Le BEAUMANOIR, Biarritz

Francis Blaise
« Ici nous traitons les amis comme des Stars et les Stars comme des amis » Frédéric Hubert. Dés l’entrée de ce beau bâtiment du XIXéme siècle, transformé en hôtel de luxe, l’esprit du lieu est donné. Un interphone filtre les entrées pour assurer aux hôtes une tranquillité absolue.
A3

A3
©Hôtel Le BEAUMANOIR

Ce mini palace avec ses quatre chambres,ses deux suites et ses deux appartements est devenu depuis sa récente ouverture le rendez-vous incontournable des happy few amoureux de la côte basque de Jacques Chirac à la famille Royale de Belgique en passant par la famille Moor, célèbre collectionneur d’art américain.



« J’ai voulu créer une alternative entre le superbe hôtel du palais et des hôtels plus modernes » nous explique Frédéric Hubert, propriétaire du lieu. « Je suis tombé amoureux de ce terrain et de ces anciennes écuries dépendances d’un château datant de 1885 et détruit après la guerre. Il appartenait à une figure Biarrote, la Marquise de Moratella. Après deux années de travaux, j’ai pu réaliser mon rêve et transformé ce bâtiment « brut » en un manoir d’esprit anglo-normand. La tâche ne fût pas simple car il n’y avait strictement rien, les sols étaient en terre battue, pas d’étage, des grands espaces, certes, mais dans un état d’abandon notoire ».

Difficile d’imaginer aujourd’hui ce qu’à pu être ce lieu. Frédéric Hubert, qui a lui-même pour l’occasion, joué les architectes d’intérieur a réussi son pari. Il a voulu à la fois une atmosphère confortable, chaleureuse qui fait parfois grâce au mobilier noir un clin d’œil à l’époque Napoléon III Le tout flirtant avec des objets ou du mobilier plus contemporains sur un sol de parquet Versailles. Dans cette ambiance « Baroque revisitée », on se sent immédiatement bien. Les parties communes, le grand salon avec ses profonds canapés, le bar décoré de bouteilles de champagne millésimées dans un écrin de boiserie, , donne sur le jardin planté d’orangers, de citronniers, d’oliviers et de vignes.

Un bassin de nage de couleur bleu cobalt est situé dans la partie haute du parc et permet d’apercevoir l’océan tout en nageant à contre courant. Situé dans une véranda,qui s’ouvre de l’autre côté du parc, l’espace repas s’articule autour d’une longue table d’hôtes en marbre blanc de 10 mètres de long



Côté chambres, on apprécie la douceur des murs beiges, les lits King Size, la moelleuse moquette, les couvre lits de velours brodé l’harmonieux mélange de mobilier ancien et contemporain ainsi que la simplicité des matériaux : poutres apparentes, dallage de pierres de pays dans les entrées.

Aucun détail n’a été négligé par cet esthète de l’art de vivre pour rendre le séjour de ses clients inoubliable. Une Rolls va les chercher à la gare ou à l’aéroport, reste à leur disposition pour un shopping en ville ou des visites dans l’arrière-pays. Sept majordomes sont en permanence au service des clients et sont capables de répondre à leurs moindres désirs. Le room service propose tout au long de la journée des « snacking chic » composés de produits régionaux chauds ou froid. Notons le foie gras, l’axoïa de veau, le poulet à la basquaise ou le plateau de fruit de mer accompagné d’un excellent champagne. .



Beaumanoir est la nouvelle adresse de la côte basque, sans doute l’une des plus conviviale qui sait faire rimer discrétion, confort et art de vivre.



Chambres de 285 à 385 €

Suite de 390 à 520 €

Appartements de 495 à 695 €

Mini bar offert

Ouverture de Pâcques à la Toussaint

Beaumanoir

10, avenue de Tamamés 64200 Biarritz

tel : 05 59 24 89 29

www.lebeaumanoir.com