A Marrakech, un Riad de rêve, entre tradition et modernité

Agnès Zamboni
Hôtel Almaha à Marrakech, un décor unique et poétique imaginé par le designer belge Charles Kaisin.
Les murs du salon sont habillés de 2300 losanges de soie figurant autant de pixels et représentant la place Jemaa-el-Fna, célèbre place publique situé au sud-ouest de la Médina.

Les murs du salon sont habillés de 2300 losanges de soie figurant autant de pixels et représentant la place Jemaa-el-Fna, célèbre place publique situé au sud-ouest de la Médina.
©Hôtel Almaha


Un refuge au cœur de la Kasbah



« Je veux que les gens se sentent choyés ici ; je veux qu’ils sentent que tout est possible. Le poème de Baudelaire parle de s’échapper vers un monde idyllique où les sens sont stimulés. Je veux que nos invités viennent vivre ce qu’ils ne peuvent ailleurs : une demande en mariage sous le ciel étoilé du désert, une invitation à un repas traditionnel avec une famille locale. J’ai voulu créer un très bel espace où le voyage serait ce qu’il devrait être : une découverte, une expérience unique », raconte Charles Kaisin, à propos de cet hôtel qu’il a conçu en s’inspirant du poème de Baudelaire, « L’invitation au voyage ». Il a mis en œuvre les techniques traditionnelles et le savoir-faire des artisans marocains au service d’un univers contemporain et dépaysant.



Dans le patio, les luminaires font écho à l’architecture du lieu.

Dans le patio, les luminaires font écho à l’architecture du lieu.
©Hôtel Almaha




La tradition revisitée



L’hôtel se situe à l’emplacement des anciennes écuries royales, comprend 12 chambres et suites, un spa, un hammam et une piscine pour goûter à tous les délices de l’art de vivre oriental. Côté déco, alcôves secrètes, meubles en bois sculpté, tadelakt au toucher sensuel, carrelages traditionnels marocains, tissages rustiques des bédouins, objets d’art populaire comme les fez ou tarbouches (couvre-chefs en feutre rouge), on retrouve des références culturelles de la décoration marocaine déclinées sur un mode contemporain, sans folklore excessif. Juste des traces héritées du passé semées comme indices dans une architecture aux connotations orientales, qui jouent avec l’ombre et la lumière.



Les lits XXL sont habillés de coton égyptien.

Les lits XXL sont habillés de coton égyptien.
©Hôtel Almaha




Une première œuvre



C’est le premier hôtel réalisé par Charles Kaisin, architecte et designer belge reconnu dans le monde entier et pour sa capacité à sublimer les matériaux recyclés. Diplômé du Royal College of Art, il a collaboré avec des architectes comme Ron Arad ou Jean Nouvel et des marques de luxe comme Hermès et Delvaux. Ce projet montre sa dextérité à mixer les influences et conjuguer le passé avec le présent. Un endroit idyllique pour passer quelques jours au moment des fêtes de fin d’année… 



Le toit terrasse sur le toit offre une vue sur la mosquée de Koutoubia, édifiée au XIIème siècle et représentative de l’art de Almohades.

Le toit terrasse sur le toit offre une vue sur la mosquée de Koutoubia, édifiée au XIIème siècle et représentative de l’art de Almohades.
©Hôtel Almaha




Almaha Marrakech

55 Deb Ben Zina, Marrakech, 40040 Maroc

Tél. : +212 5243-86782

Mail : reservation@almahamarrakech.com

www.alamhamarrakech.com



Charles Kaisin

36, Quai du Commerce

10000 Bruxelles

Belgique

Tél. : 0032(0)2 347  74 74 et 0032(0)475 47 74 74

Mail : info@charleskaisin.com

www.charleskaisin.com



Dans la bibliothèque qui affiche 1083 œuvres littéraires présentées comme une sculpture de papier, on prend ses repas sous un plafond en cèdre sculpté.

Dans la bibliothèque qui affiche 1083 œuvres littéraires présentées comme une sculpture de papier, on prend ses repas sous un plafond en cèdre sculpté.
©Hôtel Almaha




Les couleurs du patio verdoyant mettent à l’honneur les teintes aquatiques.

Les couleurs du patio verdoyant mettent à l’honneur les teintes aquatiques.
©Hôtel Almaha




Les chambres qui possèdent une cheminée, exhalent l’odeur exotique de la fleur d’oranger et du feu de bois.

Les chambres qui possèdent une cheminée, exhalent l’odeur exotique de la fleur d’oranger et du feu de bois.
©Hôtel Almaha




La nuit, le patio éclairé compose une atmosphère magique. Un vrai Palais des mille et une nuits.

La nuit, le patio éclairé compose une atmosphère magique. Un vrai Palais des mille et une nuits.
©Hôtel Almaha




Les saunas en marbre, les salles de massage et de soin et le hammam sont nichés aux creux d’alcôves drapées de mousseline. Un bassin rafraîchissant permet de se relaxer entre deux soins.

Les saunas en marbre, les salles de massage et de soin et le hammam sont nichés aux creux d’alcôves drapées de mousseline. Un bassin rafraîchissant permet de se relaxer entre deux soins.
©Hôtel Almaha




Dans le spa et jacuzzi souterrain, les colonnes habillées de zellige et de bejmat, carrelages typiques marocain, entourent le bassin.

Dans le spa et jacuzzi souterrain, les colonnes habillées de zellige et de bejmat, carrelages typiques marocain, entourent le bassin.
©Hôtel Almaha




Les salles de bains en marbre et tadelakt sont dotées d’une douche et/ou une baignoire profonde.

Les salles de bains en marbre et tadelakt sont dotées d’une douche et/ou une baignoire profonde.
©Hôtel Almaha




Sur la terrasse, l’art de vivre à l’oriental qui privilégie la douceur d’un grand tapis et le confort d’une accumulation de coussins rutilants.

Sur la terrasse, l’art de vivre à l’oriental qui privilégie la douceur d’un grand tapis et le confort d’une accumulation de coussins rutilants.
©Hôtel Almaha




Chaque chambre bénéficie d’un espace privatisé sur la terrasse ou d’un patio commun.

Chaque chambre bénéficie d’un espace privatisé sur la terrasse ou d’un patio commun.
©Hôtel Almaha




Dans le salon pixels aux murs tapissés de losanges de soie, on déguste le thé à la menthe et les pâtisseries.

Dans le salon pixels aux murs tapissés de losanges de soie, on déguste le thé à la menthe et les pâtisseries.
©Hôtel Almaha