Quand la tôle devient design

Christian de Rivière
Filiale de Poujoulat, leader des conduits de cheminée et de la biomasse, la Tôlerie Forézienne est spécialisée dans la tôle fine, pliée, soudée et développe une belle collection de mobilier urbain signée par une pléiade de designers de renom.
Succession de lames d’acier planes, le banc Interférences imaginé par Alexandre Moronnoz invite au repos, tandis que ses points d’appui au sol semblent aléatoires.

Succession de lames d’acier planes, le banc Interférences imaginé par Alexandre Moronnoz invite au repos, tandis que ses points d’appui au sol semblent aléatoires.
©Studio Bisbee

Selon Joël Lemoine, directeur général de la Tôlerie Forézienne, le mobilier urbain doit parfois savoir s’effacer derrière les façades historiques d’un centre ville, et parfois se voir davantage pour inciter à la discussion, au repos et aux échanges. Depuis 2011, l’entreprise ligérienne poursuit la création de lignes originales de mobilier urbain composées de bancs, chaises, tables, cendriers et corbeilles de propreté.


Les contraintes du mobilier urbain ?


Joël Lemoine : Les normes en termes de mobilier urbain sont évidemment nombreuses et strictes, car les différents éléments qui composent le mobilier d’une ville se doivent de résister au temps, aux intempéries, aux sollicitations des habitants… Le mobilier métallique doit nécessairement recevoir une protection efficace anticorrosion et un revêtement hautement résistant aux UV, car il est par essence destiné à vivre à l’extérieur. Certaines restrictions sont à prendre en compte dans leur conception, et notamment celles destinées à respecter les personnes handicapées avec une norme de détection à la canne pour les malvoyants. Sinon, les éléments en bois doivent avoir un bon niveau de tenue dans le temps, tout cela pour assurer des garanties auprès des collectivités et pouvoir publics.


Chez la Tôlerie Forézienne, nos interlocuteurs sont avant tout les architectes de la ville, mais aussi des bureaux d’étude, paysagistes, dont la mission est d’aménager des places, rues et jardins publics. A nous de les aider à imaginer ce nouveau lieu en fonction de leurs attentes en leur proposant des solutions de mobilier urbain contemporain et harmonieux.


A la limite du résidentiel et du mobilier d'espace public, la chaise Nymphea créée par le designer Marc Aurel  s'installe seule, ou en douce ronde.

A la limite du résidentiel et du mobilier d'espace public, la chaise Nymphea créée par le designer Marc Aurel s'installe seule, ou en douce ronde.
©Studio Bisbee


Quel type de finition proposez-vous ?


Joël Lemoine : Tous nos meubles sont fabriqués en tôle d’acier, d’inox ou d’aluminium. Ensuite, les ateliers appliquent une couche primaire anticorrosion, puis une couche de thermolaquage choisie parmi plus de 200 couleurs de la gamme RAL qui sera cuite au four à 220°


Vos rapports avec les designers ?


Joël Lemoine : Depuis 2008, à la suite de la participation à la Biennale Internationale Design Saint-Etienne, et sous l’influence de la journaliste Lise Coirier, la Tôlerie Forézienne a manifesté une réelle volonté de se diversifier dans des produits propres en faisant appel à des designers. C’est ainsi qu’est né un de nos best-sellers, le Circular Bench dessiné en 2009 par Lucille Soufflet, dont il existe différents modules de base que l’on peut assembler, ou fabriquer sur mesure en fonction des projets. Parmi nos succès, on peut noter également le Bench Muscle signé Alexandre Moronnoz et installé à l’aéroport Saint-Exupéry à Lyon. Le designer Marc Aurel, quant à lui, a imaginé une très jolie chaise en aluminium, la chaise Nymphea, dont l’esprit végétal est à la limite du mobilier urbain et de l’espace privé.


Adaptable aussi bien à l'espace public qu'à l'usage privé, la ligne de bancs Soft Bench aux lignes nettes et souples est dessinée par la designer Lucile Soufflet.

Adaptable aussi bien à l'espace public qu'à l'usage privé, la ligne de bancs Soft Bench aux lignes nettes et souples est dessinée par la designer Lucile Soufflet.
©Studio Bisbee


Quels sont les matériaux associés ?


Joël Lemoine : Certains modèles, comme la chaise Alcéa réalisée en acier, intègrent des inserts en bois, en l’occurrence du robinier, un arbre de la région, en insert discret sur l’assise et le dossier.


