A Bruxelles, le design russe à l’honneur

Agnès Zamboni
Cette exposition inédite offre l’opportunité de découvrir les racines du design soviétique. A ne pas rater, jusqu’au 21 mai 2018.
Poste de télévision Electronica VL100, produit de 1969 à 1977, création Mezon factory à Leningrad.

Poste de télévision Electronica VL100, produit de 1969 à 1977, création Mezon factory à Leningrad.
©Moscou Design Museum Collection


Une manifestation d’importance



Le ADAM (Brussels Design Museum) présente la première rétrospective regroupant des objets du quotidien et des productions graphiques réalisés en URSS au siècle dernier. Plus de 600 pièces emblématiques racontant le mode de vie soviétique, design graphique et industriel, dessins techniques et prototypes conçues par des designers russes et provenant du Moscow Design Museum et jamais présenté hors des frontières de l’URSS. Enfance, loisirs, sports manifestations publiques, communication visuelle et design d’emballage, mobilier et objets domestiques, ingénierie de précision et production industrielle mais aussi projets uniques de l’Institut soviétique de recherche en esthétique technique (VNITE).



Appareil audio Kometa MG201, produit de 1965 à 1968, création Tocmash factory à Novosibirsk.

Appareil audio Kometa MG201, produit de 1965 à 1968, création Tocmash factory à Novosibirsk.
©Moscou Design Museum Collection




Un design tardif



En Union soviétique, le terme « design » n’est utilisé de manière officielle qu’à partir des années 1980. Les projets des designers soviétiques ont commencé seulement à être reconnus dans les années 1970. Et les biens de consommation n’étaient pas prioritaires. Les premiers domaines abordés concernaient les technologies spatiales, les instruments de précision, l’équipement militaire et l’ingénierie lourde pour affronter la Guerre Froide. Et le but du design était de servir la société et non l’art, la recherche ou expérimentation esthétique des matériaux… Cependant, le design soviétique des années 1950 à 1970, contrairement à la production européenne de la même époque qui versait dans une consommation débridée et une obsolescence programmée, possédait des qualités de durabilité, de modularité et d’intemporalité qui se rapprochent de celles prônées aujourd’hui par une tendance internationale. Dans les années 1960, l’Etat soviétique a lancé un vaste programme de construction de logements qui a induit la fabrication d’un nouveau type de mobilier, notamment dans le domaine de la modularité. Tandis que l’univers du graphisme et de la publicité devait véhiculer les valeurs politiques. Et ce n’est qu’à partir de 1987 que les designers sont autorisés à ouvrier des studios de création privés. Une période d’ouverture et de liberté de courte durée…qui s’accompagne de la création de la première Union des Designers en URSS.



Fauteuil en bois recouvert d’une housse textile, fabriqué en 1971 par la firme Shatura.

Fauteuil en bois recouvert d’une housse textile, fabriqué en 1971 par la firme Shatura.
©Moscou Design Museum Collection




Des objets ciblés



Kits à assembler soi-même, jeux et jouets éducatifs destinés promouvoir les idéaux soviétiques, matériel photo ou audio, équipement de sport, automobiles ou objets rappelant les lignes aérodynamiques de la conquête spatiale ont composé, en URSS, le miroir de la société russe. Hyperfonctionnel, le design soviétique a aussi reçu l’élan dynamique du VNIITE (Institut soviétique de recherche en esthétique technique) qui a permis la fabrication de prototypes et participé à l’organisation d’ateliers de design internationaux. En 1991, à la dissolution de l’Union Soviétique, de nombreux projets seront stoppés. Aujourd’hui, ce sont souvent ces réalisations avortées qui intéressent de nouveau les designers russes et internationaux. Et ils n’hésitent pas à les remettent au goût du jour…



Renseignements : 

ADAM Museum


Exposition Soviet Design – Red Wealth jusqu’au 21 mai 2018

Place de Belgique

1020 Bruxelles

Tél. : 02 669 49 29

www.adamuseum.be



A gauche, affiche avec slogan  « Rêve ! Ose ! Crée ! », imprimée dans les années 1970, design Miron Lukyanov. A droite, l’une des affiches réalisées en série pour le congrès bisannuel de l’ICSID à Moscou, en 1975. Cet événement international de design présentait le thème du Design pour l’homme et la société. Design graphique d’Igor Berezovski, Evgeni Bogdanov, Viktor Zenkov et Aleksander Ermolaev.

A gauche, affiche avec slogan « Rêve ! Ose ! Crée ! », imprimée dans les années 1970, design Miron Lukyanov. A droite, l’une des affiches réalisées en série pour le congrès bisannuel de l’ICSID à Moscou, en 1975. Cet événement international de design présentait le thème du Design pour l’homme et la société. Design graphique d’Igor Berezovski, Evgeni Bogdanov, Viktor Zenkov et Aleksander Ermolaev.
©Moscou Design Museum Collection




Machine à coudre Tula datant de 1955, fabrication Tulskiy.

Machine à coudre Tula datant de 1955, fabrication Tulskiy.
©Moscou Design Museum Collection




Figurines en porcelaine représentant l’ours olympique, fabriquées dans les années 1980 par la firme Dulevskiy.

Figurines en porcelaine représentant l’ours olympique, fabriquées dans les années 1980 par la firme Dulevskiy.
©Moscou Design Museum Collection




Transitor radio Spidol, années 1960-62, fabriqué par  VEF Radio à Riga. Design Adolf Irbitis.

Transitor radio Spidol, années 1960-62, fabriqué par VEF Radio à Riga. Design Adolf Irbitis.
©Moscou Design Museum Collection




Électrophone Volga datant de 1957, fabriqué par Saratovskiy, dans les années 1950 et 60.

Électrophone Volga datant de 1957, fabriqué par Saratovskiy, dans les années 1950 et 60.
©Moscou Design Museum Collection




Couvertures du magazine « Esthétiques techniques » des années 1970 à 1980, publiées par VNIITE.

Couvertures du magazine « Esthétiques techniques » des années 1970 à 1980, publiées par VNIITE.
©Moscou Design Museum Collection




Fer à repasser portatif, modèle UE 4, fabriqué en 1967 par la firme Kharkov.

Fer à repasser portatif, modèle UE 4, fabriqué en 1967 par la firme Kharkov.
©Moscou Design Museum Collection




Figurines en plastique moulé représentant un joueur de hockey, une hôtesse de l’air, un policier et une contrôleuse de ticket, datant des années 1960.

Figurines en plastique moulé représentant un joueur de hockey, une hôtesse de l’air, un policier et une contrôleuse de ticket, datant des années 1960.
©Moscou Design Museum Collection