35 ans de design pour Jasper Morrison

Agnès Zamboni
Enfin une première rétrospective pour le designer anglais Jasper Morrison qui dessine des objets simples et efficaces, utiles et modernes. A découvrir jusqu’au 13 septembre 2015, au Grand Hornu en Belgique, près de Mons.
Portrait de Jasper Morrison, pionnier de la « Nouvelle Simplicité ».

Portrait de Jasper Morrison, pionnier de la « Nouvelle Simplicité ».
©Kento Mori


Un designer touche-à-tout



Né en 1959, Jasper Morrison a fait ses études au Kingston College et au Royal College of Art de Londres. Il a ouvert son agence en 1986 à Londres et possède un studio de création à Paris et Tokyo. Il intervient dans tous les domaines de la création : mobilier, télécommunication, transport, urbanisme, technologie… chaise, table, arrêt de bus, trains, vaisselle, petit-électroménager, téléphone… ses projets au dessin rigoureux qui sont, avant tout,  au service de la fonction. Il est l’auteur, avec la collaboration du designer japonais Naoto Fukasawa, d’un  manifeste baptisé « Super Normal » ? où il explique sa vision du design.



Fauteuil Low Pad front, siège iconique édité par Cappellini.

Fauteuil Low Pad front, siège iconique édité par Cappellini.
©Walter Gumiero




Eloge de la normalité



Ses idées composent un design d’esprit indispensable et essentiel qui s’intègre facilement dans l’espace et accompagnent nos usages. Modernes sans excès, ses créations sont indémodables, intemporelles, discrètes, élégantes, accessibles. Par conséquent, on se les approprie facilement. Belles et justes proportions, formes épurées sont simplement personnalisées par un détail, une couleur. Et c’est à la fin des années 1980 que le design de Jasper Morrison, en rupture avec l’exubérance formelle du postmodernisme, a ouvert le chemin de l’avant-garde minimaliste.



Ensemble de mobilier produit pour une exposition à la DAAD Galerie, à Berlin, qui illustre la conception du design de Jasper Morrison. C’est notamment à l’occasion de cette installation, que le créateur s’est fait remarqué par la pertinence de son propos : des formes basiques et pures qui remplissent parfaitement leur fonction.

Ensemble de mobilier produit pour une exposition à la DAAD Galerie, à Berlin, qui illustre la conception du design de Jasper Morrison. C’est notamment à l’occasion de cette installation, que le créateur s’est fait remarqué par la pertinence de son propos : des formes basiques et pures qui remplissent parfaitement leur fonction.
©Photo Studio Morrison




Un style, sans effets de style



Son travail de designer fait aussi écho à celui de Le Corbusier qui l’évoquait dans sa conférence L’aventure du mobilier : « Le mobilier c’est : des tables pour travailler et pour manger ; des chaises pour manger et pour travailler ; des fauteuils de diverses formes pour se reposer de diverses manières ; et des casiers pour ranger des objets de notre usage (...). » Mais la normalité de l’œuvre de Jasper Morrison dépasse les principes de standardisation ici énoncés par Le Corbusier Elle tient davantage d’une forme d’universalité atteinte par un art de la litote et une touche d’humour qui traversent son œuvre, tout en subtilités et suggestions. Une signature et un style qui traverse le temps.



Knifeforkspoon, services à couvert en acier inoxydable 18/10 édités par Alessi. Une création presque anti-design.

Knifeforkspoon, services à couvert en acier inoxydable 18/10 édités par Alessi. Une création presque anti-design.
©Alessi




Que pensez-vous des créations de Jasper Morrison qui s’intègrent partout ?



Renseignements :

Exposition du 7 mai au 13 septembre 2015

CID (Centre d’Innovation et de Design au Grand-Hornu)

Site du Grand-Hornu

Rue Sainte-Louise, 82

7301 Hornu

Belgique

Tél. : 00 32 65 65 21 21

Mail : info.cid@grand-hornu.be

www.cid-grand-hornu.be

et www.grand-hornu.eu



Thinking man’s chair, un siège d’extérieur édité en série limitée de 99 pièces par Cappellini. Cette chaise de relaxation  en acier, avec accoudoirs aux extrémités dotées d’un porte-verre est personnalisée d’un texte écrit à la main qui rend chaque pièce unique et différente. Cette édition particulière de 2014 rend aussi hommage à ce modèle de siège qui fut la première création de Jasper Morrison éditée par Cappellini.