Résolument contemporaine, la chaise Alcéa se décline en deux versions, épurée et aérienne pour l'une, élégante et raffinée pour l'autre.

Résolument contemporaine, la chaise Alcéa se décline en deux versions, épurée et aérienne pour l'une, élégante et raffinée pour l'autre.
©Studio Bisbee


Quelles évolutions pour les gammes ?


Joël Lemoine : Pour 2014, nous avons l’ambition de sortir 6 nouvelles gammes de produits, avec le concours de designers comme Marc Aurel ou Christian Ghion, dont le banc Blade, créé en 2013, a été dévoilé à la dernière Biennale du Design de Saint-Etienne. L’idée étant de développer des gammes de mobilier urbain qui pourront être déclinées en sur-mesure, pour s’adapter en termes de propositions et d’esthétique à leur lieu de destination finale.


Force et minimalisme. Blade, le nouveau banc public dessiné par Christian Ghion.

Force et minimalisme. Blade, le nouveau banc public dessiné par Christian Ghion.
©DR


Une envie ?


Joël Lemoine : Nous aimerions avoir une belle référence comme l’immense banc installé sur la place de la Réunion à Mulhouse. En effet, la ville de Mulhouse, dans le cadre de son projet « Mulhouse grand centre », a parfaitement intégré le mobilier urbain dans son centre ville et en particulier un banc de 25 mètres sur la place de la Réunion.  Celui-ci invite les habitants et les visiteurs à se poser et à admirer le contre historique de la ville.


Ludique, modulable et convivial,les éléments du Circular Bench signé Lucile Soufflet s'enroulent autour des arbres et éléments architecturaux avec une grande élégance, comme sur la place de la Réunion à Mulhouse .

Ludique, modulable et convivial,les éléments du Circular Bench signé Lucile Soufflet s'enroulent autour des arbres et éléments architecturaux avec une grande élégance, comme sur la place de la Réunion à Mulhouse .
©Atoll Photographie


La ville la mieux équipée en termes de mobilier urbain ?


Joël Lemoine : Concernant les 3 villes de référence dans le domaine du mobilier on peut citer Lyon, Nantes et Bordeaux. La ville de Lyon, en tant que précurseur dans la restructuration urbaine dès la fin des années 90, avec une gamme de mobilier spécifique, une belle réflexion sur l’éclairage, des aménagements urbains de qualité, un tramway. Dès les années 1980, la ville de Nantes a misé sur le tramway ; elle était citée comme référence. La ville a beaucoup misé sur la restructuration urbaine, avec une première opération phare dans les années 1990 et le cours des 50 otages intégrant un mobilier spécifique et innovant pour l’époque. Enfin et plus récemment Bordeaux avec l’installation d’un tramway, ses restructuration urbaines, sa charte du mobilier urbain.


www.tolerie-forezienne.com


Tel un Vishnou du futur, sculptural et monumental,le RockGrowth  d'Arik Levy s'élance versle ciel. Les 21 bras en inox poli miroir s'installent dans les jardins de l'Enclos des Bernardins, aménagés par l'architecte d'intérieur Chahan Minassian.

Tel un Vishnou du futur, sculptural et monumental,le RockGrowth d'Arik Levy s'élance versle ciel. Les 21 bras en inox poli miroir s'installent dans les jardins de l'Enclos des Bernardins, aménagés par l'architecte d'intérieur Chahan Minassian.
©Kleinefenn Pic


Tel un bolide, les lames de métal du banc Muscle dessiné par  Alexandre Moronnoz travaillent en compression et en tension. Ici, installé à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry.

Tel un bolide, les lames de métal du banc Muscle dessiné par Alexandre Moronnoz travaillent en compression et en tension. Ici, installé à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry.
©Studio Bisbee


Contradiction et opposition du traitement de l’acier qui ondule au sol et s’assagit en partie supérieure pour laisser place à une assise confortable dans un univers urbain ou tertiaire. Banc Interférences

Contradiction et opposition du traitement de l’acier qui ondule au sol et s’assagit en partie supérieure pour laisser place à une assise confortable dans un univers urbain ou tertiaire. Banc Interférences
©Studio Bisbee


A mi-chemin entre une table basse et un banc, Déjeuner Sur l'Ombre, imaginé à partir de l'ombre projetée d'un arbre, invite à s'asseoir, partager un repas léger ou un apéritif...

A mi-chemin entre une table basse et un banc, Déjeuner Sur l'Ombre, imaginé à partir de l'ombre projetée d'un arbre, invite à s'asseoir, partager un repas léger ou un apéritif...
©Studio Bisbee