Une maison tout en Hi-Macs

Mathilde Elie
Prisé par les designers et les architectes, le Hi-Macs est un matériau extrêmement maniable, qui habille votre intérieur de A à Z avec élégance.
Un îlot de cuisine « tout-en-un » parfaitement adapté aux petites surfaces. Compact, lisse, et fluide, en rouge il devient un élément de décoration aussi esthétique que fonctionnel. (Cuisine Kantoorloft, design de B-bis Architecten pour Melis Interieur - Hi-Macs Fiery Red).

Un îlot de cuisine « tout-en-un » parfaitement adapté aux petites surfaces. Compact, lisse, et fluide, en rouge il devient un élément de décoration aussi esthétique que fonctionnel. (Cuisine Kantoorloft, design de B-bis Architecten pour Melis Interieur - Hi-Macs Fiery Red).
©Olmo Peeters

Développé dans les années 1990 par LG Hausys, leader mondial dans le secteur de la technologie, le Hi-Macs est une pierre acrylique qui, comme le Corian, fait partie de la famille des Solid Surfaces, des matériaux de synthèse haut de gamme. Il est principalement composé de poudre de bauxite, une pierre naturelle qui garantit sa robustesse, de résine acrylique pour le rendre souple, et de pigments naturels pour le colorer. En outre, il s’agit d’un matériau thermoformable, disponible dans une très large gamme de coloris, et dans différentes épaisseurs. De quoi laisser libre cours à son imagination !


La surface lisse et soyeuse du Hi-macs garantit une propreté absolue, et se marie avec tous les autres matériaux. Il apporte clarté, sensualité et confort. (Salle de bains Notonlywhite Collections, design Marike Andeweg - Hi-Macs Grey, Black, Fiery red, Banana, Alpine White, Coffee Brown, Babylone Beige, Concrete Grey, Toffee Brown, Lemon Squash, Mazarin Blue et Festival Pink).

La surface lisse et soyeuse du Hi-macs garantit une propreté absolue, et se marie avec tous les autres matériaux. Il apporte clarté, sensualité et confort. (Salle de bains Notonlywhite Collections, design Marike Andeweg - Hi-Macs Grey, Black, Fiery red, Banana, Alpine White, Coffee Brown, Babylone Beige, Concrete Grey, Toffee Brown, Lemon Squash, Mazarin Blue et Festival Pink).
©Moni Van Bruggen


Un matériau polyvalent et élégant


De grands designers et architectes, tels que Zaha Hadid, Jean Nouvel, Karim Rashid ou David Chipperfield, sont inspirés par l’Hi-macs, en tant que matériau polyvalent et élégant. En effet, cette résine de synthèse est extrêmement maniable et offre d’innombrables possibilités d’application. Elle se sculpte comme la pierre, se découpe comme le bois, et se moule par thermoformage, afin de créer des lignes ondulées et des courbes futuristes. En outre, ce matériau a la caractéristique de pouvoir s’assembler sans joint apparent. Il relie ainsi les espaces de manière naturelle, laissant une impression d’extrême fluidité et un esthétisme maximal.


Un bâtiment futuriste tout en symétrie, dessinée par Karl Dreer, Felix Bembé et Sebastian Karl Dreer. Le Hi-Macs est mis à l’honneur : il habille les balustrades, la terrasse et la piscine. (Hi-Macs Artic White, Grey).

Un bâtiment futuriste tout en symétrie, dessinée par Karl Dreer, Felix Bembé et Sebastian Karl Dreer. Le Hi-Macs est mis à l’honneur : il habille les balustrades, la terrasse et la piscine. (Hi-Macs Artic White, Grey).
©Dirk Wilhelmy Fotographie


Lignes épurées, texture satinée, le Hi-Macs allie design et technologie. Il trouve sa place dans chaque pièce de la maison, des vasques de la salle de bains, jusqu’au jardin, en passant par l’escalier et la cuisine.


www.hi-macs.fr


Tour à tour, le Hi-Macs se fait cloison, vasque de salle de bains, ou escalier. Ici il se transforme en table, avec une création du jeune designer lyonnais Christophe Mayer, qui joue sur la déstructuration de l’objet, sculpté façon monobloc. (Table Andrée, Puzzle Collection, design de Christophe Mayer - Hi-Macs Alpine White et Black Sand).

