Un hôtel aux couleurs de l’année 2018

Agnès Zamboni
L’hôtel Original, rénové par la styliste Stella Cadente en 2012, a adopté l’énigmatique couleur violet. Un nouvel habit qui épouse parfaitement le style de l’établissement.
Une réception pour voyager dans une contrée imaginaire où la poésie et le rêve se mêlent.

Une réception pour voyager dans une contrée imaginaire où la poésie et le rêve se mêlent.
©Original


Une couleur pour un univers



En décoration, la couleur crée l’ambiance et dessine une atmosphère particulière. Elue par L’Institut Pantone et succédant au vert rafraîchissant de 2017, l’Ultra Violet (Pantone® 18-3838) de 2018 est une nuance mystérieuse, quasi mystique !  Décrit comme « une teinte de mauve dramatique, provocante et réfléchie », l’Ultra Violet évoque « l’originalité, l’ingéniosité et la pensée visionnaire ». Mais c’est surtout une couleur chaleureuse, enveloppante et vibrante, empreinte de non-conformité qui résonne dans l’univers de la styliste Stella Cadente qui avait déjà métamorphosé l’hôtel, il y a six ans. Et avec sa baguette magique, elle a fait du lieu, un établissement précurseur dans la recherche d’une décoration originale.



De la peinture de la façade de l’hôtel aux ambiances lumineuses des chambres, on retrouve un camaïeu de bleus violacés jusqu’au parme et lilas.

De la peinture de la façade de l’hôtel aux ambiances lumineuses des chambres, on retrouve un camaïeu de bleus violacés jusqu’au parme et lilas.
©Original




Une thématique onirique



L’Ultra-Violet et ses nuances profondes révèlent la magie du lieu. Dans ce refuge féérique qui abrite 37 chambres, cette couleur accentue encore le mystère. La réception de l’hôtel L’Original est une véritable ode à l’Ultra-Violet. On entre dans un univers fascinant qui emprunte son esthétique aux films de Tim Burton. Avec ses 1700 fibres optiques qui tombent du plafond comme une pluie de lumière, dès la réception, les voyageurs entrent dans une contrée imaginaire, un conte de fées, entre Alice au pays des Merveilles et Peau d’Âne où tout n’est qu’illusion. Les lampes évanescentes se déguisent en méduses, les murs précieux sont constellés de cristaux Swarovski, les miroirs se métamorphosent en écrans TV.



Dans les zones de communication, la lumière et la couleur se marient pour sculpter l’espace. Lampe Médusa du créateur hollandais Quasar.

Dans les zones de communication, la lumière et la couleur se marient pour sculpter l’espace. Lampe Médusa du créateur hollandais Quasar.
©Original




Retour à l’enfance



Pour les chambres quadruples où on peut accueillir deux enfants, les appliques lumineuses prennent la forme d‘oiseaux, de cerf ou de lapin. Un véritable bestiaire enchanté pour petits et grands.



Contact :

L’Original

8, boulevard Beaumarchais

75011 Paris

Tél. : 01 47 00 91 50

www.hoteloriginalparis.com



Dans la chambre Joker, Stella repris les codes graphiques des cartes à jouer. Une femme Joker, dessinée de la main de la créatrice, apparaît au plafond, dans un ciel d’ultra-violet.

Dans la chambre Joker, Stella repris les codes graphiques des cartes à jouer. Une femme Joker, dessinée de la main de la créatrice, apparaît au plafond, dans un ciel d’ultra-violet.
©Original




Le plafond, constellé de fibres optiques, évoque la voie lactée et l’immensité de la galaxie.

Le plafond, constellé de fibres optiques, évoque la voie lactée et l’immensité de la galaxie.
©Original




Dans la Chambre Aux Merveilles, des teintes parme et violet doux.

Dans la Chambre Aux Merveilles, des teintes parme et violet doux.
©Original




Détail d’une applique lumineuse, dessiné comme un masque de fête.

Détail d’une applique lumineuse, dessiné comme un masque de fête.
©Original




Dans la réception, une harmonie chromatique riche qui plonge les voyageurs dans une forêt enchantée.

Dans la réception, une harmonie chromatique riche qui plonge les voyageurs dans une forêt enchantée.
©Original