Arzinc : du toit au mobilier de jardin

Anne Swynghedauw
Couvreur et zingueur de métier, Francis Arsène travaille le zinc depuis plus de 30 ans. Au fil des années, il a su diversifier ses activités, de la toiture aux jardinières.
Une des dernières créations de Francis Arsène, ce cabanon-refuge. Il fait office d’abri de jardin ou de serre élégante, tout en s’intégrant délicatement dans le paysage.

Une des dernières créations de Francis Arsène, ce cabanon-refuge. Il fait office d’abri de jardin ou de serre élégante, tout en s’intégrant délicatement dans le paysage.
©Arzinc


Passé maître en la matière, l’entreprise de Francis Arsène, Arzinc, modèle et façonne le zinc pour créer des pièces uniques de mobilier et des objets exclusifs.
Comme le bois fait appel au savoir-faire du menuisier, à la dextérité de l’ébéniste, le travail du zinc requiert des savoir-faire différents en fonction des objets et des créations, de la ligne épurée au détail, exigeant une grande finesse d’exécution.



Perpétuant la tradition, Arzinc crée et fabrique des modèles de girouettes de tous styles depuis plus de 30 ans.

Perpétuant la tradition, Arzinc crée et fabrique des modèles de girouettes de tous styles depuis plus de 30 ans.
©Arzinc




Le zinc sur les toits



Depuis la fin du XIX siècle, le zinc règne en maître sur les toits de Paris. Il se plie, se cintre, se coupe, se perce, se cisèle, s’assemble… De plus il est léger, facile à travailler et ses qualités physiques en font le matériau idéal pour épouser les pentes et les formes diverses des toitures parisiennes. Et l’ornementation n’est pas en reste : œil-de-bœuf, lucarne, épi, frise de toit perpétuent également la tradition du patrimoine haussmannien. L’entreprise Arzinc possède une expérience sans égal et un savoir-faire pour réaliser à l’identique de nombreuses pièces d’ornementations sur les toitures traditionnelles des rénovations.



Figure des arts et des traditions populaires, la girouette tourne à 360° pour scruter le temps ; elle est l’un des produits phares de chez Arzinc, qui crée toutes sortes de modèles aux voilures ciselées. Ces créations originales, parfois naïves, personnalisent une toiture.



Cet ensemble de mobilier de jardin est vraiment conçu pour l’extérieur et se patine avec le temps.

Cet ensemble de mobilier de jardin est vraiment conçu pour l’extérieur et se patine avec le temps.
©Arzinc




Le zinc, matériau de prédilection au jardin



Pour apporter un second souffle à ce matériau traditionnel, Francis Arsène, créateur autodidacte et passionné d'horticulture, se tourne naturellement vers le jardin. Il façonne et imagine  des objets du quotidien. Face à l'engouement des particuliers et des paysagistes pour de la décoration du jardin, il conseille et crée, des objets, mobilier et cabanes de jardin en 100 % zinc et fabrique du sur-mesure pour l'environnement extérieur de toutes tailles et de tous styles: murs d'eau, fontaines, jardinières, tables et bancs, claustras….



Au cours des nombreux festivals consacrés au jardin, tels que Courson, Saint-Jean de Beauregard, on reconnaît la griffe Arzinc à son originalité dans l’utilisation du zinc.



Arzinc

www.arzinc.fr



Les pots et jardinières, une fois dehors, se colorent avec le temps et les intempéries de teintes vert de gris, que l’on apprécie en choisissant le zinc.

Les pots et jardinières, une fois dehors, se colorent avec le temps et les intempéries de teintes vert de gris, que l’on apprécie en choisissant le zinc.
©Arzinc