Tour à tour, le Hi-Macs se fait cloison, vasque de salle de bains, ou escalier. Ici il se transforme en table, avec une création du jeune designer lyonnais Christophe Mayer, qui joue sur la déstructuration de l’objet, sculpté façon monobloc. (Table Andrée, Puzzle Collection, design de Christophe Mayer - Hi-Macs Alpine White et Black Sand).
©Studio Eye


Côté luminaires, l’architecte italien Giorgio Palermo propose un plafonnier minimaliste et élégant, tout en Hi-Macs, et équipée de Leds, suspendues comme les pampilles d’un lustre. (Dolcevita, design Studioati et Giorgio Palermo - Hi-Macs Alpine White, Toffee Brown).

Côté luminaires, l’architecte italien Giorgio Palermo propose un plafonnier minimaliste et élégant, tout en Hi-Macs, et équipée de Leds, suspendues comme les pampilles d’un lustre. (Dolcevita, design Studioati et Giorgio Palermo - Hi-Macs Alpine White, Toffee Brown).
©Studio Ati-Piero Fasanatto


Le designer Jean-Baptiste Sibertin-Blanc joue avec la matière et les formes. Il imagine ici un miroir, dont la finesse des lignes est rendue possible par le Hi-Macs, extrêmement robuste et résistant, quelque soit l’épaisseur. (Design Jean-Baptiste Sibertin-Blanc pour Design et Création - Hi-Macs Arctic White, Coffe Brown, Orange, Steel Grey et Light Green).

Le designer Jean-Baptiste Sibertin-Blanc joue avec la matière et les formes. Il imagine ici un miroir, dont la finesse des lignes est rendue possible par le Hi-Macs, extrêmement robuste et résistant, quelque soit l’épaisseur. (Design Jean-Baptiste Sibertin-Blanc pour Design et Création - Hi-Macs Arctic White, Coffe Brown, Orange, Steel Grey et Light Green).
©Olivier Brunet


Thermoformable et disponible en plusieurs teintes, le Hi-Macs se glisse partout, en toute discrétion, grâce à ses jointures invisibles. Ici ; il est utilisé dans la conception de mobilier, avec cette console composée de cinq modules reliés entre eux, dans un parfait équilibre de couleurs chaudes et froides. (Design Jean-Baptiste Sibertin-Blanc pour Design et Création - Hi-Macs Arctic White, Coffe Brown, Orange, Steel Grey et Light Green).

Thermoformable et disponible en plusieurs teintes, le Hi-Macs se glisse partout, en toute discrétion, grâce à ses jointures invisibles. Ici ; il est utilisé dans la conception de mobilier, avec cette console composée de cinq modules reliés entre eux, dans un parfait équilibre de couleurs chaudes et froides. (Design Jean-Baptiste Sibertin-Blanc pour Design et Création - Hi-Macs Arctic White, Coffe Brown, Orange, Steel Grey et Light Green).
©Olivier Brunet


Des tables sobres et élégantes, belle inspiration des années 1950. Socles aux formes géométriques variées en Hi-Macs, et pieds en frêne, bouleau, chêne et noyer, garantissent solidité et durabilité, pour « des meubles bien faits, conçus pour durer ». (Buff collections, design Joel Karlsson pour Karl Andersson & Söner - Hi-Macs Alpine White, Babylon Beige et Sky Blue).

Des tables sobres et élégantes, belle inspiration des années 1950. Socles aux formes géométriques variées en Hi-Macs, et pieds en frêne, bouleau, chêne et noyer, garantissent solidité et durabilité, pour « des meubles bien faits, conçus pour durer ». (Buff collections, design Joel Karlsson pour Karl Andersson & Söner - Hi-Macs Alpine White, Babylon Beige et Sky Blue).
©Jonas Sällberg


Du blanc du sol au plafond ! Le Hi-Macs présente un esthétisme maximal et des finitions invisibles. (Design Karl Dreer, Felix Bembé et Sebastian Dellinger - Hi-Macs Arctic White, Grey).

Du blanc du sol au plafond ! Le Hi-Macs présente un esthétisme maximal et des finitions invisibles. (Design Karl Dreer, Felix Bembé et Sebastian Dellinger - Hi-Macs Arctic White, Grey).
©Dirk Wilhelmy Fotographie