Robinetterie organique signée Starck pour Hansgrohe

Christian de Rivière
Eau et design, une véritable passion pour la famille Grohe depuis 1901. Et depuis 20 ans, Hansgrohe lance régulièrement des familles entières de robinetteries et accessoires de salle de bains sous la marque Axor, dédiée aux modèles dessinés par les plus grands designers de la planète. Septembre 2012 : lancement de la ligne ASO (Axor Starck Organic) par Philippe Starck himself et Philippe Grohe, responsable des lignes Axor.
Philippe Starck présente la genèse de la collection ASO.

Philippe Starck présente la genèse de la collection ASO.
©DR

20 ans de collaboration Starck pour Axor


1992 fut l’année de rencontre avec Philippe Starck qui signa sa première collection, sorte de nouvelle façon d’appréhender le design pour s’adresser à des décorateurs. Exit les salles de bains étroites et fonctionnelles et bienvenue dans l’ère des salons d’eau. Simplissime, le premier mitigeur signé Starck date de 1992 et semble inspiré par une baguette de sourcier, sorte de confluences de tubes cylindriques chromés aux diamètres identiques. La demande de Klaus Grohe à Philippe Starck était alors de repenser la robinetterie comme un objet à part entière avec un effet de mode, de couleurs…


Axor Starck Organic  "ASO" instaure un nouveau standard de 3,5 litres par minute, alors que les mitigeurs de lavabo offrent communément un débit d'environ 7 litres à la minute.

Axor Starck Organic "ASO" instaure un nouveau standard de 3,5 litres par minute, alors que les mitigeurs de lavabo offrent communément un débit d'environ 7 litres à la minute.
©Axor


Repenser la façon d’utiliser l’eau, en la respectant, en l’économisant en y incorporant de l’air… tel est le credo d’Hansgrohe. Pour son premier dessin au début des années 1990, Philippe Starck, conscient que la robinetterie doit avoir une certaine longévité de style et durabilité, fit appel à ses souvenirs d’enfance : une simple pompe à eau dans une cour de ferme, l’archétype de la robinetterie. Parallèlement, et pour jouer la complémentarité, il dessina pour Duravit un lavabo en forme de seau. Selon lui, un bon dessin consiste à proposer l’essentiel. Avec ce travail sur la géométrie, proche de l’abstraction, Philippe Starck pensait, comme il le dit « être arrivé à l’essentiel, mais il manquait une sorte d’énergie de la vie. La prochaine étape à franchir : aller vers encore moins, tout en restant humain ».


Mitigeur de lavabo dans une ambiance de salle de bains contemporaine.

Mitigeur de lavabo dans une ambiance de salle de bains contemporaine.
©Axor


ASO : une double inspiration


Pour cette nouvelle collection, le designer est parti d’une double inspiration : l’univers du végétal qui bourgeonne et fleurit au printemps, très sexy aux dires de Starck, car il émane alors de la nature une énergie incroyable. Deuxième source d’inspiration : le corps de sa femme Jasmine. Et d’ajouter : « rien n’est plus élégant qu’un corps de femme, que l’inspiration végétale mêlée à celle du corps humain, confluents de l’énergie de la vie. Une sorte de révolution organique. »


Designer éclectique, Philippe Starck fait feu de tout bois et dessine tour à tour mobilier, luminaires, yachts, motos, robinetteries... tandis qu'il décore simultanément  restaurants, grands hôtels et boutiques de luxe.

Designer éclectique, Philippe Starck fait feu de tout bois et dessine tour à tour mobilier, luminaires, yachts, motos, robinetteries... tandis qu'il décore simultanément restaurants, grands hôtels et boutiques de luxe.
©Florence Maeght


Les convictions écologiques de Philippe Starck étaient une évidence avant qu’elles ne deviennent populaires, pour le respect de l’avenir de la planète. Précurseur, il lance en 1998 le catalogue « Good Goods », le catalogue des non-produits pour les non consommateurs du futur marché moral, sa propre compagnie de nourriture organique.


Pas moins de 4 hauteurs pour le mitigeur de lavabo et un format spécifique pour les lave-mains, mais toujours un réglage séparé de la quantité et de la température d’eau : intuitif, ergonomique et économique.

Pas moins de 4 hauteurs pour le mitigeur de lavabo et un format spécifique pour les lave-mains, mais toujours un réglage séparé de la quantité et de la température d’eau : intuitif, ergonomique et économique.
©Axor


Seconde étape : le design à partir de la feuille blanche. La vraie façon de comprendre ce qui est beau, l’équilibre entre les différents paramètres que sont l’ergonomie, la philosophie et la technologie se nomme l’harmonie.


Au commencement, la robinetterie comportait deux manettes et un bec. Puis, vient l’avènement du mitigeur mono-commande permettant à la fois le réglage du débit et de la température. Avec cette toute nouvelle ligne ASO (Axor Starck Organic), les codes sont tout à coup bousculés car le réglage du mitigeur est double : la température se règle sur le dessus de la tête, tandis que le débit se commande en tournant plus ou moins l’extrémité du bec. Les avantages : une indication très précise entre chaud et froid comme pour un mitigeur thermostatique, une bonne préhension du débit pour régler la puissance du jet et, cerise sur le gâteau, on ne salit avec ses mains savonneuses que le la partie basse du mitigeur, plus facile et plus aisée à nettoyer.


La nouvelle collection Axor Starck Organic apporte une sensation unique à l’utilisation, ainsi qu’une nouvelle façon de traiter l’eau avec respect : 90 buses individuelles disposées sur 24 mm.

La nouvelle collection Axor Starck Organic apporte une sensation unique à l’utilisation, ainsi qu’une nouvelle façon de traiter l’eau avec respect : 90 buses individuelles disposées sur 24 mm.
©Axor


Les avancées techniques


Côté technique, la réflexion a été menée très loin : économie d’eau avec seulement 3,5 litres par minute (un mitigeur standard en consomme près de 7 litres), grâce aux 90 buses intégrées dans le mousseur du mitigeur qui permettent d’intégrer de l’air à l’eau. Révolutionnaire, cette technologie d’hydrothérapie fut mise au point par Hansgrohe sur la fameuse douchette Raindance, puis miniaturisée et adaptée à une robinetterie de lavabo au diamètre de 24 mm seulement ! Résultat : un jet pluie extrêmement efficace.


Economie de matière première également côté fabrication avec 30% de métal et d’énergie économisés au regard des modèles précédents. Et par souci du corps et de l’environnement, les tuyaux flexibles d’eau chaude et d’eau froide atteignent directement la cartouche du mitigeur, sans contact avec le laiton, pour un espect absolu de l’eau potable. Impossible de trouver des traces de plomb ou de nickel en sortie de mitigeur.


La gamme très complète comporte, comme il se doit, mitigeurs de lavabo avec 4 différentes hauteurs de becs, mais aussi de bain avec pour une fois un beau mitigeur dessiné spécifiquement avec les codes graphiques ASO, plaques de douche, et pléthore d’accessoires. Plus de 40 références au total. De quoi réaliser la salle de bains de vos rêves…


Quand la robinetterie rencontre un design inspiré par la nature…


 


Prix publics indicatifs pour le mitigeur de lavabo H. 280 mm, env. 508 € et 388 € pour un mitigeur de lave-mains.


www.hansgrohe.fr


En version murale: un design influencé par des éléments minimalistes et organiques.

En version murale: un design influencé par des éléments minimalistes et organiques.
©Axor