A Rennes, le design selon les Bouroullec

Agnès Zamboni
A partir du printemps 2016, trois lieux s’associent pour produire une exposition unique consacrée à deux figures majeures du design international, d’origine bretonne : Ronan et Erwan Bouroullec
Ronan et Erwan Bouroullec et deux créations phares de l’année 2015 : Serif TV de Samsung, un nouveau concept de téléviseur conçu pour s’intégrer naturellement dans la maison, comme un tableau ou un petit meuble et rompant avec les écrans ultra-plats conventionnels, et fauteuil d’extérieur Palissade de Hay composé de tubes coupés, pliés, soudés, galvanisés et poudrés et arrondis au niveau du cadre.

Ronan et Erwan Bouroullec et deux créations phares de l’année 2015 : Serif TV de Samsung, un nouveau concept de téléviseur conçu pour s’intégrer naturellement dans la maison, comme un tableau ou un petit meuble et rompant avec les écrans ultra-plats conventionnels, et fauteuil d’extérieur Palissade de Hay composé de tubes coupés, pliés, soudés, galvanisés et poudrés et arrondis au niveau du cadre.
©Studio Bouroullec


Un évènement inédit



C’est la première exposition des frères Bouroullec qui permet de découvrir un ensemble important de réalisations récentes, majoritairement inédites, développées dans trois domaines distincts : le design d’objets, les projets de micro-architecture et ceux destinés à l’espace public.



Maquette du Kiosque (2015), un espace autonome démontable qui se compose d’une structure d’acier intégrant de grandes baies vitrées et d’un toit qui protège et dessine une terrasse extérieure.

Maquette du Kiosque (2015), un espace autonome démontable qui se compose d’une structure d’acier intégrant de grandes baies vitrées et d’un toit qui protège et dessine une terrasse extérieure.
©Studio Bouroullec




Des créations diversifiées



La présentation au Frac Bretagne s’organise en deux parties : la première est dédiée aux projets industriels avec une rétrospective qui retrace près de vingt ans de collaboration entre le studio Bouroullec et d’importants éditeurs tels que Vitra, Hay, Alessi, Magis, Kvadrat, Artek ou Samsung. La seconde partie dévoile, pour la première fois en France, un projet de nouveaux systèmes de cloisons modulaires et « atmosphériques », en céramique, verre, textile ou guipure.



Quant aux Champs Libres, ils présentent une promenade urbaine à partir d’une réflexion sur l’aménagement de la ville. Dessins, films photographies, maquettes de recherches et prototypes à l’échelle « 1 » évoquent une vingtaine de « principes » qui réinventent certains « motifs urbains » : des lianes végétales, des torches, un ruisseau aérien, un kiosque… qui constituent les premiers projets de Ronan et Erwan Bouroullec pour l’espace public.



Ecran faisant partie d’une nouvelle collection de systèmes de cloisons modulaires qui mettent en valeur la diversité des trames, la richesse des formes, et les variations des effets lumineux sur la matière, pour créer un aménagement de l’espace Exposition 17 screens au Tel Aviv Museum of Art.


Ecran faisant partie d’une nouvelle collection de systèmes de cloisons modulaires qui mettent en valeur la diversité des trames, la richesse des formes, et les variations des effets lumineux sur la matière, pour créer un aménagement de l’espace Exposition 17 screens au Tel Aviv Museum of Art.

©Studio Bouroullec




La réinvention de l’espace public



Enfin, la cour intérieure du Palais du Parlement de Bretagne accueille l’un de ces projets, Le Kiosque (2015), un espace autonome démontable. À Rennes, Le Kiosque est associé à Palissade (2015), une collection de mobilier outdoor conçue pour l’éditeur danois Hay. Dans un environnement patrimonial exceptionnel, le dispositif invite à la pause, à la détente et favorise une programmation d’événements artistiques, de concerts.



Dans la salle Anita Conti des Champs Libres, maquette de recherches représentant un espace urbain faisant partie de l’ensemble Rêveries Urbaines, une réflexion sur l’aménagement de la ville.

