En Belgique, horloges et pendules à travers le temps

Agnès Zamboni
Jusqu’au 30 avril 2017, le CID, Centre d’innovation et de design, présente une sélection d’horloges et pendules d’hier et d’aujourd’hui pour mesurer le temps.
Façon animal naturalisé, horloge Cuckoo cloc, création Michael Sans, 2008.

Façon animal naturalisé, horloge Cuckoo cloc, création Michael Sans, 2008.
©Dominik Butemann


Six siècles de création



Cette exposition rassemble plus de 150 objets, horloges, pendules et autres instruments, provenant de toute l’Europe et datant de 1550 à 2015. Les pièces historiques sont issues de collections privées comme de collections publiques majeures, notamment des Musées Royaux d'art et d'Histoire du Cinquantenaire, du Musée de l'Horlogerie de Malines, du Musée International d’Horlogerie (MIH) de La Chaux-de-Fonds, du mudac à Lausanne, unique musée de design en Suisse romande qui a organisé une précédente exposition sur cette même thématique...De la clepsydre à l’affichage numérique, de l’invention des aiguilles aux senseurs biométriques des smartwatches, les œuvres présentées témoignent de l’évolution de la technologie et du dynamisme de l’industrie et de l’artisanat horloger.



L’écharpe se tricote au fil du temps qui passe. Modèle 365 Knitting Clock, création Siren Elise Wilhelmsen, 2010.

L’écharpe se tricote au fil du temps qui passe. Modèle 365 Knitting Clock, création Siren Elise Wilhelmsen, 2010.
©Miriam Lehnart




Un exercice de style



Les créations partent de l’affichage de l’heure classique pour proposer des détournements souvent pleins d’humour et de dérision. De la tradition horlogère pointue et internationalement reconnue, aux recherches de designers industriels ou de nouveaux acteurs du monde numérique, certaines œuvres sont étonnantes comme celle de Siren Elise Wilhelmsen qui mesure le temps écoulé par le progrès de l’écharpe tricotée par son horloge murale. L’horloge d’Ivan Argote, quant à elle, égrène les minutes en dollars ou en euros, nous rappelant le vieil adage « le temps, c’est de l’argent ». Tandis qu’au découpage classique du temps, se substituent des comptes à rebours : basés sur la durée de vie moyenne d’un homme, ou du temps qui reste jusqu’à l’explosion du soleil. Les œuvres sont aussi là pour nous faire prendre conscience de notre époque où tout va de plus en plus vite, où les minutes sont de plus en plus précieuses. Et le désir de maîtriser son temps, le rentabiliser, ne pas le gaspiller, être à l’heure (au sens propre comme au figuré) composent des problématiques contemporaines illustrées par les recherches et explorations de designers qui inventent de nouvelles formes pour donner corps à ce temps qui file et qui s’enfuit…



En noir et blanc, horloge murale Perfect_Time création Darren Almond, 2012.

En noir et blanc, horloge murale Perfect_Time création Darren Almond, 2012.
©Darren Almond, courtesy Galerie Xippas




D’une heure à l’autre



Horlogerie, art ou design, ces trois territoires réunis dans cette exposition, développent une diversité d’objets inventifs, poétiques ou ludiques. A chacun sa vision du temps, relatif et subjectif, réel et immatériel à qui toutes les œuvres offrent une palette d’interprétations créatives : le temps d’aimer, de réfléchir, de compter, de s’ennuyer…



L’heure se lit au moyen des fentes écartant les «cils» qui définissent, en négatif, les aiguilles de l’heure et de la minute. Horloge murale, Lash Clock, création Bina Baitel, 2014.

L’heure se lit au moyen des fentes écartant les «cils» qui définissent, en négatif, les aiguilles de l’heure et de la minute. Horloge murale, Lash Clock, création Bina Baitel, 2014.
©Bina Baitel




Contact : CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu

82, rue Sainte-Louise

7301 Hornu

Belgique

Tél. : 0032 (0) 65 65 21 21


Mail : info.cid@grand-hornu.be

Site www.cid-grand-hornu.be

Et www.grand-hornu.eu



Son grand disque de papier se déroule et donne l’heure, qui est imprimée minute par minute, tandis qu’à chaque heure, le coucou « chante » sur le papier… Modèle Sémaphore, création Wendy Gaze, 2013.

