Le jardin, notre bouffée d’oxygène

Karine Quédreux
Se mettre les mains dans la terre sert notre bien-être. Fous de nature, les français, retrouvent dans le jardinage des valeurs de partage et de plaisir qui redonnent sens à la vie.
Depuis quelques années, le concept de végétalisation verticale s’intègre progressivement à l’architecture contemporaine pour développer de véritables jardins sur les façades. Il contribue à la réintroduction du végétal en milieu urbain, et vise à l’amélioration du cadre de vie. Le système d’écran thermique végétal respirant Vivagreen®, proposé par Sopranature®, est prêt à l’emploi et s’intègre à un lot de bardage dès la phase de conception.

Depuis quelques années, le concept de végétalisation verticale s’intègre progressivement à l’architecture contemporaine pour développer de véritables jardins sur les façades. Il contribue à la réintroduction du végétal en milieu urbain, et vise à l’amélioration du cadre de vie. Le système d’écran thermique végétal respirant Vivagreen®, proposé par Sopranature®, est prêt à l’emploi et s’intègre à un lot de bardage dès la phase de conception.
©DR

« Une thérapie, un plaisir, une passion », c’est bien les mots consacrés et prononcés par les amoureux du jardin. Qu’entendent t ils par là ? Un moyen pour se vider la tête, le summum du lâcher prise, ou encore le bonheur à l’état pur ! Quand on sait que pour 93,5% des Français, le contact avec les plantes, les végétaux et les jardins est capital pour leur équilibre au quotidien*, on comprend la force du phénomène. Et s’il a pris de l’ampleur avec des manifestations organisées à tout va, la passion du jardin semble être vécue comme un remède antistress et une nécessité de retour à l’essentiel, face à un monde chahuté par la crise. Les préoccupations environnementales en sont bien sûr un autre aspect. En effet, si le jardin à la campagne coule de source avec le potager bio qui va avec, l’urbanisation galopante de nos villes appelle à intégrer les bénéfices du vert dans l’architecture et l’habitat. Ainsi fleurissent des concepts de murs végétaux urbains qui autorisent des installations verticales pour l’architecture des bâtiments, ou pour la maison en extérieur (terrasses, balcons…), comme en intérieur. Outre leur aspect esthétique innovant, leurs atouts écologiques servent prioritairement notre bien-être : création d’un écran thermique et phonique, assainissement de l’air par la régulation de l’humidité et la fixation des poussières. Une respiration dépolluante qui marie design et écologie en quelque sorte ! 


*Source UNEP (Union Nationale des Entreprises de Paysage)


Un beau jardin est un travail de longue haleine. Pensez aux derniers préparatifs avant l’hiver : nettoyage des massifs, bordures… et compostage, protection des végétaux, dernière taille de propreté (plantes grimpantes, rosiers non remontants, fuchsias…), bouturage, plantation des bulbeuses et arbustes persistants, stockage du bois, etc.

Un beau jardin est un travail de longue haleine. Pensez aux derniers préparatifs avant l’hiver : nettoyage des massifs, bordures… et compostage, protection des végétaux, dernière taille de propreté (plantes grimpantes, rosiers non remontants, fuchsias…), bouturage, plantation des bulbeuses et arbustes persistants, stockage du bois, etc.
©Leroy Merlin


Un savoir-faire à la française


Mais n’oublions pas que le jardin fait aussi partie de notre patrimoine. L’année Le Nôtre célébrée cette année nous rappelle combien la vision végétale de ce grand architecte paysagiste de Louis XIV s’associe à l’art. Et aujourd’hui encore, c’est bien l’exercice de style mâtiné d’écologie qui anime en premier lieu nos jardiniers, les plus férus d’entre eux n’hésitant pas à parcourir le monde pour nourrir leur curiosité et leur inspiration. Réinterpréter, mais aussi transmettre, tel est aussi le sens qu’il convient de donner à cette noble activité. Car son savoir-faire stimule le partage, comme sa communauté, active le lien social et favorise l’épanouissement. Et sur ce terrain d’authenticité, la plus belle des vertus relève certainement l’humilité, car au final, Dame nature ne se laisse pas maîtriser si facilement. Patience et longueur de temps, voilà ce qui fait le talent de tout bon jardinier que se respecte !


