Luxueux et intimiste: l’hôtel Amanoi

Anne Swynghedauw
Au Vietnam, l’hôtel Amanoi se fond dans une nature préservée et dans le respect de l’architecture locale. Repos et détente assurés.
La piscine à débordement surplombe la baie et ses rochers de granits.

La piscine à débordement surplombe la baie et ses rochers de granits.
©DR

Implanté dans la baie de Vinh Hy, soit 29 000 hectares de littoral et d’habitats marins quasiment intacts, l’Amanoi est un hôtel de luxe, un havre de paix accroché aux collines et au front de mer.


Tourisme vert, dans une ambiance calme et contemporaine


Pour ce projet exceptionnel, l’architecte Jean-Michel Gathy a choisi la simplicité et le dépouillement dans le respect de l’environnement. « Je puise toujours mon inspiration dans les lieux qui m’entourent; j’aime rendre hommage à la fois au paysage et aux traditions locales, » explique-t-il. Le programme de l’hôtel Amanoi s’étend au coeur du parc national de Nui Chua. Les 31 pavillons individuels et les 5 villas, dont certaines possèdent une piscine privée, s’intègrent harmonieusement aux collines grâce aux pentes de toits, aux portes ajourées, aux toitures intérieures apparentes, aux nombreuses terrasses en bois. Le pavillon central reprend les codes de l’architecture traditionnelle du Vietnam. Il domine la baie et bénéficie d’une vue dégagée sur un paysage de rêve : mer turquoise, collines verdoyantes, falaises de granit et plages de sable blanc. On y trouve restaurant, bar, bibliothèque, boutique et une piscine perchée sur le toit.


Un des 31 pavillons qui abritent les chambres. On y découvre le raffinement des matériaux traditionnels, des bois exotiques.

Un des 31 pavillons qui abritent les chambres. On y découvre le raffinement des matériaux traditionnels, des bois exotiques.
©DR


Soyez zen


Si la qualité de l’environnement extérieur est une priorité dans un parc naturel, les intérieurs de l’hôtel Amanoi suivent un cheminement propre à la culture asiatique.  Sans rupture, on passe d’une terrasse en bois exotique à un pavillon abrité d’une toiture en bambou. Les portes sont des persiennes en bois sombre ajourées qui filtrent la lumière. Les teintes douces et chaudes créent une enveloppe voluptueuse dans une quasi-monochromie. Les luminaires en éclairage indirect (lanternes, lampes ou spots encastrés) renforcent l’atmosphère sereine propice à la détente.


En descendant vers la magnifique baie, on découvre le spa installé au bord du lac couvert de lotus. Cinq salles de soins doubles équipées de deux baignoires sont  à la disposition des hôtes pour se relaxer ou s’enivrer de bains aromatiques.


Réservez sur www.amanresorts.com


Depuis le pavillon central, la vue est splendide et dégagée. On  y prend ses repas en terrasse ou à l’intérieur.

Depuis le pavillon central, la vue est splendide et dégagée. On y prend ses repas en terrasse ou à l’intérieur.
©DR


Une agence internationale


En 1993, Jean-Michel Gathy lance l’agence Denniston Architects qui emploie aujourd’hui 155 collaborateurs. Il travaille étroitement en équipe dans le monde entier, pour l’hôtellerie de luxe. Il crée des lieux à la fois époustouflants et intimistes. Sa méthode ? Ancrer chaque projet dans son contexte, tout en intégrant à la fois, l’architecture, la décoration intérieure et l’environnement naturel.


Jean-Michel Gathy, Denniston Architects www.denniston.com.my


Les pavillons indépendants de l‘hôtel sont répartis dans le parc naturel, et intégrés à l’environnement resté à l’état sauvage.

Les pavillons indépendants de l‘hôtel sont répartis dans le parc naturel, et intégrés à l’environnement resté à l’état sauvage.
©DR