Eclairer l’extérieur de sa maison

Clément Martin
Avec l’arrivée des beaux jours, rien de plus agréable que d’être dans son jardin pour profiter de la fraîcheur nocturne. Pour éviter d’être plongé dans le noir, l’éclairage extérieur est la meilleure solution, pour créer un jeu d’ombres et de lumière.
Dessinées par Ludovica + Roberto Palomba, ces jardinières « Bones » de Vondom sont munies d’un éclairage LED, afin de diffuser une douce lumière lorsque la nuit tombe sur votre jardin.

Dessinées par Ludovica + Roberto Palomba, ces jardinières « Bones » de Vondom sont munies d’un éclairage LED, afin de diffuser une douce lumière lorsque la nuit tombe sur votre jardin.
©DR

Pourquoi éclairer ?


Comment ne plus gâcher son plaisir lorsque l’obscurité empêche de profiter pleinement de son jardin ? Apporter de la lumière à l’extérieur de la maison devient vite une nécessité lorsque l’on souhaite profiter de la brise nocturne. Besoin vital par excellence, elle vient prolonger jusqu’au bout de la nuit les soirées entre amis ou les repas de famille. De ce fait, le jardin devient une véritable pièce à vivre, qui demande son jeu de luminaires, pour créer éclairage et atmosphère. D’un point de vue pratique, un éclairage permet tout simplement de voir : où mettre les pieds sans risque de se retrouver les jambes par-dessus tête, avancer sans tâtonnement, réussir du premier coup à mettre la clé dans le trou de la serrure. L’aspect sécuritaire n’est pas non plus à négliger, puisqu’un éclairage de jardin joue un rôle de dissuasion.


Imaginée par Sune Jehrbo, l'applique « Barn » d’Eléanor Home se plaît aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison. D’un design classique, elle se décline en dix couleurs, pour une totale harmonie.

Imaginée par Sune Jehrbo, l'applique « Barn » d’Eléanor Home se plaît aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison. D’un design classique, elle se décline en dix couleurs, pour une totale harmonie.
©DR


Donner de la luminosité à son jardin, ce n’est pas s’attaquer à un espace d’obscurité sans fin. Il ne s’agit pas d’éclairer l’intégralité de l’espace, mais de travailler par petites touches selon les reliefs et les obstacles, qui ne demandent qu’à accrocher la lumière. Un éclairage extérieur possède une importante dimension esthétique, en mettant en valeur le jardin, à condition de réfléchir à son installation. Le principe découle d’un savant mélange de lumière et d’ombres, pour jouer sur un effet de contraste, en créant un effet de relief et de profondeur. Oubliez les luminaires trop puissants, qui risquent d’éblouir dans le mauvais sens du terme, en écrasant le jardin. Préférez des éclairages indirects, où la lumière se fait plus diffuse et moins agressive. Eclairer revient à sculpter l’espace, créant une atmosphère qui donne une seconde vie à l’extérieur.


En polyéthylène blanc, l’abat-jour « Lua » d’Arturo Alvarez pour Arenas Collection se distingue par une forme élégante tout en rondeur, dont le charme crée une ambiance mystérieuse dans le jardin.

En polyéthylène blanc, l’abat-jour « Lua » d’Arturo Alvarez pour Arenas Collection se distingue par une forme élégante tout en rondeur, dont le charme crée une ambiance mystérieuse dans le jardin.
©DR


Comment éclairer ?


Avant toute chose, il vous faudra repérer dans votre jardin les points les plus remarquables, pour leur apporter une nouvelle dimension. Ainsi les plantes et les arbres resplendiront dans la nuit, comme des abat-jour naturels, alors que les fontaines ou piscines brilleront de mille feux par le miroitement de l’eau. Pour la mise en scène d’une plante, vous devez faire attention à son genre. S’il s’agit d’un arbre, il est préférable d’avoir un éclairage de bas en haut. Pour le cas des plantes avec peu de feuilles, vous pouvez vous en servir comme support, en suspension sur une branche ou encastré dans le tronc. En ce qui concerne les massifs, les éclairages diffus et déplaçables permettent de changer l’installation en fonction de la floraison. Pensez à créer un chemin de lumière en installant des éclairages à ras du sol pour baliser une allée.


Mis en valeur par un piédestal en marbre, ce photophore de jardin de « Feel and co » permet de diffuser une douce lumière à la flamme vacillante d’une bougie, protégée par une coque en verre opaline de couleur.

