Rénovation totale d’un appartement à Neuilly

Agnès Zamboni
Parti-pris de modernité pour cet appartement entièrement réhabilité et meublé par l’architecte d’intérieur Samuel Elbilia. Créations signées et design à l’italienne se partagent l’espace !
En hauteur, sur l’étagère, la collection de vases en faïence blanche a trouvé une place privilégiée, faisant écho à la couleur immaculée de la cuisine.

En hauteur, sur l’étagère, la collection de vases en faïence blanche a trouvé une place privilégiée, faisant écho à la couleur immaculée de la cuisine.
©Samuel Elbilia


Un grand besoin d’ouverture



Nous sommes à Neuilly-sur-Seine, un quartier qui a séduit les nouveaux propriétaires. Mais à l’intérieur de l’appartement, une véritable métamorphose s’est opérée.  « Dans ce pied-à-terre destiné à de longs séjours, les propriétaires étrangers ont souhaité donner à l’espace une configuration et une décoration plus contemporaine et qualitative. J’ai proposé une ouverture de la cuisine avec un nouvel aménagement laqué blanc. Cette transformation a permis de créer une pièce à vivre semi-ouverte et de récupérer de la lumière. Quant aux volumes des pièces initiales, après démolition des cloisons, ils ont retrouvé d’autres proportions plus équilibrées. Et les portes toute hauteur offrent un esprit traversant », raconte Samuel Elbilia.



Un grand cadre en noyer américain met en valeur la cuisine. La bibliothèque remplace la cloison existante partiellement abattue pour faciliter la circulation de lumière. Fauteuil Pecorelle, création Cini Boeri chez Arflex.

Un grand cadre en noyer américain met en valeur la cuisine. La bibliothèque remplace la cloison existante partiellement abattue pour faciliter la circulation de lumière. Fauteuil Pecorelle, création Cini Boeri chez Arflex.
©Samuel Elbilia




Intégration du mobilier



Pour créer une séparation entre le salon-salle à manger et la cuisine, Samuel Elbilia a dessiné une bibliothèque qui, d’un côté, fait office de meuble d’entrée et, de l’autre, se prolonge en cadre de bois pour mettre en valeur la cuisine immaculée. Dans la chambre, le lit a été inséré dans un grand panneau mural en bois qui intègre aussi des tables de chevet. Le bureau sert aussi de chambre d’amis, car il cache un lit qui se relève à la verticale et s’escamote derrière une simple porte de placard.



Le lit est intégré dans une menuiserie qui inclut des tables de nuit très fonctionnelles. Tête de lit centrale en galuchat et parties latérales en noyer américain. Fauteuil Hug Poltroncina, création Claesson Koivisto Rune chez Arflex. Appliques, modèle Grace, création Stéphane Parmentier chez CTO Lighting.

Le lit est intégré dans une menuiserie qui inclut des tables de nuit très fonctionnelles. Tête de lit centrale en galuchat et parties latérales en noyer américain. Fauteuil Hug Poltroncina, création Claesson Koivisto Rune chez Arflex. Appliques, modèle Grace, création Stéphane Parmentier chez CTO Lighting.
©Samuel Elbilia




Une décoration soignée



Les meubles et objets de décoration ont été choisis dans un esprit résolument contemporain dans un choix restreint de marques, dont la marque italienne Arflex. Mais on ne ressent pas une sensation d’uniformatisation, car l’architecte a varié couleurs et matières pour créer une ambiance particulière.



Dans cet appartement de 100 m², toutes les pièces ont été redimensionnées pour retrouver des proportions plus adaptées à leurs fonctions respectives. La cuisine couloir, qui ne pouvait être déplacée, a été ouverte partiellement pour s’intégrer dans le volume global de la pièce à vivre.

Dans cet appartement de 100 m², toutes les pièces ont été redimensionnées pour retrouver des proportions plus adaptées à leurs fonctions respectives. La cuisine couloir, qui ne pouvait être déplacée, a été ouverte partiellement pour s’intégrer dans le volume global de la pièce à vivre.
©Samuel Elbilia




Renseignements:

Samuel Elbilia, architecte d’intérieur


74, boulevard Exelmans

75016 Paris

Tél. : 09 82 22 07 36 et 06 50 81 36 05

Mail : contact@exceptdesign.com

http : //www.exceptdesign.fr et

www.samuel-elbilia.fr



Dans la pièce à vivre, le sol existant a été remplacé par un parquet en chêne huilé mat à lames généreuses de 22 cm de large. Autour du canapé, lampadaires Artemide et lampes Onion, création Verner Panton en 1977, toujours édité par Verpan. Canapé K2, création Carlo Colombo, chez Arflex. Détail raffiné, le tissu pied de poule des chaises, d’esprit fifties, avec passepoil moutarde (modèle Elettra création BBPR chez Arflex) ont été aussi utilisés pour les housses des coussins réversibles.

Dans la pièce à vivre, le sol existant a été remplacé par un parquet en chêne huilé mat à lames généreuses de 22 cm de large. Autour du canapé, lampadaires Artemide et lampes Onion, création Verner Panton en 1977, toujours édité par Verpan. Canapé K2, création Carlo Colombo, chez Arflex. Détail raffiné, le tissu pied de poule des chaises, d’esprit fifties, avec passepoil moutarde (modèle Elettra création BBPR chez Arflex) ont été aussi utilisés pour les housses des coussins réversibles.
©Samuel Elbilia




Dans le bureau, un lit est camouflé à la droite du plan de travail. Tandis que de l’autre côté, les portes de placard cachent des rangements toute hauteur. Les poignées sont matérialisées par des longues réglettes verticales.

Dans le bureau, un lit est camouflé à la droite du plan de travail. Tandis que de l’autre côté, les portes de placard cachent des rangements toute hauteur. Les poignées sont matérialisées par des longues réglettes verticales.
©Samuel Elbilia




Dans  la grande niche de la bibliothèque, un espace a été prévu pour l’écran TV et cacher tous les câbles.

Dans la grande niche de la bibliothèque, un espace a été prévu pour l’écran TV et cacher tous les câbles.
©Samuel Elbilia




Les murs de la salle de bains sont recouverts de carreaux de grès cérame de 0,60 m x 0,60 m qui agrandissent l’espace. Robinetterie, Zucchetti.

Les murs de la salle de bains sont recouverts de carreaux de grès cérame de 0,60 m x 0,60 m qui agrandissent l’espace. Robinetterie, Zucchetti.
©Samuel Elbilia




Avant, la salle de bains vintage dans son jus très seventies !

Avant, la salle de bains vintage dans son jus très seventies !
©Samuel Elbilia




Avant : le salon d’origine avec des cache-radiateurs et parquet démodé.

Avant : le salon d’origine avec des cache-radiateurs et parquet démodé.
©Samuel Elbilia