Villa des Brillants musée Rodin à Meudon

Laurence Wichegrod
Si l'on connait bien l’hôtel de Biron ou Musée Rodin et son jardin de sculptures de la rue de Varennes, on connait moins bien sa dernière demeure, la villa des Brillants située dans un jardin de 3 hectares sur les hauteurs de Meudon, une maison atelier où il a passé les 20 dernières années de sa vie. Plus intime et moins fréquenté, le lieu vous happe par l’omniprésence de l’artiste, comme si il avait quitté le lieu la veille.
La villa des Brillants à Meudon sur 3 hectares de terrain, surplombe Meudon.

La villa des Brillants à Meudon sur 3 hectares de terrain, surplombe Meudon.
©DR


En 1893, Rodin aspire à se rapprocher de la nature, il quitte Paris pour s’installer à Meudon après sa rupture avec Camille Claudel, la villa des Brillants est son nouveau lieu de vie qu’il partage avec Rose Beuret sa compagne de toujours. Il en fait un lieu de travail et de transmission, proche de Paris, de la fonderie d’Issy les Moulineaux et de la Gare de Meudon qui le mène à Montparnasse en si peu de temps.



La Galerie des plâtres dans le bâtiment reconstruit en 1929.

La Galerie des plâtres dans le bâtiment reconstruit en 1929.
©DR




Sur la colline surplombant la Seine, Rodin dessine un lieu à son image, entièrement dévolu à sa création. Il y fit bâtir un musée des Antiques, reconstruire le pavillon de l’Alma, à l’entrée de l’allée. Un atelier était destiné au moulage, tandis qu’une petite maison accueillait les secrétaires ; plus de 50 personnes y travaillaient et le sculpteur utilisait également le jardin comme un vaste atelier en plein air où il exposait aux beaux jours, ses sculptures et quelques torses gréco romains.



Vue sur une magnifique fresque d'éléments déchaînés dans la salle de bains de Rodin.

Vue sur une magnifique fresque d'éléments déchaînés dans la salle de bains de Rodin.
©DR




La villa des Brillants était également un lieu de réception et de sociabilité ou se croisaient artistes, musiciens, écrivains et hommes politiques admis à la table de Rodin ; Brancusi, Maratka y firent leur apprentissage, et Antoine Bourdelle s’y rendait en famille. Rodin aimait y montrer ses oeuvres, ses collections d’Antiques et de peintures, avec déjà l’idée d’en faire un musée didactique et encyclopédique à l’usage des jeunes artistes.

Le bâtiment construit par Rodin en 1900-1901 servit à l’exposition de ses collections, sculptures egyptiennes, gréco romaines, mais aussi médiévales. Il fut un lieu d’étude et d’expérimentation où l’artiste dévoilait ses sculptures à ses visiteurs. Grâce aux photographies anciennes et aux récits retrouvés, le musée Rodin évoque la dernière passion de l’artiste. 



La Galerie des plâtres;

La Galerie des plâtres;
©DR




Il y repose au fond du jardin aux côtés de Rose Beuret, sa compagne de toujours, sous la statue du penseur devant son atelier.






Il y a mille raisons d’aller à Meudon. L’artiste avait fait don à l’Etat de ses oeuvres, de ses archives, de sa villa, mort en 1917. C'est dès 1919 que le premier conservateur souhaita ouvrir la villa des Brillants au public, mais le mauvais état des bâtiments l’en empêcha. En 1926 le collectionneur Julius Mastbaum proposa un don pour restaurer le pavillon et finalement fit reconstruire un nouveau bâtiment, confié à architecte Henri Favier selon un ancien projet de Rodin, qui fut achevé en 1929. Mais c’est seulement en 1947 que le public put enfin fréquenter le musée de Meudon, inauguré officiellement en 1948 il y a 70 ans.



La chambre de Rodin et son Christ en bois.

La chambre de Rodin et son Christ en bois.
©DR




1948 - 2018 verra l'ouverture de l’Atelier des Antiques et c’est à l’occasion des journées européennes du Patrimoine en septembre, 2018 que le Musée Rodin dévoilera au public ce nouvel espace de visite permanent.

Sa collection de 250 sculptures sera présentée dans une ambiance de musée atelier dans une scénographie évolutive.



Les outils de taille de la pierre exposés en vitrine dans la Galerie des plâtres.

Les outils de taille de la pierre exposés en vitrine dans la Galerie des plâtres.
©DR




A voir : le parcours pour découvrir Rodin à travers des photos d'époque, son quotidien, ses habitudes, ses secrets d'atelier comme dans sa maison, et secrets de fabrication par des films d'animatio. Des vitrines comprenant ses outils permettra aux petits comme aux grands de comprendre le processus de fabrication des sculptures.



L'espace tactile qui permet de découvrir le volume des reproductions des oeuvres en résine par le toucher.



Visites de 13h00 à 18h00 les vendredi, samedi et dimanche gratuit jusqu’à 25 ans.

http://www.musee-rodin.fr/fr/meudon



Rodin et Rose Beuret reposent sous un exemplaire du Penseur devant la Galerie des plâtres

Rodin et Rose Beuret reposent sous un exemplaire du Penseur devant la Galerie des plâtres
©DR




Balzac en robe de chambre, commande de la Société des gens de lettres qui ne fut pas acceptée.

Balzac en robe de chambre, commande de la Société des gens de lettres qui ne fut pas acceptée.
©DR




La salle à manger a été recomposée telle qu'elle était d'après les photos d'archives.

La salle à manger a été recomposée telle qu'elle était d'après les photos d'archives.
©DR