De l’ « International Style » de Ludwig Mies van der Rohe

Clément Martin
Le 27 mars célèbre l’anniversaire de Mies van der Rohe, une silhouette reconnaissable entre toutes, avec sa forte stature et son gros cigare. Connu pour son activité d’architecte, son travail en tant que designer, outre la ligne Barcelona, est resté plus discret
Conçu en 1931, ce modèle offre un contraste frappant entre les matières. D’un côté le piétement en tubes d’acier rappelle un esprit utilitaire, alors que de l’autre, le rembourrage en cuir et le minimalisme de la structure donnent une impression de luxe.

Conçu en 1931, ce modèle offre un contraste frappant entre les matières. D’un côté le piétement en tubes d’acier rappelle un esprit utilitaire, alors que de l’autre, le rembourrage en cuir et le minimalisme de la structure donnent une impression de luxe.
©DR

Né en 1886, Mies van der Rohe aurait fêté son 126ème anniversaire, le 27 mars dernier. Une occasion pour découvrir ou redécouvrir ses œuvres, qui ont révolutionnées l’architecture et le design. De son prénom Ludwig, l’homme débute dans l’agence de Peter Behrens, où émerge son concept d’architecture mêlant acier et verre. En 1921, son projet d’un gratte-ciel pour la Friedrichstraße, constitué de verre, est considéré comme un manifeste de l’expressionisme. Grâce à Walter Gropius, il devient directeur de l’école du Bauhaus entre 1930 et 1933. Suite à la montée du nazisme, Mies van der Rohe décide de s’exiler au Etats-Unis, où est reconnu son talent comme designer.


Inspiré par l’Antiquité romaine, le lit de repos Barcelona est une invitation à la paresse avec son matelas en cuir capitonné. Avec ses lignes élégantes et épurées, le cadre du lit est en bois massif et le piètement en acier.

Inspiré par l’Antiquité romaine, le lit de repos Barcelona est une invitation à la paresse avec son matelas en cuir capitonné. Avec ses lignes élégantes et épurées, le cadre du lit est en bois massif et le piètement en acier.
©DR


Sa rencontre avec le couple Knoll va permettre à Mies van der Rohe d’exprimer son talent dans le design. Ils lui proposent d’acquérir les droits d’édition de la chauffeuse et du tabouret Barcelona (crées pour le pavillon allemand de l’Exposition Universelle de Barcelone, en 1929), afin de les proposer comme modèles dans les projets d’architecture intérieure de Florence Knoll. Cette première collaboration signe toute une autre série de designs acquis par Knoll, comme la collection de chaises Brno ou le fauteuil et canapé Krefeld. Comme le reconnaît Florence Knoll, le succès international de la société est tributaire de l’acquisition des droits d’édition du mobilier créé par Mies van der Rohe.


Le fauteuil Brno tubulaire de 1930 présente un châssis d’assise et de dossier en bois massif, entièrement tapissé. Le piètement et les accoudoirs sont en tubes d’acier, sans raccord apparent entre l’assise et la structure.

Le fauteuil Brno tubulaire de 1930 présente un châssis d’assise et de dossier en bois massif, entièrement tapissé. Le piètement et les accoudoirs sont en tubes d’acier, sans raccord apparent entre l’assise et la structure.
©DR


Fidèle à son œuvre, Mies van des Rohe utilise les mêmes procédés et les mêmes principes, que ce soit en architecture qu’en design. Dans un esprit minimaliste, il est considéré comme un puriste, avec ses structures d’une simplicité extrême, d’une pureté des lignes et d’un raffinement dans les volumes. Partisan du déterminisme fonctionnel, le designer privilégie la fonction à la forme, qui doit s’adapter à l’usage. Ses créations pourraient se réduire à ces deux maximes : « Less is more » et « God is in the details ». Mais la beauté n’est pas exempte de son œuvre, elle s’exprime dans une géométrie rigoureuse, dont l’objectif est d’être universel. A l’image du Seagram Building de New York, les réalisations de Mies van der Rohe s’inscrivent dans l’ultime expression de l’ « International Style ».


Créée en 1929, la chauffeuse Barcelona était destinée au pavillon allemand de l’Exposition internationale de Barcelone. Inspiré par la forme de la chaise curule romaine, ses coussins en cuirs offre une généreuse opulence, avec une apparence moderne soulignée par un châssis en acier.

Créée en 1929, la chauffeuse Barcelona était destinée au pavillon allemand de l’Exposition internationale de Barcelone. Inspiré par la forme de la chaise curule romaine, ses coussins en cuirs offre une généreuse opulence, avec une apparence moderne soulignée par un châssis en acier.
©DR


www.knoll-int.com

www.miessociety.org


www.miesbcn.com