Parce qu’un bon ouvrier est équipé de bons outils, les grandes enseignes de bricolage, à l’instar de Leroy-Merlin, offrent de quoi bêcher, biner, tailler, planter, tondre… et ranger.

Parce qu’un bon ouvrier est équipé de bons outils, les grandes enseignes de bricolage, à l’instar de Leroy-Merlin, offrent de quoi bêcher, biner, tailler, planter, tondre… et ranger.
©Leroy Merlin


Le jardin naturel, grand gagnant


Pour 83 % des Français, le « jardin idéal » est un espace naturel aux lignes irrégulières. Non pas à l’état sauvage, sans en prendre soin, mais à la façon des jardins naturels de Gilles Clément. Cette attirance est d’ailleurs plus marquée chez les femmes, puisque 88,5 % d’entre elles (contre 77,4 % des hommes), considèrent ce type de jardin comme l’idéal. Enfin, les adeptes de ce jardin « authentique » sont plutôt jeunes : 87 % chez les moins de 45 ans, contre 80,3 % chez les plus de 45 ans. Alors, négligence ou goût du naturel ? Source UNEP (Union Nationale des Entreprises de Paysage)


Le botaniste-chercheur Patrick Blanc signe un nouveau mur végétal, l’OASIS D’ABOUKIR, au cœur du 2è arrondissement de Paris (triangle Montorgueil, Réaumur Sébastopol et Grands Boulevards). Cet immense jardin vertical ouvre de nouvelles perspectives au niveau du bien-être des habitants, offrant un véritable espace de biodiversité, un lieu de vie et d’échanges, dans ce tronçon désormais piétonnier.

Le botaniste-chercheur Patrick Blanc signe un nouveau mur végétal, l’OASIS D’ABOUKIR, au cœur du 2è arrondissement de Paris (triangle Montorgueil, Réaumur Sébastopol et Grands Boulevards). Cet immense jardin vertical ouvre de nouvelles perspectives au niveau du bien-être des habitants, offrant un véritable espace de biodiversité, un lieu de vie et d’échanges, dans ce tronçon désormais piétonnier.
©DR


LES MANIFESTATIONS PROCHAINES AUTOUR DU JARDIN


ANNÉE LE NÔTRE AU PARC DE SCEAUX : Le Conseil général des Hauts-de-Seine célèbre le 400e anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre (1613-1700), avec la restauration des parterres de broderies et de gazon (4 hectares réaménagés – 8 mois de travaux), une exposition, des conférences, spectacles musicaux, visites guidées, journées d'études destinées aux professionnels… Rendez-vous devant le Château de Sceaux ; Gratuit – Tous publics ; Renseignements : 01 41 87 29 71 ; pmidf@cg92.fr


 


Domaine de Villarceaux : de l’an 1000 au Siècle des Lumières. Sous l’impulsion du Conseil régional d’Île-de-France, le domaine connaît depuis peu un renouveau exceptionnel, à travers la restauration de son patrimoine bâti et de ses jardins. D’avril à octobre, le domaine ouvre gratuitement ses portes pour des visites et animations accessibles à tous les publics.


 


« Un parc hors du commun » visite guidée de la Cité Internationale


A l’occasion de l’ouverture de son nouvel espace de valorisation du patrimoine, L/OBLIQUE, la Cité Internationale Universitaire de Paris, organise une nouvelle visite consacrée à la découverte de l’histoire et l’actualité de son parc de 34 hectares, patrimoine paysager hors du commun inséré au cœur de la métropole parisienne.


La visite « Un parc hors du commun » est proposée tous les derniers dimanches du mois de 14h30 à 16h30. Inscription par mail : visites@ciup.fr ou par téléphone au 01 40 78 50 06


Prochaines dates : 25 août, 28 septembre 2013.


