Cannes : les thermes marins de Cannes au 1835 Radisson Blu Hotel

Marie-Laure de Vienne
Si Nice, Beaulieu disposent de somptueux établissements hôteliers avec spa, institut de beauté ; la côte manquait sérieusement d’une thalassothérapie (la seule thalasso très luxe existant est celle de Monaco). La chaîne Radisson Blu a « réparé » cet oubli en créant un somptueux établissement de thermes jouxtant l’ex-hôtel 1835 qu’elle vient de reprendre.
La vue surplombant le vieux Cannes, la baie et le Palais des Festivals

La vue surplombant le vieux Cannes, la baie et le Palais des Festivals
©DR

Ici pas de Croisette, mais la proximité avec le vieux Cannes, le quartier du Suquet, une vue surplombant toute la baie et le Palais des Festivals avec un centre impressionnant par sa taille (2700 m2) et étendu sur trois niveaux. Entourant le complexe de thalasso, il reste encore quelques vieilles demeures des hôtes célèbres qui ont fait et établi la réputation de Cannes (aristocrates français, russes et anglais dont le célèbre Lord Brougham) et la piscine extérieure et intérieure du centre fait presque cheminer son parcours aquatique parmi les balcons de ces maisons. Néanmoins, le centre étant en hauteur, on a l’impression de nager au dessus de la mer !



Une décoration très claire, très nature, sans excès d’aménagement confère à l’ensemble des 46 cabines un aspect médical (cure de thalasso oblige) sans pour autant tomber dans la tristesse de l’hôpital. Le grège s’associe à des crèmes, le bois brut est contrebalancé par l’omniprésence du verre et la beauté d’un escalier tout en verre parsemé de multiples leds. De la gaieté, du raffinement, un éclairage sophistiqué sans pour autant tomber dans le bling-bling lumineux et flashy.



Remise en forme, anti-âge, silhouette, stress, spécial Hom’ : les cures thématiques proposent divers soins qui vont du modelage sous affusion à l’enveloppement d’algues en passant par la douche à jet, le shiatsu, la réflexologie plantaire, le sauna, le caldarium, etc…Pour des soins purement esthétiques, les protocoles dispensés font appel à une marque bio, Dr Hauschka, et à deux marques techniciennes, Anne Sémonin pour l’aromathérapie et Valmont, marque suisse spécialisée dans l’anti-âge.



Pour les curistes, un mini espace de restauration propose des « bento box » alliant santé et gourmandise (oui, oui c’est bon malgré un a priori négatif au départ, car je me méfie des soi-disant excellentes cuisines diététiques). Le chef a travaillé avec un herboriste des plats équilibrés pour ne pas dépasser les 700 calories avec des bénéfices décuplant les effets des cures détoxifiantes, drainantes, anti-oxydantes, tonifiantes. Velouté de panais au miso, viande et champignons en bouillon, loup froid sur quinoa-poivron mariné et panacotta aux fruits exotiques sont un exemple de plateau riche en vitamines, oligoéléments et sels minéraux.



Possibilités de cures avec sans hébergement, forfait journalier de 3 soins à partir de 96 €.

Séjour week-end 2 nuits avec 6 soins dès 490 €.

Cure anti-âge dès 1 040 € en externe et 1 255 € avec l’hébergement de 6 nuits et petits déjeuners.



Thermes Marins de Cannes

47, rue Georges Clémenceau

06400 Cannes

Tél : 04 92 99 50 10

www.lesthermesmarins-cannes.com