Dans la salle Anita Conti des Champs Libres, maquette de recherches représentant un espace urbain faisant partie de l’ensemble Rêveries Urbaines, une réflexion sur l’aménagement de la ville.
©Studio Bouroullec




Renseignements : Exposition du 25 mars au 28 août 2016



Frac de Bretagne

19, avenue André Mussard

35000 Rennes

Tél. : 02 99 37 37 93

www.fracbretagne.fr



Les Champs Libres

10, cours des Alliés

35000 Rennes

Tél. : 02 23 40 66 00



Palais du Parlement de Bretagne

Place du Parlement de Bretagne

35000 Rennes

Tél. : 02 99 67 11 66

www.tourisme-rennes.com



Chaise Officina pour Magis (2015) et modèle Belleville pour Vitra (2015). Vases Ruutu pour Iittala (2014).

Chaise Officina pour Magis (2015) et modèle Belleville pour Vitra (2015). Vases Ruutu pour Iittala (2014).
©Studio Bouroullec




Autre exemple de « rêverie urbaine » à partir d’une réflexion sur l’aménagement de la ville. Exposition des Champs Libres.

Autre exemple de « rêverie urbaine » à partir d’une réflexion sur l’aménagement de la ville. Exposition des Champs Libres.
©Studio Bouroullec




Rétrospective du Frac Bretagne présentant les créations d’objets (chaises, tables, bureaux, assiettes, etc…) qui sont mises en résonance avec des dessins libres, carnets de croquis, maquettes, films et autres traces d’archives privées des frères Bouroullec.

Rétrospective du Frac Bretagne présentant les créations d’objets (chaises, tables, bureaux, assiettes, etc…) qui sont mises en résonance avec des dessins libres, carnets de croquis, maquettes, films et autres traces d’archives privées des frères Bouroullec.
©Studio Bouroullec




Nouveaux systèmes de cloisons modulaires présentés pour la première fois en France. Chaque paroi propose une nouvelle géométrie pour diviser l’espace. Exposition 17 screens au Tel Aviv Museum of Art.

Nouveaux systèmes de cloisons modulaires présentés pour la première fois en France. Chaque paroi propose une nouvelle géométrie pour diviser l’espace. Exposition 17 screens au Tel Aviv Museum of Art.
©Studio Bouroullec




Détails d’éléments de liaison de systèmes de cloisons modulaires. Ils sont conçus à partir d’éléments détachés en céramique, aluminium, verre ou textile. Exposition 17 screens au Tel Aviv Museum of Art.


Détails d’éléments de liaison de systèmes de cloisons modulaires. Ils sont conçus à partir d’éléments détachés en céramique, aluminium, verre ou textile. Exposition 17 screens au Tel Aviv Museum of Art.

©Studio Bouroullec




Maquettes de recherches et prototypes à l’échelle 1 qui évoquent, en tout, une vingtaine de « principes » et réinventent certains « motifs urbains ».

Maquettes de recherches et prototypes à l’échelle 1 qui évoquent, en tout, une vingtaine de « principes » et réinventent certains « motifs urbains ».
©Studio Bouroullec




Autres exemples de nouveaux systèmes de cloisons modulaires conçus à partir d’éléments détachés en céramique, aluminium, verre ou textile. Chaque paroi propose une nouvelle géométrie pour diviser l’espace. Exposition 17 screens au Tel Aviv Museum of Art.

Autres exemples de nouveaux systèmes de cloisons modulaires conçus à partir d’éléments détachés en céramique, aluminium, verre ou textile. Chaque paroi propose une nouvelle géométrie pour diviser l’espace. Exposition 17 screens au Tel Aviv Museum of Art.
©Studio Bouroullec




Dans le jardin des Tuileries à Paris, Le Kiosque offre de grandes baies vitrées sur trois faces et une porte sur la quatrième, le tout surmonté d’un large toit. Le toit déborde généreusement de la structure, créant ainsi un espace couvert tout autour du Kiosque, comme une terrasse extérieure. Des lanternes sont disposées aux extrémités du toit, apportant de la lumière le soir sur toute la surface couverte. Il offre les usages les plus divers : espace de détente, de réunion, lieu de recueil ou de partage.

Dans le jardin des Tuileries à Paris, Le Kiosque offre de grandes baies vitrées sur trois faces et une porte sur la quatrième, le tout surmonté d’un large toit. Le toit déborde généreusement de la structure, créant ainsi un espace couvert tout autour du Kiosque, comme une terrasse extérieure. Des lanternes sont disposées aux extrémités du toit, apportant de la lumière le soir sur toute la surface couverte. Il offre les usages les plus divers : espace de détente, de réunion, lieu de recueil ou de partage.
©Studio Bouroullec