Mis en valeur par un piédestal en marbre, ce photophore de jardin de « Feel and co » permet de diffuser une douce lumière à la flamme vacillante d’une bougie, protégée par une coque en verre opaline de couleur.
©DR


Ensuite, il vous faut penser à l’ambiance que vous souhaitez concevoir. De manière générale, il est conseillé de privilégier le fond du jardin, ce qui permet d’obtenir davantage de points de fuite au regard, en augmentant l’impression d’espace. Les premiers plans doivent se travailler dans la légèreté, pour assurer une transition entre le jardin et la terrasse. Comme il n’existe pas véritablement de règles prédéfinies, il est conseillé de recommencer plusieurs fois son plan d’installation, pour choisir le plus judicieux. Attention tout de même, car qui dit éclairage, dit installation électrique, qui doit répondre à un certain nombre de normes et de critères de sécurité. Tous les éclairages doivent être alimentés par des circuits indépendants, issus directement du tableau général de répartition. Alors que les éléments doivent avoir un caractère parfaitement étanche, le câblage est enterré pour ne pas souffrir des intempéries. N’hésitez pas à demande l’aide d’un professionnel, d’autant plus que les contraintes d’installation se modifient selon le choix des luminaires.


Créée par Fredrik Mattson, l’applique murale « Pxl » de Les Eclairagistes se confond avec une sculpture, par l’élégance de sa forme. En métal galvanisé ou laqué blanc, une diffuse une douce lumière.

Créée par Fredrik Mattson, l’applique murale « Pxl » de Les Eclairagistes se confond avec une sculpture, par l’élégance de sa forme. En métal galvanisé ou laqué blanc, une diffuse une douce lumière.
©DR


Quels types de luminaires ?


Comme pour l’éclairage d’une maison, vous devez choisir une tension d’alimentation, une source lumineuse, des luminaires et, éventuellement, des accessoires. Pour commencer, la tension d’alimentation demande une attention particulière, car la basse tension (230 volts) de la maison n’est pas compatible avec l’humidité extérieure. Privilégiez la très basse tension (12 à 24 volts), qui ne demande pas de précautions particulières. Source renouvelable, écologique et économique, l’énergie naturelle du soleil est pratique et fonctionnelle, d’autant plus qu’elle ne nécessite aucune alimentation. Ce système composé de cellules photovoltaïques se charge durant le jour, pour diffuser une lumière douce au coucher du soleil. Les Leds se sont développées pour garantir une économie d’énergie, en chauffant très peu. Compactes, elles s’adaptent à tous les recoins du jardin, pour une douce luminosité.


Dessinée par Ernesto Gismondi pour Artemide, la lampe « Granito » filtre la lumière à travers une fente sur chacun de ses quatre côtés, pour un éclairage tout en légèreté.

Dessinée par Ernesto Gismondi pour Artemide, la lampe « Granito » filtre la lumière à travers une fente sur chacun de ses quatre côtés, pour un éclairage tout en légèreté.
©Made In Design


Quant au choix de la source lumineuse, elle dépend principalement du modèle de luminaire. L’applique murale utilise une simple ampoule à incandescence, en offrant un vaste choix entre tradition et design. Pensée pour résister aux intempéries, elle éclairera de vastes surfaces planes, d’où son intérêt pour une terrasse. Les bornes s’adapteront à une allée ou un chemin, mais elles pourront s’installer auprès d’un élément précis du jardin, pour le mettre en valeur. Le spot est souvent orientable, ce qui permettra de cibler un point, en jouant sur des effets différents. La lanterne possède un charme suranné, qui la rendra particulièrement attrayante. Sur une table, elle procurera une ambiance chaleureuse. Avant de choisir un luminaire, vérifiez qu’il est destiné à un éclairage extérieur, en observant les normes et l’indice de protection adaptés.


Véritable sculpture lumineuse, ce « Bonsaï » lumineux chez Made in Design est conçu avec humour pour un usage extérieur. Contenant 10 Leds, il éclaire d’une lumière tamisée, mettant en valeur sa forme originale et colorée.

Véritable sculpture lumineuse, ce « Bonsaï » lumineux chez Made in Design est conçu avec humour pour un usage extérieur. Contenant 10 Leds, il éclaire d’une lumière tamisée, mettant en valeur sa forme originale et colorée.
©Made In Design


Un éclairage extérieur ne s’installe pas sur un coup de tête. Il demande de mettre en place une véritable stratégie. Fonctionnelle et esthétique, la lumière offre au jardin une nouvelle dimension. Tout droit sorti d’un conte de fées, l’espace vert se fait plus irréel et mystérieux.


www.sevenlighting.eu

www.feelandco.com

www.leseclairagistes.fr

www.eleanorhome.dk

www.arenascollection.com

www.ProduitInterieurBrut.com

www.chehoma.com

www.fr66.com

www.madeindesign.com

www.vondom.com


Conçu par Giordana Arcesilai pour antonangeli, le lampadaire « Miami F3 » est muni de roues, afin de se déplacer de l’intérieur vers l’extérieur. D’une allure classique, il présente un format XXL avec une hauteur de 255 cm.

Conçu par Giordana Arcesilai pour antonangeli, le lampadaire « Miami F3 » est muni de roues, afin de se déplacer de l’intérieur vers l’extérieur. D’une allure classique, il présente un format XXL avec une hauteur de 255 cm.
©Made In Design