Knud Holscher, le design danois au quotidien

Anne Swynghedauw
La Maison du Danemark tend à démontrer l’empreinte considérable laissée par Knud Holscher, designer et architecte danois, au travers d’une exposition de l’ensemble de son œuvre. Visite.
Portrait actuel du designer et architecte danois Knud Holscher.

Portrait actuel du designer et architecte danois Knud Holscher.
©DR


Série sanitaire, colonnes de métro, poussettes, bougeoirs, poignées de porte, éclairage industriel, abribus, poêles à bois, lampes, stylos, couverts, vases, isolant phonique, bandes de guidage pour aveugles… À cette liste longue d’objets, on pourrait ajouter les grands chantiers d’architecture, aéroports, lycées, universités et bureaux et ce, dans le monde entier… Le design de Knud Holscher, designer et architecte danois, s’étend à tous les domaines de la vie moderne.



De la poussette, que l’on peut replier, conçue pour Seed, aux couverts de table aux lignes épurées dessinés pour Gense, les objets de Holscher sont caractérisés par un design confortable et fonctionnel, au service du quotidien.

De la poussette, que l’on peut replier, conçue pour Seed, aux couverts de table aux lignes épurées dessinés pour Gense, les objets de Holscher sont caractérisés par un design confortable et fonctionnel, au service du quotidien.
©DR




L’un des seuls architectes vivants ayant travaillé aux côtés de grands noms du design danois de l’après-guerre, tels que Arne Jacobsen, Knud Holscher reste le dernier maître de l’ère industrielle, tant en design qu’en architecture. Né en 1930, il a gagné, à 86 ans, plus d’une cinquantaine de prix durant sa longue et imposante carrière et a fondé son agence d’architecture en 1995. Il a étudié à l'Académie royale des Beaux-arts du Danemark où il fut professeur en 1968 ; il rencontre l'architecte et designer Poul Kjærholm, également inspiré par Mies Van de Rohe. Avec pour professeurs Arne Jacobsen et Mogens Aagard Andersen, il fut aussi très influencé par l'école de design allemande des années 1950, la Hochschule für Gestaltung d'Ulm. « Le design de Knud Holscher est l'expression d'une civilisation industrielle moderne ayant réalisé ce dont avait rêvé l'école du Bauhaus dans les années 1920, » écrit à son propos Carsten Thau, professeur à l'Académie royale danoise et auteur du catalogue de l’exposition.



Dans l’oeuvre architecturale de Knud Holscher, la lumière joue comme un fil conducteur; au Musée de Bahreïn, murs et sols sont baignés de lumière. Et l’escalier se déroule magistralement devant une façade de verre.

Dans l’oeuvre architecturale de Knud Holscher, la lumière joue comme un fil conducteur; au Musée de Bahreïn, murs et sols sont baignés de lumière. Et l’escalier se déroule magistralement devant une façade de verre.
©DR




L’unité dans le quotidien



Knud Holscher a créé aussi bien des produits de petite échelle, que des bâtiments à grande échelle en pensant les choses dans leur ensemble et dans leur contexte, avec un souci constant de qualité. Ce design à la fois intuitif et élaboré, est conçu pour faire du quotidien un meilleur endroit où vivre, séjourner, travailler et manger. Au début des années 1970, il a construit sa propre maison, aujourd’hui considérée comme un modèle de pensée globale architecturale.



Cet abribus protège à la fois de la pluie du vent et se fond dans le paysage. Conception pour AFA JC Decaux.

Cet abribus protège à la fois de la pluie du vent et se fond dans le paysage. Conception pour AFA JC Decaux.
©DR




Elle est le reflet de son œuvre, dans le choix des matériaux et les décalages dans l’espace créant des événements perceptibles quelle que soit l’heure. L’exposition montre, par ailleurs, un portrait filmé chez lui, dans lequel le designer raconte son métier et sa motivation pour trouver une solution à tous les défis. Dans l’une de ses créations architecturales majeures, le Musée de Bahreïn, le bâtiment semble étonnamment illuminé du dedans. L'Université d'Odense, dessinée alors qu’il est partenaire de KHR Architectes, montre ses talents exceptionnels pour la logistique, son esprit démocratique engagé à travers un réseau uniforme de modules.



La quintessence du design danois s’exprime dans ce mobilier de bureau. Table et fauteuils en bois massif et cannage, pour l’éditeur de mobilier danois Söborg Möbler.

La quintessence du design danois s’exprime dans ce mobilier de bureau. Table et fauteuils en bois massif et cannage, pour l’éditeur de mobilier danois Söborg Möbler.
©DR




L’exposition Knud Holscher, « Design au quotidien », a été présentée pour la première fois à Copenhague dans la galerie A.Petersen Collection & Craft en février et mars 2016. L’exposition parisienne à la Maison du Danemark est une collaboration entre A.Petersen Collection & Craft et la Maison du Danemark.



Ces vases modulaires osent une infinité de combinaisons pour des compositions florales audacieuses. Flower wave pour l’éditeur danois d-zn.

Ces vases modulaires osent une infinité de combinaisons pour des compositions florales audacieuses. Flower wave pour l’éditeur danois d-zn.
©DR




Exposition Knud Holscher, « Design au quotidien »,

Du 3 décembre 2016 au 26 février 2017. Entrée libre

Maison du Danemark

142 avenue des Champs-Élysées

75008 Paris

Renseignements : www.maisondudanemark.dk

Tél.: 01 56 59 17 40



Lignes sculpturales, et dépouillées, les chandeliers LightArch en deux formats, sont désormais un classique de l’oeuvre de Knud Holscher, pour l’éditeur danois d-zn.

Lignes sculpturales, et dépouillées, les chandeliers LightArch en deux formats, sont désormais un classique de l’oeuvre de Knud Holscher, pour l’éditeur danois d-zn.
©DR




Sobre et efficace, toute la fonctionnalité du design danois est résumée dans ce poêle à bois en colonne, pour le fabricant danois Pejsen.

Sobre et efficace, toute la fonctionnalité du design danois est résumée dans ce poêle à bois en colonne, pour le fabricant danois Pejsen.
©DR




Cette ligne de vaisselle toute simple pour les arts de la table a été nommée Holscher, du nom de son créateur pour l’éditeur d-zn.

Cette ligne de vaisselle toute simple pour les arts de la table a été nommée Holscher, du nom de son créateur pour l’éditeur d-zn.
©DR