Le fauteuil « Coconut » de George Nelson, de l’humour dans le design

Clément Martin
Si le travail du designer américain, George Nelson, devait se résumer à une œuvre, le fauteuil « Coconut » est devenu un véritable emblème des années 50. Exclusivement chez Vitra, le siège fait preuve de l’audace de son créateur.
Si vous redouter l’inconfort pour votre dos, laissez de côté vos préjugés car le fauteuil « Coconut » a été conçu pour offrir un maximum de confort. Grâce à une grande liberté de mouvement, votre corps peut prendre toutes les positions avec aisance.

Si vous redouter l’inconfort pour votre dos, laissez de côté vos préjugés car le fauteuil « Coconut » a été conçu pour offrir un maximum de confort. Grâce à une grande liberté de mouvement, votre corps peut prendre toutes les positions avec aisance.
©Hans Hansen pour Vitra Collections

Georges Nelson est ce qu’on pourrait appeler un original, puisqu’il décide de devenir architecte sur un coup de tête, en entrant dans un bâtiment pour échapper à la pluie. Après des études à Yale, il obtient le prix de Rome, ce qui lui permet de voyager à travers l’Europe et notamment de rencontrer le Corbusier ou encore Mies van der Rohe. De retour en Amérique, il se consacre à l’écriture, une œuvre journalistique qui va influencer l’approche internationale du design et de l’architecture. Grâce à un article en faveur des meubles encastrés, il est propulsé sur la scène du design, par D.J de Pree, en devenant directeur de la conception de la société de meuble Herman Miller. Comme beaucoup de sa génération, il devient un designer autodidacte, par le biais de ses rencontres, en réalisant notamment des collaborations avec Alexander Girard ou Isamu Noguchi. Aujourd’hui, il est considéré comme le plus grand designer américain des années 50.


George Nelson est un designer qui aime jouer avec l’humour. En réalisant le fauteuil « Coconut », il s’inspire de la forme d’une noix de coco. Un véritable cocon aux lignes courbes épurées.

George Nelson est un designer qui aime jouer avec l’humour. En réalisant le fauteuil « Coconut », il s’inspire de la forme d’une noix de coco. Un véritable cocon aux lignes courbes épurées.
©Hans Hansen pour Vitra Collections


Malgré un travail prolifique, le fauteuil « Coconut » est devenu le chef-d’œuvre emblématique du design selon George Nelson. Ce siège, conçu en 1955, représente typiquement l’esprit des fifties. Comme son nom le souligne, sa forme triangulaire s’inspire d’un morceau de noix de coco, rappelant un design organique. Si la structure semble légère, les apparences sont trompeuses, puisque la coquille en acier est extrêmement lourde. Le siège est rembourré de mousse et recouvert de tissu, pour assurer un confort hors pair. Avec élégance, il est installé sur un piètement tripode en tubes d’acier chromé et cintré. Les lignes subtilement courbées forment un cocon triangulaire, dont le cœur concave est une invitation à la détente.


Le design de George Nelson s’auréole d’une aura d’humour, grâce à une conception atypique et une créativité sans limite. Dans l’esprit de l’américain, le fauteuil prend place dans un décor éclaté, où la noix de coco se scinde en huit morceaux. Pourtant, s’asseoir sur ce fruit à l’écorce dure peut être une crainte pour les dos les plus sensibles. Mais derrière une apparence décalée, l’œuvre de George Nelson présente des lignes classiques, qui combinent confort et fonctionnalité. Le dossier présente une dimension légèrement plus haute, un détail qui a son importance pour un agrément optimal. Quelque soit la position du corps, le fauteuil « Coconut » est conçu pour assurer l’aisance et offrir une grande liberté dans les mouvements.


Depuis 1984, Vitra a obtenu les droits exclusifs pour l’Europe de la distribution des œuvres de George Nelson. Par un contraste en négatif avec les couleurs d’une noix de coco, la coque extérieure de l’assise est invariablement blanche, mais le rembourrage est disponible dans un joli choix de coloris.


www.vitra.com

www.georgenelson.org