Eaux de toilette masculines

Marie-Laure de Vienne
Le printemps suggère de nouvelles eaux de toilette masculines : des parfums à part entière ayant vocation à demeurer dans les linéaires, ou des éditions limitées souvent plus légères pour les jours chauds, à saisir immédiatement.
AMen Pure Havane associe les arômes puissants et corsés du tabac100 ml, 71,50 €  Thierry Mugler

AMen Pure Havane associe les arômes puissants et corsés du tabac100 ml, 71,50 € Thierry Mugler
©DR

Les éphémères


Jean-Paul Gaultier


Pour le couturier, « il y a toujours des rayures marin, de la corsetterie, des tatouages dans ses collections ». C’est là un de ses thèmes de prédilection ; il est donc normal que son édition limitée d’été s’appelle « Eaux Tatouées » pour ses jus masculins et féminins. Traditions ethniques et tatouages maoris habillent donc le flacon métal toujours en forme de torse du Male.

Cologne Tonique Le Male, 125 ml, 51 €.


Kenzo


Un vent de grande fraîcheur et de liberté souffle chez Kenzo qui propose une version rebelle de son EauparKenzo. Ce boisé frais épicé autour de la feuille de coriandre, de la menthe et du cèdre prend de la pétillance et de l’air.

EauparKenzo Wild, 50 ml, 48 €


Paco Rabanne


La star « 1 Million », le dandy flamboyant de la maison, n’en finit pas de jouer les stars. Pour ses nombreuses addicts, il présente « Star Products », sa version en mini lingot d’or cachant un vaporisateur de voyage.

1 Million, 20 ml, 39 €.


Thierry Mugler


Des volutes de cigare après les effluves de café et de malt : Mugler raconte autour de son emblématique AMen des histoires réellement très viriles. Après les arômes de la torréfaction et ceux de l’alcool, AMen Pure Havane associe ceux non moins puissants et corsés du tabac. Les feuilles fraîches de tabac sont présentes dans la tête et le cœur du parfum révélant ses différentes facettes olfactives. Le fond avec patchouli et cacao virilise encore plus l’ensemble. Dans son flacon gainé d’une gomme brune, AMen Pure Havane s’apprécie lentement comme un Colorado Maduro !

AMen Pure Havane, 100 ml, 71,50 €.


Giorgio Armani


Une odeur en partie composée de molécules de synthèse, des notes telles que la menthe, le gingembre et le vétiver pour électriser la fragrance et la renouveler depuis sa création d’origine en 2004. Même le flacon d’Armani Sport Code est épuré, design avec des matières high-tech procurant un effet seconde peau.

Armani Sport Code, 50 ml, 55,50 €.


 


Les permanents


Caron


Si aujourd’hui le yuzu inspire côté gastronomie les cuisiniers, cela fait longtemps qu’il a séduit les nez en parfumerie. Caron l’utilise donc pour créer son premier parfum hespéridé qui joue une partition très équilibrée : les notes fusantes et pétillantes de ce petit agrume japonais sont contrecarrées par la douceur de la figue et du pistachier, par la fraîcheur de la verveine indienne et du basilic indonésien, par la chaleur du cèdre marocain et du santal australien. Avec Yuzu Man, Caron crée la dualité bois agrumes à l’image de l’équilibre yin et yang.

Yuzu Man, 75 ml, 54 €


Yves Saint Laurent


Aux côtés de L’Homme YSL, mais fragrance à part entière, la Cologne Gingembre est une nouvelle énergie olfactive qui incarne la masculinité moderne en un contraste frais brûlant : bergamote, gingembre, basilic, violette, poivre blanc, vétiver et cèdre.

L’Homme Yves Saint Laurent Cologne Gingembre, 60 ml, 57 €.


Axe


Mariage du noir et du pourpre, fragrance sexy-gourmande-épicée avec de la coco, du caramel, de l’ambre pour une odeur qui se veut rebelle en prenant le nom de « Provocation ».

Provocation, 100 ml, 12 €.


Cerruti


La saga 1881 se poursuit avec un parfum qui entend s’inscrire néanmoins sur la continuité. Fairplay joue l’élégance décontractée à l’image de la mode Cerruti en un jus frais, moderne et boisé à la fois. L’habit est de son côté moins formel avec un fond bleu ciel mais néanmoins les 4 chiffres sont bien repris sur la bouteille comme sur celui de l’odeur initiale sortie en 1990.

Cerruti 1881 Fairplay, 50 ml, 45 €.


Dior


Petit frère de Fahrenheit et d’Absolute Fahrenheit, cette eau-là s’inscrit comme un jus à part entière avec une union très forte et étonnante entre le feu et l’eau. Dans un flacon flamboyant aux tons de lave, le contraste est permanent entre les agrumes (mandarine, pamplemousse) et les plantes aquatiques (violette, menthe) charpentés en fond par un beau vétiver.

Aqua Fahrenheit, 75 ml, 62,67 €.


Montblanc


La marque légendaire d’écriture reprend pour le flacon de ce nouveau jus son logo mondialement connu, l’étoile du Meisterstück. Pas d’étiquette donc, mais le design intemporel de cette icône pour Legend qui signe un parfum dans la famille des fougères. Le nez, Olivier Pescheux, a surdosé une molécule de mousse de chêne en l’accompagnant de géranium, de pomme, de rose, de coumarine pour le fond.

Montblanc Legend, 50 ml, 48 €.


Diesel


La famille de Fuel for Life s’agrandit avec un jeune cool, décontracté habillé de jeans. Le denim, icône vestimentaire de tout le XX ème siècle, devient vêtement emblématique pour un jus du XXI ème siècle et, par là même, s’ancre de manière totalement intemporelle dans le quotidien.

Fuel For Life collection denim, 50 ml, 47,50 €