L’hôtel Manapany, la quintessence du luxe

Anne Swynghedauw
A Saint Barthélemy, l’architecte et designer François Champsaur s’est pris de passion pour le projet de l’Hôtel Manapany, un resort haut de gamme et écologique. Découverte.
Les plaids ont été tissés au Mexique, dans le Chiapas, via El Camino, une association entre designers français et tisserandes Maya, qui préserve le savoir-faire local et améliore les conditions de vie des femmes.

Les plaids ont été tissés au Mexique, dans le Chiapas, via El Camino, une association entre designers français et tisserandes Maya, qui préserve le savoir-faire local et améliore les conditions de vie des femmes.
©Bernard Touillon


Après la livraison de l’hôtel Vernet à Paris, le projet de l’hôtel Manapany réunit une seconde fois François Champsaur, designer et architecte d’intérieur et Anne Jousse, Présidente du groupe B Signature. Une nouvelle aventure située sur l’île de Saint Barthélemy, dans les Antilles Françaises. La beauté du site naturel de l’Anse des Cayes a été le terrain privilégié et inspirant de ce premier éco-resort de l’île.



Les accès de l’hôtel Manapany ont été réduits pour se fondre dans le paysage. La plage a retrouvé une végétation sauvage et foisonnante.

Les accès de l’hôtel Manapany ont été réduits pour se fondre dans le paysage. La plage a retrouvé une végétation sauvage et foisonnante.
©Bernard Touillon




Retrouver la beauté originelle du lieu



Pour ne rien dénaturer et profiter de ce paysage sublime, les 43 cottages sont dispersés sur la plage et à flanc de colline. Ils sont construits en bois local et fusionnent avec la végétation abondante, la vue exceptionnelle sur la mer et la plage de sable blanc. Les espaces à vivre du lobby, du bar, du restaurant, de la piscine sont le reflet d’une volonté de vivre en harmonie avec la nature. Au bord de la plage, le Spa et sa piscine à débordement, les produits biologiques et les soins de la marque Dr. Hauschka, complètent l’offre. Citronniers, orangers, bananiers, avocatiers, manguiers, arbres de corossol... Le jardin est arboré de plantes comestibles et le potager, cultivé en permaculture, propose des fruits et légumes biologiques toute l’année. L’autonomie en eau, les panneaux solaires, pour produire l’eau chaude, et l’usage exclusif de véhicules électriques sont aussi la priorité du projet. Chaque détail va dans le sens du bien-être du client et du respect de l’environnement : nettoyage à la vapeur sèche et aux détergents biodégradables ou serviettes de bain en fibre de bambou.



Dans une simplicité et un style créole, les chambres sont conçues sur le même mode avec des couleurs différentes. Au mur, les dessins de Marion Hanania.

Dans une simplicité et un style créole, les chambres sont conçues sur le même mode avec des couleurs différentes. Au mur, les dessins de Marion Hanania.
©Bernard Touillon




L’esprit cabane



En faisant appel à la création et l’artisanat, chaque cottage de l’hôtel Manapany est conçu comme un cabanon, cher au designer. Simples, chics, et faciles à vivre, les chambres ont cet esprit créole, associant les matériaux bruts, issus de choix éthiques, bois, pierre, ciment peint, à une gamme de couleurs modernistes. L’essentiel du mobilier a été dessiné par François Champsaur ; d’autres pièces sont choisies à travers l’artisanat du monde entier avec l’exigence d’une réalisation faite main : canapés et miroirs en corde tressée, bancs en trame de laine, lampes en paille du Brésil… A l’intérieur comme à l’extérieur, on a l’impression de se sentir seul au monde, en plein cœur de la nature, dans un resort sophistiqué. En imaginant le nouvel hôtel Manapany, François Champsaur réaffirme sa conscience écologique avec une architecture non périssable en symbiose avec la nature. Une expérience tant sensorielle qu’émotionnelle.



Réserver votre séjour, www.hotelmanapany-stbarth.fr



François Champsaur

www.champsaur.com



A gauche, les terrasses font parties des cottages, conçus comme des cabanes, dont elles sont le prolongement. A droite, sobre et élégante, la salle de bains est réalisée en bois local et apporte tout le confort d’un hôtel de luxe.

A gauche, les terrasses font parties des cottages, conçus comme des cabanes, dont elles sont le prolongement. A droite, sobre et élégante, la salle de bains est réalisée en bois local et apporte tout le confort d’un hôtel de luxe.
©Bernard Touillon




A gauche, sur deux niveaux, on retrouve le même principe avec un agencement plus spacieux du bois et des couleurs franches. A droite, dans le bar et le lobby, le parquet en bois exotique contraste avec la belle charpente peinte en blanc dont la structure est apparente.

A gauche, sur deux niveaux, on retrouve le même principe avec un agencement plus spacieux du bois et des couleurs franches. A droite, dans le bar et le lobby, le parquet en bois exotique contraste avec la belle charpente peinte en blanc dont la structure est apparente.
©Bernard Touillon




Les constructions en bois sont perdues dans la végétation luxuriante, et la nature préservée.

Les constructions en bois sont perdues dans la végétation luxuriante, et la nature préservée.
©Bernard Touillon




A gauche, dans une suite, chambre et salon se succèdent dans une harmonie chaleureuse d’orangé et de rouge, avec en contrepoint un gris apaisant. A droite, face à la mer, un bureau tout en bois, pour jouer les robinsons, écrire ou rêver.

A gauche, dans une suite, chambre et salon se succèdent dans une harmonie chaleureuse d’orangé et de rouge, avec en contrepoint un gris apaisant. A droite, face à la mer, un bureau tout en bois, pour jouer les robinsons, écrire ou rêver.
©Bernard Touillon