La collection Dezza de Gio Ponti, un design de contraste

Clément Martin
Constituée d’un canapé et d’un fauteuil, la collection Dezza se fait l’image emblématique de son créateur, Gio Ponti, avec un jeu de contrastes entre la corpulence des volumes et la légèreté de la structure.
Malgré sa carrure imposante, le fauteuil Dezza a été réalisé pour faciliter sa manipulation et son transport. Gio Ponti offre un design pratique, résolument moderne, qui s’inscrit dans une production industrielle.

Malgré sa carrure imposante, le fauteuil Dezza a été réalisé pour faciliter sa manipulation et son transport. Gio Ponti offre un design pratique, résolument moderne, qui s’inscrit dans une production industrielle.
©DR

Considéré comme le parrain de la renaissance d’après-guerre en Italie, Gio Ponti (1891-1979)  s’est essayé à tous les types d’arts, de l’architecture au design, en passant par l’écriture. Durant sa carrière, il réalise de nombreuses collaborations, notamment avec le verrier Venini, La Pavoni (créateur de la machine à expresso pour bar) ou l’éditeur de meubles Fontana, qui vont marquer de son empreinte l’esprit de son époque. Quelque soit le médium, la créativité du milanais s’inscrit dans la modernité, sans faire fi du passé. De ce fait, Gio Ponti a largement contribué au renouvellement du design italien, en lui apportant un nouveau souffle. Inspiré par la culture américaine, il s’affranchit sensiblement d’une conception traditionnelle, pour s’orienter vers une production de masse. Son esprit consiste à réaliser un mobilier de très haute qualité, avec des techniques modernes, qui s’inspirent de formes classiques.


Le nom de Dezza est une référence à la légendaire construction du même nom, réalisée en 1957 par Gio Ponti, qui constitue à la fois sa maison et son studio de travail. Dessinée en 1965, cette collection comprend un canapé et un fauteuil. La structure des sièges est conçue à partir d’une fine armature, trait distinctif du designer, qui souligne sa simplicité. D’apparence massive, presque monumentale, ces meubles font preuve d’une légèreté inattendue, qui crée un contraste saisissant. La volonté de Gio Ponti était de réaliser des sièges adaptables, faciles à manipuler et à transporter, pour une meilleure diffusion à travers le monde.  En outre, des attaches en laiton chromé sont apparentes sur les côtés, accentuant le caractère industriel de la fabrication. Ses créations s’inscrivent clairement dans une démarche de production de masse, qui vise une conception moderne de la consommation.


Réédité par Poltrona Frau, le canapé Dezza promet un confort d’exception, grâce au moelleux de ses coussins. Avec sa forme simple, le design se conçoit en finesse et en ergonomie.

Réédité par Poltrona Frau, le canapé Dezza promet un confort d’exception, grâce au moelleux de ses coussins. Avec sa forme simple, le design se conçoit en finesse et en ergonomie.
©DR


Cependant, le confort n’est pas exempt du travail du designer, grâce à une assise faite de généreux coussins en cuir. Rembourrés en mousse de polyuréthane, ils offrent une aisance exceptionnelle, donnant l’impression moelleuse d’un nuage. Aujourd’hui, le cuir, qui recouvre l’ensemble des modèles de Poltrona Frau, est une exclusivité de sa maison d’édition, le « Pelle Frau ». Mais il peut se décliner en cuir « Héritage » ou en cuir « Peau de Poney ». Les motifs graphiques des coussins incarnent les années 60, comme un clin d’œil subtil dans une bichromie en noir et blanc. Les accoudoirs jouent sur la courbe, un détail qui indique la légèreté et le confort du meuble. Ils permettent de rompre avec sa forme imposante, en apportant un élément ergonomique.


Depuis 2003, la collection Dezza est rééditée par Poltrona Frau. Les pieds sont fabriqués en frêne, peint en noir ou blanc. L’assise est recouverte de cuir, à choisir parmi un large éventail de nuances.


www.poltronafrau.com