Les meubles meublants de Casimir

Agnès Zamboni
Formes épurées, proportions retravaillées et revisitées, exécution à l’ancienne, les créations de ce designer belge questionnent notre environnement. Une nouvelle approche du design intemporel.
Création aux résonances poétiques et écologiques, Stam est un banc de 2, 3 ou 4 mètres de long et de 45 cm de diamètre. Il a formé sculpté à partir de plusieurs planches en bois massif recouvert d’une huile naturelle qui reconstruisent le tronc de l’arbre dont il est issu.

Création aux résonances poétiques et écologiques, Stam est un banc de 2, 3 ou 4 mètres de long et de 45 cm de diamètre. Il a formé sculpté à partir de plusieurs planches en bois massif recouvert d’une huile naturelle qui reconstruisent le tronc de l’arbre dont il est issu.
©Jean Van Cleemput


Un designer artisan



Casimir Reynders est un designer belge qui fabrique lui-même ses meubles depuis 25 ans. Il a étudié le design industriel, mais il a d’abord préféré travailler avec ses mains et devenir un artisan. Formé au SHIVKV de Genk (Stedelijk Hoger Instituut voor Visuele Kommunikatie en Vormgeving), Casimir est le lauréat des prestigieux Henry van de Velde Award (2000) et Flemish Culture Award (2004) pour l’Architecture et le Design, faisant suite à Maarten van Severen et Martin Margiela. Il partage leur approche créative théorique et radicale. Ses premières pièces datent de 1989.



Casimir Reynders et son tréteau Schraag 1 qui se combine avec d’autres éléments.

Casimir Reynders et son tréteau Schraag 1 qui se combine avec d’autres éléments.
©Jean Van Cleemput




Le style Casimir



Casimir se joue des normes et des conventions du mobilier. Son style est caractérisé par des formes simples et essentielles, voire archétypales auxquelles il attribue de nouvelles fonctions. Une échelle devient l’élément d’une bibliothèque, une boîte se transforme en étagère, un tiroir en console…Il puise son inspiration dans l’architecture de tous bords, le bâtiment, la construction, le monde du transport. Toujours aux aguets, son esprit n’a de cesse d’imaginer de nouvelles aventures créatives aux objets qui nous entourent. Parfois, il change le matériau de l’élément d’origine pour mieux se l’approprier. L’objet d’inspiration perd alors sa fonction standardisée dans son domaine d’appartenance, pour se transformer en objet poétique à la façon d’une création surréaliste.



Inspirée par l’usage industriel du bois, table basse Pallet re-fabriquée aux dimensions standard européennes dans un chêne massif de luxe brut. (120 x 88 x 15 cm).

Inspirée par l’usage industriel du bois, table basse Pallet re-fabriquée aux dimensions standard européennes dans un chêne massif de luxe brut. (120 x 88 x 15 cm).
©Jean Van Cleemput




Une âme d’enfant



Pour re-dessiner ses meubles, Casimir retrouve son âme d’enfant, le dessin simplifié des choses et un langage élémentaire. Il a commencé avec une planche en chêne massif qui est notamment devenue un luminaire. Avec cette planche il a aussi reconstruit un arbre qui figure un banc sur lequel on peut s’asseoir. Les palettes répliquées, généralement en bois de mauvaise qualité et fabriquées industriellement, sont réalisées par ses soins, à la main, comme un objet d’ébénisterie et dans une qualité de chêne supérieure. La recherche de la beauté intemporelle est aussi l’un de ses axes de recherche. Et il combine les différentes formes, échelles, tréteaux, plateaux, boîtes… pour former de nouveaux assemblages. Le résultat ? Un système d’ameublement qui répond à une logique. Des meubles indémodables, presque monacaux, fixés uniquement avec de la colle et qui traversent le temps par leur solide constitution et leur caractère intemporel. Une chaise qui possède un tiroir, un tiroir qui devient un meuble à part entière, un tréteau qui ne fonctionne plus en paire, mais combiné à une caisse (à fruit) devient un tabouret, une petite table, une jardinière ou un meuble de rangement ...), une échelle qui devient un meuble de rangement…Et il ôte toutes décorations et parties non essentielles d'un meuble pour le dépouiller d’artifices inutiles.



Détail de l’armoire à tiroirs Brug en bois massif brut, à l’architecture inspirée par la méthode de construction d’un pont.

Détail de l’armoire à tiroirs Brug en bois massif brut, à l’architecture inspirée par la méthode de construction d’un pont.
©Jean Van Cleemput




Contact : Casimir Reynders

Mail : casimir@casimir.be

www.casimir.be



Détail du buffet bas Kastlegger/Leggerkast qui combine rangements ouverts et tiroirs. En chêne protégé par une huile naturelle.

Détail du buffet bas Kastlegger/Leggerkast qui combine rangements ouverts et tiroirs. En chêne protégé par une huile naturelle.
©Jean Van Cleemput




Conçue sur le modèle de la construction d’un pont, armoire Brug en bois massif brut. Elle se compose de longs tiroirs qui peuvent se pousser et s’ouvrir des deux côtés (210 x 82 x 144 cm). Edition limitée à 12 exemplaires + 2 pièces.

Conçue sur le modèle de la construction d’un pont, armoire Brug en bois massif brut. Elle se compose de longs tiroirs qui peuvent se pousser et s’ouvrir des deux côtés (210 x 82 x 144 cm). Edition limitée à 12 exemplaires + 2 pièces.
©Jean Van Cleemput




Double fonction pour la console murale, Ladelegger/Leggerlade composée d’une étagère et d’un tiroir en chêne recouvert d’une huile naturelle. Deux tailles : 36 x 52,5 x 15,5 cm et 40 x 64,5 x 15,5 cm. Fabrication sur mesure possible.