Son grand disque de papier se déroule et donne l’heure, qui est imprimée minute par minute, tandis qu’à chaque heure, le coucou « chante » sur le papier… Modèle Sémaphore, création Wendy Gaze, 2013.
©Sandra Pointet, HEAD-Genève




Installation artistique,  Standard_Time, création Marc Formanek, Standard Time, vidéo2, 2007. Dans cette vidéo de 24 heures – qui peut également servir d’horloge – 70 ouvriers affichent l’heure qu’il est en assemblant et désassemblant des planches en temps réel, soit à 1611 reprises.

Installation artistique, Standard_Time, création Marc Formanek, Standard Time, vidéo2, 2007. Dans cette vidéo de 24 heures – qui peut également servir d’horloge – 70 ouvriers affichent l’heure qu’il est en assemblant et désassemblant des planches en temps réel, soit à 1611 reprises.
©Bernd Schuller




Imaginé par un collectif fondé à Londres en 2012 par Hanhsi Chen et Shikai Tseng, modèle Silo Clock, création Poetic Lab, 2016. Alliage aluminium, acier inoxydable, mouvement horloger.

Imaginé par un collectif fondé à Londres en 2012 par Hanhsi Chen et Shikai Tseng, modèle Silo Clock, création Poetic Lab, 2016. Alliage aluminium, acier inoxydable, mouvement horloger.
©Beyond Object




Façon boulier, horloge murale The Sasa Clock, création Thorunn Arnadottir, 2007. En acier inox poli, hêtre, nylon, plastique ABS, batterie et mécanisme d’horloge.

Façon boulier, horloge murale The Sasa Clock, création Thorunn Arnadottir, 2007. En acier inox poli, hêtre, nylon, plastique ABS, batterie et mécanisme d’horloge.
©Matthew Booth




Sur un aplat monochrome, modèle Oroglio, création Valentin Carron, 2006.

Sur un aplat monochrome, modèle Oroglio, création Valentin Carron, 2006.
©Stefan Altenburger




Compte à rebours des 5 milliards d’années jusqu’à l’explosion du soleil pour Big Crunch Clock, création Gianna Motti, 1999.

Compte à rebours des 5 milliards d’années jusqu’à l’explosion du soleil pour Big Crunch Clock, création Gianna Motti, 1999.
©Gianni Motti




24 horloges à affichage analogique sont combinées pour former cet affichage «digital ». Modèle Humans since 1982, The Clock Clock AP2, création Tim Meier, 2010.

24 horloges à affichage analogique sont combinées pour former cet affichage «digital ». Modèle Humans since 1982, The Clock Clock AP2, création Tim Meier, 2010.
©Tim Meier




En toutes lettres, horloge murale, création Nicolas Le Moigne, 2004.

En toutes lettres, horloge murale, création Nicolas Le Moigne, 2004.
©ECAL/ Jordi Pia




Inspiré des peintures de l’art populaire alpin appelés poyas, modèle Poya, création Swiss_Koo (Martino d’Esposito & Alexandre Gaillard), 2014.

Inspiré des peintures de l’art populaire alpin appelés poyas, modèle Poya, création Swiss_Koo (Martino d’Esposito & Alexandre Gaillard), 2014.
©Swiss Koo




Pour une espérance de vie de 84 ans, modèle Life Clock #2, création Bertrand Planes, 2008.

Pour une espérance de vie de 84 ans, modèle Life Clock #2, création Bertrand Planes, 2008.
©Lucille Blanche




Lettres en désordre, horloge murale Time Pattern, création Christiaan Postma, 2008.

Lettres en désordre, horloge murale Time Pattern, création Christiaan Postma, 2008.
©Christiaan Postma




A la manière d’un tableau abstrait, horloge digitale Rewind (n°2), création Pauline Saglio, 2013.

A la manière d’un tableau abstrait, horloge digitale Rewind (n°2), création Pauline Saglio, 2013.
©Musée International d’Horlogerie (MIH), La Chaux-de-Fonds




Elle se déroule comme un ruban, horloge murale Sémaphore, création Wendy Gaze & Arnaud Imobersteg, 2013.

Elle se déroule comme un ruban, horloge murale Sémaphore, création Wendy Gaze & Arnaud Imobersteg, 2013.
©Sandra Pointet, HEAD-Genève




Surréaliste et magique, horloge tactile, création Eric Morzier/ Sigmasix<br />
2005.

Surréaliste et magique, horloge tactile, création Eric Morzier/ Sigmasix

2005.
©Eric Morzier / Sigmasix