Thinking man’s chair, un siège d’extérieur édité en série limitée de 99 pièces par Cappellini. Cette chaise de relaxation en acier, avec accoudoirs aux extrémités dotées d’un porte-verre est personnalisée d’un texte écrit à la main qui rend chaque pièce unique et différente. Cette édition particulière de 2014 rend aussi hommage à ce modèle de siège qui fut la première création de Jasper Morrison éditée par Cappellini.
©James Mortimer




Rotary Tray est un vide-poches qui réinvente le plateau à deux niveaux. Il trouve sa place dans toutes les pièces de la maison comme petit rangement d’appoint ou serviteur malin. Edité par Vitra, en 2014.

Rotary Tray est un vide-poches qui réinvente le plateau à deux niveaux. Il trouve sa place dans toutes les pièces de la maison comme petit rangement d’appoint ou serviteur malin. Edité par Vitra, en 2014.
©Vitra




Téléphone et son support pour la marque Punkt.

Téléphone et son support pour la marque Punkt.
©Jasper Morrison Studio




La collection Park Life est composée d’un ensemble de meubles en aluminium et résille qui s’empilent et se rangent facilement. Ce mobilier d’extérieur qui s’intègre partout, au jardin, sur un balcon ou une terrasse, à la fois léger et solide est édité par Kettal.

La collection Park Life est composée d’un ensemble de meubles en aluminium et résille qui s’empilent et se rangent facilement. Ce mobilier d’extérieur qui s’intègre partout, au jardin, sur un balcon ou une terrasse, à la fois léger et solide est édité par Kettal.
©Miro Zagnoli




Polywood Chair, un modèle de chaise édité par Vitra en 1988.

Polywood Chair, un modèle de chaise édité par Vitra en 1988.
©Studio Frei




Siège de bureau au haut dossier ultra-confortable. Modèle Lotus Lounge Chair, édité par Vitra.

Siège de bureau au haut dossier ultra-confortable. Modèle Lotus Lounge Chair, édité par Vitra.
©Studio One




Lignes sensuelles et arrondies qui favorisent la prise en main pour cette poignée de porte créée en 1990 et toujours extrêmement actuelle, pour la marque FSB.

Lignes sensuelles et arrondies qui favorisent la prise en main pour cette poignée de porte créée en 1990 et toujours extrêmement actuelle, pour la marque FSB.
©FSB




Op-là est une table d’appoint surmontée d’un plateau rond amovible. Polyvalente et offrant une double fonction, elle se compose de deux parties distinctes. La partie supérieure, reposant sur une surface d’appui, est équipée de deux perforations pour saisir facilement le plateau.  Création en acier inoxydable 18/10 et ABS, éditée par Alessi depuis 1998.

Op-là est une table d’appoint surmontée d’un plateau rond amovible. Polyvalente et offrant une double fonction, elle se compose de deux parties distinctes. La partie supérieure, reposant sur une surface d’appui, est équipée de deux perforations pour saisir facilement le plateau. Création en acier inoxydable 18/10 et ABS, éditée par Alessi depuis 1998.
©Stefan Kirchner




La Basel Chair, toujours éditée par Vitra, renoue avec la typologie de la chaise industrielle fabriquée depuis plus de 100 ans. Son revêtement en matière plastique accentue son confort. 6 couleurs avec piètement en hêtre naturel ou teinté foncé.

La Basel Chair, toujours éditée par Vitra, renoue avec la typologie de la chaise industrielle fabriquée depuis plus de 100 ans. Son revêtement en matière plastique accentue son confort. 6 couleurs avec piètement en hêtre naturel ou teinté foncé.
©Miro Zagnoli