Art et design : le design est-il de l’art selon Li Edelkoort ?

Agnès Zamboni
La réponse est oui, si vous allez visiter l’exposition, présentée par l’Institut Néerlandais et Centre culturel des Pays-Bas à Paris. A découvrir le choix de Li Edelkoort, une grande prêtresse de la mode et du design, jusqu’au 27 octobre 2013.
Sorte de nature morte, "7 Pots/3 Centuries/ 2 Materials", 1997, par Hella Jongerius.

Sorte de nature morte, "7 Pots/3 Centuries/ 2 Materials", 1997, par Hella Jongerius.
©Thomas Straub

Qui est Li ?


Li(dewij) Edelkoort est l’une des plus célèbres stylistes au monde. Elle est aussi  directrice d’un bureau de style Trend Union et éditrice de cahiers de tendances. Dotée d’un flair imparable, elle repère les courants de mode et de design porteurs pour les saisons à venir. Les plus grandes marques lui font confiance, et puisent leurs sources d’inspiration dans ses prédictions. Ancienne directrice de la Design Academy Eindhoven et conférencière, son œil détecte les grands talents. Pour la première fois, elle dévoile sa collection privée de pièces uniques de design, parmi lesquelles des œuvres de Fernando et Humberto Campana, Hella Jongerius et Maarten Baas, aujourd’hui reconnus comme des designers d’exception.


Alliance de récup et de tressage, le fauteuil TransPlastic Café Chair, création Humberto et Fernando Campana.

Alliance de récup et de tressage, le fauteuil TransPlastic Café Chair, création Humberto et Fernando Campana.
©Humberto et Fernando Campana


Un design sculptural et arty


Les pièces présentées mettent en valeur la facture artisanale de l’œuvre et l’utilisation de matériaux spécifiques : bois de récupération ou brûlé, terre cuite, verre, pigments naturels, osier, fils textiles, métaux divers…qui sont travaillés à la main, et de façon innovante. Cependant, les objets répondent à une fonction. Cette nouvelle forme d’art contemporain, le design, au même titre que les antiquités du XXème siècle et les pièces vintage intéresse les collectionneurs, qui voient dans ces créations, moins onéreuses que les tableaux ou les sculptures, l’Art du XXIème siècle.


Farm, 2008, Studio Job.

Farm, 2008, Studio Job.
©DR


Un travail inventif


Art de la récup’ avec le fauteuil Transplastic en plastique enrobé d’osier, le modèle Favela réalisé à partir de morceaux de bois qui servent à fabriquer les maisons des favelas de Rio, ou un fauteuil en corde dorée baptisée Vermelha, l’esprit des Frères Campana triomphe dans cette exposition de design international, qui témoigne que les designers sont de vrais artistes, ce qui ne les empêche de créer une lampe en grande série et à prix très démocratique, par ailleurs. C’est d’ailleurs cela leur talent : passer d’un exercice à un autre et s’enrichir des expériences vécues dans l’art comme dans l’industrie.


Et vous, pensez-vous que le design, c’est aussi de l’art ?


Renseignements :

Institut Néerlandais

121, rue de Lille

75007 Paris

www.institutneerlandais.com


Désormais célèbre, le fauteuil Favela, dessiné en 2003 par Fernando et Humberto Campana.

Désormais célèbre, le fauteuil Favela, dessiné en 2003 par Fernando et Humberto Campana.
©Edra


Coupe à fruits tressée, TransPlastic Améthyste Fruitbowl, création Humberto et Fernando Campana.

Coupe à fruits tressée, TransPlastic Améthyste Fruitbowl, création Humberto et Fernando Campana.
©Humberto et Fernando Campana


Drawn from Clay, 2006, Lonny van Ryjswyck (2006).

Drawn from Clay, 2006, Lonny van Ryjswyck (2006).
©DR


Evolution, 2008, Nacho Carbonell.

Evolution, 2008, Nacho Carbonell.
©DR


Ventilateur, par Thomas Staub.

Ventilateur, par Thomas Staub.
©DR


Round Table Chair, 1997, Jurgen Bey.

Round Table Chair, 1997, Jurgen Bey.
©DR