La Côte Saint-Jacques, le calme à 1h15 de Paris

Michel Tanguy
L’un des avantages majeurs de Joigny : sa proximité de Paris qui permet de goûter aux joies du calme de la campagne en seulement 1h15 de train ou un peu plus d’une heure et demie de voiture.
Le saumon mi-cuit en feuille de Nory

Le saumon mi-cuit en feuille de Nory
©Michel Tanguy

C’est Marie, la grand-mère qui est à l’origine de cette affaire de famille installée depuis 65 ans à Joigny dans l’Yonne. Fils et petit fils se sont ensuite succédés dans un établissement qui a évolué et même en partie déménagé en 2001, pour installer notamment ses cuisines sur les bords de l’Yonne. Une succession de constructions au bord de la rivière, offrant calme et sérénité à sa clientèle.



L’une des plus belle vue sur la rivière et celle offerte par le restaurant du SPA, l’un des derniers nés de l’établissement où Jean-Michel Lorain propose une cuisine mariant saveur et diététique, à l’image du saumon mi-cuit en feuille de Nory ou de cette papillote de Bar offrant une chair parfaite et des légumes frais et croquants. La piscine du SPA est d’un attrait tout particulier pour se délasser par quelques brasses avant de poursuivre un moment de détente au hammam, au sauna ou dans le Jacuzzi.



Salon d’hiver, avec tomettes et cheminée, ou salon d’été avec terrasse donnant sur l’Yonne, vous permettent à loisirs d’apprécier un verre avant votre déjeuner ou votre dîner. La Côte Saint-Jacques, inscrite au catalogue des Relais et Châteaux depuis 1977, se prévaut aussi d’une cuisine classée par Michelin comme étant 3*. La carte met en avant les produits de saison, entre classicisme et tradition d’une cuisine assise par des plats devenus « référence » pour une clientèle qui ne vient pas chercher l’exubérance. A goûter absolument : l’agneau de lait des Pyrénées - l’un des plats de la carte le mieux maitrisé -, parfaitement cuit, servi avec son jus anisé, ses févettes et son curry de lentilles jaunes ; et parmi les classiques de la maison : la poularde cuite en vapeur de champagne. Les plus gourmands ne manqueront pas de se délecter de la charlotte aux fraises imaginée par Pascal Millot, le chef pâtissier de la Côte Saint-Jacques. Une merveille de fraîcheur qui associe les saveurs de l’huile d’olive et du basilic à celle de la fraise. La buchette à la cazette, fondant noisette et glace noisette valent également le détour.



L’hôtel, situé à quelques pas du centre historique de Joigny, permet de belles ballades afin de découvrir l’histoire et les trésors de la ville. Ancienne place forte, Joigny fournissait, en son temps, la cours de Louis XIV en vin, ce qui permet de comprendre la place et le rôle des Chais de Bercy aujourd’hui réhabilités.