Broderie urbaine et graff en lettres de tulle

Laurence Wichegrod
La broderie-graffiti, un nouveau concept bouillonnant de créativité d'un duo, les Deuz’Bro, étudiants en art plastique utilisant l’espace urbain, le grillage, en support pour broder des lettres au point de croix en lettres fluo pour être vu de loin.
Veules les Roses Juillet 2013

Veules les Roses Juillet 2013
©Anna et Christopher

 Les Deuz’Bro ( brodeuse en verlan) utilisent  les grillages de l’espace urbain comme un canevas sur lesquels ils brodent des lettres et motifs à la base des diagrammes de point de croix, leur propre nom est ainsi stylisé à la manière d’un graff de tulle fluo pour être bien visible. Grillages ordinaires si possible non alvéolés sont les bienvenus.



 Au départ,  l'idée de broder des clotûres faisait partie d’un projet personnel pour leurs études en DMA (Diplôme des Métiers d’Art), reprenant l’idée d’un  collectif de designers textiles de Montréal,  puis ils se sont piqués au jeu mais sans aiguille pour  créer un nouveau concept alliant l’aspect urbain au point de croix. Un street art inédit, joyeux et poétique, utilisant le tulle fluo pour créer un effet en dissonance avec leur support de travail : le grillage.


Rue des Ardennes Paris XIX ème

Rue des Ardennes Paris XIX ème
©Anna et Christopher


« Notre textile, c’est le grillage. Et pour donner une touche féminine à ce matériau très viril, nous utilisons des couleurs vives et une typographie très travaillée accompagnée de belles arabesques » précise Christopher.


Pont Quai de Marne : Quai de l’Oise, Paris, novembre 2012

Pont Quai de Marne : Quai de l’Oise, Paris, novembre 2012
©Anna et Christopher


Là où les graffeurs ont besoin d’un mur pour « poser leur blaze » c’est un simple grillage qui  leur sert de support tout en laissant  apercevoir le paysage urbain par transparence. Loin des vapeurs des bombes de peinture, c’est le froissement du tulle et le crissement des ciseaux qui rythment les réalisations des Deuz’ Bro. Leurs outils : Boite à couture, rubans de tulle fluos »


La technique

La technique
©Anna et Christopher


« Nous travaillons essentiellement au point de croix, ce qui signifie que suivant la taille du motif, il faut parfois compter plusieurs jours d’ouvrage » confient les deux as du textile. Plusieurs heures de dur labeur pour seulement quelques jours d’exposition urbaine… « Nos créations exécutées dans les lieux publics disparaissent au bout de quelques jours » explique Anna


Pont Ph. de Girard Paris Xème

Pont Ph. de Girard Paris Xème
©Anna et Christopher


Si l'idée vous tente et que votre grillage ne répond pas aux normes du point, une astuce simple consiste à mettre un grillage adapté en arrière plan et de broder les deux, ou de broder les motifs sur un grillage plastique découpé aux dimensions de la broderie, puis de l'assembler sur la clôture.




 Jeunes diplômés Anna et Christopher ont développé cette approche originale à la confluence des arts du fil, du graffiti et autres arts urbains.


https://www.facebook.com/SwagTonPointDeCroix?ref=ts&fref=ts

http://www.castorama.fr/store/Grillage-galvanise-12-x-12mm-L10-x-h1-m-PRDm290528.html?navCount=0&navAction=push


http://www.castorama.fr/store/Grillage-soude-vert-100-x-100mm-L20-x-h1-m-PRDm613864.html?navAction=jump&isSearchResult=true