Composer un massif de fleurs pour votre terrasse

Bricolo Factory
Donnez des couleurs à votre terrasse en composant un massif de fleurs et de plantes vertes grâce à ce pas-à-pas en 12 étapes illustrées.
Orner une terrasse de végétaux la rend tout de suite plus vivante et accueillante.

Orner une terrasse de végétaux la rend tout de suite plus vivante et accueillante.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory

Les jardins ne sont pas les seuls à avoir droit à leurs massifs de fleurs. Les terrasses aussi peuvent profiter d’une agréable touche de verdure et du délicat parfum des fleurs aux teintes vives. Pour ce faire, des fleurs en pot associées à des végétaux plantés en lisière de votre terrasse feront l’affaire.


Quelles que soient les plantes que vous souhaitez cultiver sur votre terrasse, assurez-vous qu’elles formeront un ensemble harmonieux en les disposant sur votre terrain alors qu’elles sont encore en pot. Faites attention aux associations de couleurs, mais aussi de tailles : de petites fleurs seraient noyées au milieu de grandes fougères.


Si vous n’avez pas la vocation d’un paysagiste, vous pouvez toujours suivre nos recommandations dans ce pas-à-pas en 12 étapes illustrées pour apprendre comment composer un massif de fleurs pour terrasse.


Avant-après : ravivez votre coin terrasse avec un massif de plantes en pot et de végétaux plantés à proximité.

Avant-après : ravivez votre coin terrasse avec un massif de plantes en pot et de végétaux plantés à proximité.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Matériel nécessaire :



  • Pots en terre cuite

  • Transplantoir

  • Terre de bruyère

  • Terre jardinière, terreau, amendement

  • Paillage

  • Gravier


Végétaux utilisés :



  • Choisya

  • Pieris

  • Heuchère

  • Hosta

  • Fougère arborescente dicksonia antartica


Plantes Val’hor, partenaire de Bricolo Factory.

www.arbres-plantes-fleurs.fr


Etape 1 : Bouchez le trou de drainage du pot en terre cuite avec un caillou plat, puis placez une couche de billes d’argiles à 1/5e de la hauteur du pot.

Etape 1 : Bouchez le trou de drainage du pot en terre cuite avec un caillou plat, puis placez une couche de billes d’argiles à 1/5e de la hauteur du pot.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Etape 2 : Dans le pot, ajoutez une couche de terre de bruyère en l’aérant bien, à la main ou au transplantoir.

Etape 2 : Dans le pot, ajoutez une couche de terre de bruyère en l’aérant bien, à la main ou au transplantoir.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Etape 3 : Dépotez le choysia, et immergez la motte dans un bac rempli d’eau, jusqu’à ce que les bulles cessent de remonter à la surface.

Etape 3 : Dépotez le choysia, et immergez la motte dans un bac rempli d’eau, jusqu’à ce que les bulles cessent de remonter à la surface.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Etape 4 : Incisez la motte à l’aide d’un transplantoir ou d’un sécateur.

Etape 4 : Incisez la motte à l’aide d’un transplantoir ou d’un sécateur.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Etape 5 : Vérifiez que le trou est bien deux fois plus grand que la motte, puis placez-la dans le pot. Comblez le trou avec de la terre de bruyère en tassant. Arrosez abondamment.

Etape 5 : Vérifiez que le trou est bien deux fois plus grand que la motte, puis placez-la dans le pot. Comblez le trou avec de la terre de bruyère en tassant. Arrosez abondamment.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Etape 6 : Répétez les étapes 1 à 5 pour les autres végétaux à planter en pot, le pieris et l’heuchère.

Etape 6 : Répétez les étapes 1 à 5 pour les autres végétaux à planter en pot, le pieris et l’heuchère.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Etape 7 : Choisissez le futur emplacement du bosquet sur votre terrain en y disposant les plantes encore en pot. Puis, creusez un trou d’un volume deux fois supérieur à celui de la motte des végétaux que vous allez planter. Prévoyez une dizaine de centimètres en plus, car la plante devra arriver à 5 centimètres du niveau du sol.

Etape 7 : Choisissez le futur emplacement du bosquet sur votre terrain en y disposant les plantes encore en pot. Puis, creusez un trou d’un volume deux fois supérieur à celui de la motte des végétaux que vous allez planter. Prévoyez une dizaine de centimètres en plus, car la plante devra arriver à 5 centimètres du niveau du sol.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Etape 8 : Cassez le fond du trou avec du gravier. Puis préparez à côté un mélange de 50 % de terre jardinière, 30 % de terreau, et 20 % d’amendement. Ajoutez une couche de ce mélange au fond du trou.

Etape 8 : Cassez le fond du trou avec du gravier. Puis préparez à côté un mélange de 50 % de terre jardinière, 30 % de terreau, et 20 % d’amendement. Ajoutez une couche de ce mélange au fond du trou.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Etape 9 : Dépotez l’hosta, et immergez la motte dans un bac rempli d’eau jusqu’à ce que les bulles cessent de remonter à la surface. Incisez la motte à l’aide d’un transplantoir ou d’un sécateur.

Etape 9 : Dépotez l’hosta, et immergez la motte dans un bac rempli d’eau jusqu’à ce que les bulles cessent de remonter à la surface. Incisez la motte à l’aide d’un transplantoir ou d’un sécateur.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Etape 10 : Placez la motte dans le trou, et comblez-le avec le mélange de l’étape 8 en créant une cuvette d’arrosage de 10 centimètres de diamètre.

Etape 10 : Placez la motte dans le trou, et comblez-le avec le mélange de l’étape 8 en créant une cuvette d’arrosage de 10 centimètres de diamètre.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Etape 11 : Répétez les étapes 7 à 10 pour planter la fougère arborescente dicksonia antartica.

Etape 11 : Répétez les étapes 7 à 10 pour planter la fougère arborescente dicksonia antartica.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory


Etape 12 : Arrosez abondamment, et recouvrez la terre de paillage.

Etape 12 : Arrosez abondamment, et recouvrez la terre de paillage.
©Julia Brechler pour Bricolo Factory