Le dracaena, une plante verte dépolluante

Marie Heckenbenner
Elle est la plante verte détox pour votre intérieur ! Dépolluante, cette plante apporte à vos intérieurs une touche d’exotisme et de couleur.
Les espèces aux feuillages raides et fins seront plus adaptées à des intérieurs formels, tandis que les autres s’adapteront bien à des intérieurs plus personnels et intimes.

Les espèces aux feuillages raides et fins seront plus adaptées à des intérieurs formels, tandis que les autres s’adapteront bien à des intérieurs plus personnels et intimes.
©Office Hollandais des Fleurs

De la famille des Agavacées, le Dracaena compte 40 espèces, originaires pour la plupart d’Afrique et d’Asie équatoriales. Son nom français est « dragonnier », d’après ce qu’on raconte, ce serait un hommage au navigateur anglais Sir Francis Drake.


Emblème des îles Canaries dont il est originaire ; on y trouve les spécimens de Dracaena les plus impressionnants, certains ayant atteint l’âge de 6000 ans. Les variétés d’intérieurs sont aussi surnommées faux palmiers, en raison de leur tige en forme de canne et de leurs couronnes de feuilles en glaive.


Le Dracaena est un arbuste à feuillage persistant, de croissance lente. Il atteint une taille de 2 mètres à maturité et peut aller jusqu’à 6 mètres pour les plus grands sujets. Il se distingue par ses troncs multiples en étage et ramifiés. Dans la nature, le Dracaena conserve de l’eau dans son tronc afin de survivre durant les périodes les plus sèches. Il possède son propre réservoir, et cela s’avère pratique lorsque cette plante devient une plante d’intérieur.


Très adaptable, le Dracaena supporte aussi bien peu, que beaucoup de lumière. C’est l’une des rares plantes d’intérieur à supporter aussi le soleil. En bac, on peut l’associer avec des espèces touffues de hauteur moyenne, cachant ainsi sa base dégarnie.

Très adaptable, le Dracaena supporte aussi bien peu, que beaucoup de lumière. C’est l’une des rares plantes d’intérieur à supporter aussi le soleil. En bac, on peut l’associer avec des espèces touffues de hauteur moyenne, cachant ainsi sa base dégarnie.
©Office Hollandais des Fleurs


Possédant de nombreuses vertus dépolluantes, les Dracaenas sont donc de très bons nettoyeurs pour votre maison. Ils ont la capacité de neutraliser les produits toxiques utilisés dans votre intérieur  comme la fumée de cigarette, la peinture et autres composés volatiles... Ses longues feuilles coriaces sont, selon la variété, unies ou panachées. Des rayures vert-jaune donnent alors tout son charme à cette touffe buissonnante. Contrairement aux idées reçues, il dégage plus d’oxygène qu’il n’en absorbe ; on peut donc le placer dans une chambre sans hésitation.


Le Dracaena n’est pas une plante verte difficile ; il se contente d’un emplacement lumineux, d’un arrosage régulier et de quelques pulvérisations occasionnelles avec le vaporisateur. Mais il est important de lui réserver un endroit qui ne soit pas trop sombre. Les couleurs exceptionnelles des feuilles dépendent d’un apport suffisant de lumière naturelle. Ses multiples variétés à feuilles généreuse de couleurs et de motifs sont très appréciées. C’est une plante incontournable, très résistance dont la présence et les couleurs vous rendront de bonne humeur.


Grâce à la diversité de ses looks, le Dracaena convient à tout style d’intérieur !


La plupart des Dracaenas adultes sont des arbustes érigés qui ne se ramifient pas. Leurs feuilles naissent au sommet de hautes tiges nues et les font ressembler à des palmiers.

La plupart des Dracaenas adultes sont des arbustes érigés qui ne se ramifient pas. Leurs feuilles naissent au sommet de hautes tiges nues et les font ressembler à des palmiers.
©Office Hollandais des Fleurs