Double fonction pour la console murale, Ladelegger/Leggerlade composée d’une étagère et d’un tiroir en chêne recouvert d’une huile naturelle. Deux tailles : 36 x 52,5 x 15,5 cm et 40 x 64,5 x 15,5 cm. Fabrication sur mesure possible.
©Jean Van Cleemput




Buffet bas coupé et réinventé dans une nouvelle version de l’enfilade, le meuble Kastlegger/Leggerkast combine rangements ouverts et tiroirs. En chêne protégé par une huile naturelle (260,5 x 53 x 48,5 cm). Possibilité de réalisation sur mesure.

Buffet bas coupé et réinventé dans une nouvelle version de l’enfilade, le meuble Kastlegger/Leggerkast combine rangements ouverts et tiroirs. En chêne protégé par une huile naturelle (260,5 x 53 x 48,5 cm). Possibilité de réalisation sur mesure.
©Jean Van Cleemput




Réduisant une bibliothèque à la taille minimale d’un livre ou deux, module Plank 2 et niche que l’on peut multiplier et agencer à loisir sur un mur. En chêne protégé par une huile naturelle. Trois modules de tailles différentes : 17 x 9 x 31 cm, 22,5 x 10 x 37 cm,  26,5 x 11 x 41 cm. Possibilité de réalisation sur mesure.

Réduisant une bibliothèque à la taille minimale d’un livre ou deux, module Plank 2 et niche que l’on peut multiplier et agencer à loisir sur un mur. En chêne protégé par une huile naturelle. Trois modules de tailles différentes : 17 x 9 x 31 cm, 22,5 x 10 x 37 cm, 26,5 x 11 x 41 cm. Possibilité de réalisation sur mesure.
©Jean Van Cleemput




Elément indispensable du système Casimir, Schraag 1, tréteau basique qui peut être combiné avec d’autres éléments, boîtes ou tablettes pour former des rangements, des sièges ou des tables. En chêne brut sans finition. Trois longueurs possibles (62, 82 ou 142 cm) pour une largeur de 31 cm et une hauteur de 60 cm.

Elément indispensable du système Casimir, Schraag 1, tréteau basique qui peut être combiné avec d’autres éléments, boîtes ou tablettes pour former des rangements, des sièges ou des tables. En chêne brut sans finition. Trois longueurs possibles (62, 82 ou 142 cm) pour une largeur de 31 cm et une hauteur de 60 cm.
©Jean Van Cleemput




4 positions pour Kist 3, un assemblage composé d’une caisse à fruit et d’un tréteau. La boîte peut être positionnée à la verticale, à l’horizontale, renversée ouverte ou fermée.

4 positions pour Kist 3, un assemblage composé d’une caisse à fruit et d’un tréteau. La boîte peut être positionnée à la verticale, à l’horizontale, renversée ouverte ou fermée.
©Jean Van Cleemput




Table Schraag 2, au piètement réalisé à partir d’un seul tréteau étiré. En chêne massif recouvert d’huile naturelle.

Table Schraag 2, au piètement réalisé à partir d’un seul tréteau étiré. En chêne massif recouvert d’huile naturelle.
©Jean Van Cleemput




Combinaison d’étagères et d’échelles, la bibliothèque Ladderrek/Rekladder compose un meuble hybride en bois massif brut (130 x 57 x 297 cm. Possibilité de réalisation sur mesure.

Combinaison d’étagères et d’échelles, la bibliothèque Ladderrek/Rekladder compose un meuble hybride en bois massif brut (130 x 57 x 297 cm. Possibilité de réalisation sur mesure.
©Jean Van Cleemput




Sur ce meuble appelé Vitrine, les parties latérales de la classique bibliothèque ont été enlevées pour lui offrir sa plus simple expression et décupler sa fonctionnalité. Il peut ainsi s’associer à d’autres éléments identiques et former une séparation de pièce (120 x 48 x 180 cm).

Sur ce meuble appelé Vitrine, les parties latérales de la classique bibliothèque ont été enlevées pour lui offrir sa plus simple expression et décupler sa fonctionnalité. Il peut ainsi s’associer à d’autres éléments identiques et former une séparation de pièce (120 x 48 x 180 cm).
©Jean Van Cleemput




Détail de la bibliothèque Vitrine en chêne protégé par une huile naturelle. Equipée d’un fond, elle combine les aspects conjugués de l’étagère et du placard.

Détail de la bibliothèque Vitrine en chêne protégé par une huile naturelle. Equipée d’un fond, elle combine les aspects conjugués de l’étagère et du placard.
©Jean Van Cleemput




Conçue à la manière d’une caisse de transport, commode Kist 1 en bois massif (80 x 120 x 60 cm). Edition limitée.

Conçue à la manière d’une caisse de transport, commode Kist 1 en bois massif (80 x 120 x 60 cm). Edition limitée.
©Kristof Vrancken et Annick Geenen




Chaises équipées d’un tiroir sous le siège qui peuvent faire office de valet de nuit et table de chevet. Modèle Max Le Belge, en noyer ou érable (44 x 80 x 80,5 cm).

Chaises équipées d’un tiroir sous le siège qui peuvent faire office de valet de nuit et table de chevet. Modèle Max Le Belge, en noyer ou érable (44 x 80 x 80,5 cm).
©Kristof Vrancken et Annick Geenen