Et dieu créa le vichy, comme motif pour la décoration

Clément Martin
Incarnation des années sixties, le vichy fait son grand retour sur le devant de la scène, en partant à la conquête de la maison. Ce tissu décoratif vient désormais imprégner le mobilier, pour une touche rétro.
Création de Les Gambettes, cette chaise se fait furieusement rétro, en reprenant le motif vichy sur une chaise à l’esprit formica. Dans un format enfant ou adulte, elle se place dans toutes les pièces de la maison.

Création de Les Gambettes, cette chaise se fait furieusement rétro, en reprenant le motif vichy sur une chaise à l’esprit formica. Dans un format enfant ou adulte, elle se place dans toutes les pièces de la maison.
©DR

Immortalisé par Brigitte Bardot lors de son mariage avec Jacques Charrier, le vichy n’est pas un tissu d’origine française, contrairement à sa réputation. Son origine reste même indéterminée, puisqu’il existe depuis de nombreux siècles à travers le monde. En France, il fut importé au XVIIème siècle dans une version lignée, qui se transforme peu à peu un motif à carreaux. Appartenant à la catégorie des tissus toilés et tissés, les fils sont teints avant son tissage. Avec des fils fins ou moyens de coton cardé ou filé, il s’agit de constituer une trame de bandes alternées bicolores, répondant à une chaîne en bandes alternées dans les mêmes tonalités. Selon les modèles, le motif à carreaux peut présenter un jeu de hachures ou un jeu de damier. Destiné à l’habillement, le vichy tend depuis quelque temps à se détacher du corps, pour vêtir indifféremment le mobilier de la maison.


Avec une seule et même couleur, Becquet joue sur les dimensions du vichy, dans une variation rythmée par les différents éléments qui composent la parure de lit. Une manière originale de vêtir son lit d’une touche champêtre.

Avec une seule et même couleur, Becquet joue sur les dimensions du vichy, dans une variation rythmée par les différents éléments qui composent la parure de lit. Une manière originale de vêtir son lit d’une touche champêtre.
©DR


D’abord comme tissu d’ameublement, le vichy devient un incontournable du pique-nique, en servant de nappe pour les repas en extérieur. Très vite les arts de la table s’emparent du motif, pour l’inscrire sur ses accessoires, où l’esprit classique et traditionnel est à l’honneur. Généralement limité à une opposition bicolore de rouge/blanc, bleu/blanc ou rose/blanc, le vichy tend à faire exploser ce cadre rigide, en développant l’éventail de ses couleurs, dans un regain de modernité. Imprégné du charme sulfureux de l’actrice aux initiales B. B., ce tissu incarne une féminité tout en légèreté, idéal pour les chambres des petites filles et même des plus grandes. Son jeu de lignes graphique apporte un semblant de douceur, où l’apaisement des esprits est garanti. Assez passe-partout, il s’intègre à la perfection à tous les intérieurs, même dans un mélange de motifs entre le rayé et le liberty.


Dans un style traditionnel revisité par une couleur plus contemporaine, le vichy investit l’univers de la salle à manger ou la cuisine dans une tonalité de gris. Nappes, serviettes, rideaux et autres tissus d’ameublement se voient revêtus de vichy avec Becquet.

Dans un style traditionnel revisité par une couleur plus contemporaine, le vichy investit l’univers de la salle à manger ou la cuisine dans une tonalité de gris. Nappes, serviettes, rideaux et autres tissus d’ameublement se voient revêtus de vichy avec Becquet.
©DR


Elégant et à la limité du sophistiqué, le vichy se fait évocateur des douces années 60, dans une délicieuse rêverie mélancolique. De ce fait, il correspond à un retour du vintage, où le vichy apporte une touche rétro à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, comme un motif délicieusement sixties. Devant la diversité des nuances, préférez un tissu qui reprend la couleur dominante de votre décoration, sauf si vous souhaitez un effet de contrastes en choisissant une tonalité complémentaire. D’une certaine sobriété, le vichy peut s’auréoler de teintes claires, afin de s’intégrer en toute discrétion, ou accentuer la puissance de son graphisme avec une tonalité plus foncé. Quelque soit votre choix, la répétition des carreaux donne un rythme quasi-hypnotique, qui donnera du corps à votre décoration.


Créé par Lola Mia pour Decoclico, ces mugs en porcelaine reprennent le célèbre motif de vichy rouge sur fond blanc. Au petit déjeuner, ils apporteront une note de bonne humeur dynamisante, pour démarrer la journée du bon pied.

Créé par Lola Mia pour Decoclico, ces mugs en porcelaine reprennent le célèbre motif de vichy rouge sur fond blanc. Au petit déjeuner, ils apporteront une note de bonne humeur dynamisante, pour démarrer la journée du bon pied.
©DR


Habillant de son charme indémodable tous les supports de la maison, le vichy s’inscrit dans la lignée des tissus les plus graphiques, devenus le symbole d’une époque. Indissociable du soleil de Saint-Tropez, il est idéal pour faire entrer la bonne humeur et la gaieté chez soi.


www.maisonsdumonde.com

www.becquet.fr

www.badjao.fr

www.pipoca.fr

www.bambinsdeco.com

www.rien-a-cirer.fr

www.yvesdelorme.com

www.decoclico.fr


Dessiné les Gambettes, ce bureau d’écolier refait vivre les années 50-60, avec un style affirmé par le motif vichy. Ses petites dimensions lui permettent de se glisser dans un coin de la pièce, comme premier bureau pour enfant.

Dessiné les Gambettes, ce bureau d’écolier refait vivre les années 50-60, avec un style affirmé par le motif vichy. Ses petites dimensions lui permettent de se glisser dans un coin de la pièce, comme premier bureau pour enfant.
©DR