En automne, plantez facilement votre rosier en conteneur en pleine terre

Bricolo Factory
Découvrez dans ce pas à pas en 10 étapes illustrées, comment planter en pleine terre votre rosier en conteneur au début de l’automne, période recommandée pour la plantation des rosiers.
Après : les rosiers fleurissent à l’arrivée du printemps et ce, jusque fin septembre. Leurs pétales dégageront une agréable senteur, la fameuse odeur de rose.

Après : les rosiers fleurissent à l’arrivée du printemps et ce, jusque fin septembre. Leurs pétales dégageront une agréable senteur, la fameuse odeur de rose.
©Julia Brechler


Le rosier est à l’honneur ! Pour le voir fleurir et laisser échapper ses couleurs pétillantes et élégantes, plantez votre rosier en conteneur au début de l’automne.  Anticipez les saisons chaudes en plantant votre rosier dans une zone ensoleillée. La terre ne doit être ni dans une zone trop humide, ni dans un espace où l’eau a tendance à stagner. En effet, les racines du rosier risqueraient de développer des maladies qui nuiront à vos rosiers !



Découvrez donc dans ce pas à pas en 10 étapes illustrées, comment planter votre rosier en conteneur ! A vos rosiers...



Pour de plus amples informations :



L'interprofession Val'hor



 www.arbres-plantes-fleurs.fr



Avant : les rosiers sont idéaux pour fleurir un jardin de manière simple et jolie. Optez par exemple pour une allée de rosiers ou plantez-les devant les murs de votre maison.

Avant : les rosiers sont idéaux pour fleurir un jardin de manière simple et jolie. Optez par exemple pour une allée de rosiers ou plantez-les devant les murs de votre maison.
©Julia Brechler




La plante qu’il vous faut :



  • Un rosier paysager, les quatre saisons



Le matériel nécessaire :



  • De l’eau

  • Des gravillons

  • Du terreau

  • De l’amendement, servant à améliorer la composition physique, chimique et biologique du sol. Les amendements du sol peuvent être de nature minérale (comme la chaux)  ou organique (comme le fumier ou le compost).

  • Du pralin, mélange boueux que l’on fabrique facilement avec du terreau, du fumier, de la terre du jardin et de l’eau. Vous pouvez y ajouter de la bouse de vache pour rendre le pralin bien plus efficace.

  • Une pelle

  • Un transplantoir

  • Du paillage (optionnel)



Le rosier en conteneur est simple à planter. Pour l’entretenir, il ne vous reste plus qu’à tailler le rosier de temps à autre afin de faciliter et renforcer sa floraison !

Le rosier en conteneur est simple à planter. Pour l’entretenir, il ne vous reste plus qu’à tailler le rosier de temps à autre afin de faciliter et renforcer sa floraison !
©Julia Brechler




Etape 1 : dans un premier temps, retirez la motte du rosier de son conteneur et incisez la motte pour en délivrer les racines.

Etape 1 : dans un premier temps, retirez la motte du rosier de son conteneur et incisez la motte pour en délivrer les racines.
©Julia Brechler




Etape 2 : immergez la motte sans le pot dans un bac rempli d’eau. L’immersion vide l’air de la motte et évite son dessèchement.

Etape 2 : immergez la motte sans le pot dans un bac rempli d’eau. L’immersion vide l’air de la motte et évite son dessèchement.
©Julia Brechler




Etape 3 : puis, creusez en pleine terre un trou deux fois supérieur au volume de la motte du rosier.

Etape 3 : puis, creusez en pleine terre un trou deux fois supérieur au volume de la motte du rosier.
©Julia Brechler




Etape 4 : mélangez la terre jardinière au terreau et à l’amendement (environ 50% de terre jardinière, 30% de terreau, 20% d’amendement).

Etape 4 : mélangez la terre jardinière au terreau et à l’amendement (environ 50% de terre jardinière, 30% de terreau, 20% d’amendement).
©Julia Brechler




Etape 5 : cassez le fond du trou à l’aide d’une pelle pour que les racines de votre rosier puissent s’y installer.

Etape 5 : cassez le fond du trou à l’aide d’une pelle pour que les racines de votre rosier puissent s’y installer.
©Julia Brechler




Etape 6 : ajoutez ensuite des gravillons au fond du trou.

Etape 6 : ajoutez ensuite des gravillons au fond du trou.
©Julia Brechler




Etape 7 : placez la motte avec la plante au fond de ce trou.

Etape 7 : placez la motte avec la plante au fond de ce trou.
©Julia Brechler




Etape 8 : remplissez le trou avec le mélange de l’étape 5. Attention, le point de greffe doit être au-dessus du niveau de la terre. Tassez ensuite la terre à la main ou à l’aide d’un transplantoir pour former une petite cuvette.

Etape 8 : remplissez le trou avec le mélange de l’étape 5. Attention, le point de greffe doit être au-dessus du niveau de la terre. Tassez ensuite la terre à la main ou à l’aide d’un transplantoir pour former une petite cuvette.
©Julia Brechler




Etape 9 : arrosez abondamment la terre d’eau.

Etape 9 : arrosez abondamment la terre d’eau.
©Julia Brechler




Etape 10 : enfin, ajoutez du paillage (optionnel).

Etape 10 : enfin, ajoutez du paillage (optionnel).
©Julia Brechler