 


22ème Festival International des Jardins de Chaumont sur Loire sur le thème


“Jardins des sensations”. Propriété de la Région Centre depuis 2008, le Domaine de Chaumont-sur-Loire rassemble le Château, le Parc et le Festival International des Jardins. Installations artistiques, expositions photographiques, rencontres et colloques y explorent les liens entre art et nature, faisant du Domaine le premier Centre d’Arts et de Nature entièrement voué à la relation de la création artistique à l’invention paysagère. Jusqu’au 20 octobre 2013. Tél : 02 54 20 99 22- www.domaine-chaumont.fr


 


Le Jardin des Sources au Manoir d’Eyrignac


A l’occasion du 400e anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre, les jardins du Manoir d’Eyrignac créent le nouveau Jardin des Sources et revisitent le style du maître. Le Jardin des Sources et les Prés Fleuris, le Jardin Potager et le Jardin Fleuriste agrandissent le circuit de visite de plus d’un hectare, dans un esprit bucolique et champêtre. Ouvert tous les jours de


l’année. 24590 SALIGNAC Dordogne – Périgord. Réservations tél. : 05 53 28 99 71 www.eyrignac.com


 


Festival de la Tomate & des Saveurs


Le Château de la Bourdaisière abrite le Conservatoire national de la Tomate (650 variétés), initié en 1993 par Louis-Albert de Broglie. Cette année, la 15ème édition du Festival met à l’honneur le Mexique, pays d’origine de la tomate. Au programme, conférences autour de l’histoire de la tomate et sa culture, biodiversité au Mexique, ateliers culinaires et visite du parc de 55 hectares (jardins et expositions temporaires ou permanentes telle que « Deyrolle, une école de la Nature »). Les 7 et 8 septembre à Montlouis-sur-Loire (37). Renseignements : Château de la Bourdaisière - tél. : 02 47 45 16 31 – www.chateaulabourdaisiere.com


 


Paroles de Jardiniers


2ème session de cette manifestation qui permet de faire découvrir le jardinage de façon plus ludique. Une cinquantaine de sites participent à l’événement, parmi lesquels les plus beaux jardins Yvelinois. Plus de 120 animations sont proposées, à découvrir sur le site de l’événement : www.paroles-de-jardiners.fr. Week-ends des 7, 8, 28 et 29 septembre 2013.


 


Année Le Notre au Parc de Sceaux


A l’occasion du 400e anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre (1613-1700), le Conseil général organise un cycle de 6 conférences afin de présenter au public des amateurs de jardins, passionnés et professionnels, l’oeuvre d’André Le Nôtre sur le territoire des Hauts-de-Seine. Tous les mercredis à 18h du 11/9 au 23/10. Petit Château du parc de Sceaux (9, rue du docteur Berger 92330 Sceaux). Inscriptions et renseignements : 01 41 87 29 71. Gratuit


 


59ème édition des Journées des Plantes de Courson.


Après "Les Belles Américaines", thème de la session du printemps, c’est " Blowing in the wind, les plantes dans le vent ! »" qui sera le thème la session d’automne. Du 18 au 20 octobre 2013. www.domaine-de-courson.fr


 


Plus d’infos sur les prochaines manifestations jardins : journées du Patrimoine, évènements, fêtes des plantes, etc sur www.lesplusbeauxjardinsdefrance.com


www.citeflor.fr


www.mobi.citymur.fr


www.domaine-chaumont.fr


www.domaine-chaumont.fr


www.eyrignac.com


www.chateaulabourdaisiere.com


www.paroles-de-jardiners.fr


www.domaine-de-courson.fr


www.lesplusbeauxjardinsdefrance.com


Côté plantes, le CityMur® Home s’adapte à tous les types de végétaux (plantes vivaces, semi-arbustifs, aromatiques, graminées, annuelles, bisannuelles). www.mobi.citymur.fr

Côté plantes, le CityMur® Home s’adapte à tous les types de végétaux (plantes vivaces, semi-arbustifs, aromatiques, graminées, annuelles, bisannuelles). www.mobi.citymur.fr
©DR


Très à la mode, le principe de toit végétalisé consiste à recouvrir un toit plat ou de faible pente d’un substrat végétalisé. Les bénéfices escomptés sont un confort thermo-hygrométrique amélioré, une diminution du bruit et une amélioration du cadre urbain, ainsi qu’une protection du bâti contre les chocs thermiques. En bref, un accroissement de la biodiversité urbaine. Vivagreen®, par Sopranature®.

Très à la mode, le principe de toit végétalisé consiste à recouvrir un toit plat ou de faible pente d’un substrat végétalisé. Les bénéfices escomptés sont un confort thermo-hygrométrique amélioré, une diminution du bruit et une amélioration du cadre urbain, ainsi qu’une protection du bâti contre les chocs thermiques. En bref, un accroissement de la biodiversité urbaine. Vivagreen®, par Sopranature®.
©DR