambres en sous-pente, représentant chacune l’un des 7 péchés capitaux. Au plafond, une photo originale en format XXL, réalisée spécialement pour le lieu par Stella Cadente et Florian Claudel. Sous les toits de Paris, l’atmosphère est sombre et douillette, avec une moquette imitant le bois.
©DR


La créatrice s’en est donné à cœur joie avec ce projet.  Saint Maclou a sorti une collection de moquettes spécialement pour sa réalisation de l’hôtel ORiginal (pluie d’étoiles, étoiles filantes, rayures ou tartan écossais). Stella Cadente a décliné une collection de tissus avec la maison Thevenon. Les baignoires des salles de bain n’ont pas échappé aux griffes de la décoratrice, avec l’éditeur belge Aquamass. Des créations désignées mi-contemporaines mi-classiques, aux couleurs assorties aux ambiances ont été conçues. Une importance a été donnée à l’éclairage et aux luminaires. Avec le créateur hollandais Quasar, la vision d’un banc de méduses s’est concrétisée. La collection Medusa représente ces animaux marins suspendus en légèreté, lumineux et aux couleurs changeantes. Avec Art et Floritude, fabricant français de luminaires décoratifs, des appliques en ombres chinoises aux formes d’oiseaux, têtes de cerf ou de lapin, au rideau de feuillage, en métal laqué noir plongent le client dans une forêt enchantée.


Une réalisation hors normes, ORiginale !


 


Hôtel ORiginal

8, boulevard Beaumarchais

75011 Paris

Tél. : 01 47 00 91 50

www.hoteloriginalparis.com


Studio/Showroom Stella Cadente

6, rue Alfred Roll

75017 Paris

www.stellaetclaudel.com


Boutique Stella Cadente

102, bd Beaumarchais

75011 Paris

www.stella-cadente.com


www.ndamagazine.com


Au 6ème étage de l’hôtel, les murs sont recouverts d’une couleur bronze patinée aux effets de tadelakt marocain. Mi-contemporaine, mi-classique, la baignoire, dessinée par Stella Cadente pour l’éditeur belge Aquamass, s’intègre parfaitement à la chambre.

Au 6ème étage de l’hôtel, les murs sont recouverts d’une couleur bronze patinée aux effets de tadelakt marocain. Mi-contemporaine, mi-classique, la baignoire, dessinée par Stella Cadente pour l’éditeur belge Aquamass, s’intègre parfaitement à la chambre.
©DR