Golf à l’Hôtel du Golf dans la palmeraie de Marrakech

Marie-Laure de Vienne
A quelques 3 heures d’avion, la Ville Rouge est une destination de vacances idéale pour qui cherche le soleil dans les entre deux saisons. Mais Marrakech est aussi connue pour la qualité et le nombre de ses parcours de golf (6 en tout).
Deux parcours totalisent 27 trous pour un parcours accessible au plus grand nombre

Deux parcours totalisent 27 trous pour un parcours accessible au plus grand nombre
©DR

Avec ses 27 trous, le Palmeraie Golf Palace est une destination incontournable pour tous les amoureux de la petite balle blanche.


Ce Palmeraie Golf Palace est un gigantesque resort à l’américaine établi sur 220 hectares qui accueille plusieurs lieux d’hébergement, de restaurants, de spa dont la réputation s’est établie sur ses 27 trous qui accueillent plus de 30 000 visiteurs et sportifs par an.


Tôt le matin ou en fin de journée, chaleur oblige, allez au club house et optez pour l’un des deux parcours dont les trous sont de difficulté moyenne. En aucune façon les parcours ne sont ici des parcours de « pros », chacun peut donc jouer et s’amuser quel que soit son niveau. Le 18 trous a été dessiné par Robert Trent Jones ; il remonte à 20 ans environ et a de grands obstacles d’eau et de larges greens un peu accidentés. Plus récent car ouvert en 2009, le 9 trous est le petit frère du précédent mais il a encore plus de minis obstacles (des lacs) et ceux-ci sont agrémentés de jets d’eau, de buttes en bordure de fairways.


Dar Ennassim dans la palmeraie de Marrakech, le restaurant gastronomique français du gigantesque resort, Le Palmeraie Hotels & Resorts


A la fin de votre partie, vous pouvez vous restaurer dans l’un des restaurants du complexe du Palmeraie Golf Palace, le restaurant gastronomique français, le Dar Ennassim, en lisière du golf naturellement étant le plus réputé.


Dans un cadre qui ne se veut pas hispano-mauresque comme la plupart des autres établissements, le restaurant se cache dans un style plutôt colonial. La cuisine y est assurément française, contemporaine et avant-gardiste sans être revisitée par les épices locales. Preuve en est les huîtres d’Oualidia servies sur une gelée de pamplemousse (22 €), les grosses crevettes du sud marocain sur un gaspacho glacé de tomates (17 €), le risotto au parmesan noix de Saint-Jacques et artichauts (36 €), le turbot meunière au jambon ibérique coquillages et fenouil confit (32€). Même le foie gras, la bouillabaisse sont maison et il est agréable dans ce pays où les viandes sont la plupart du temps cuisinées en sauce (tagines, couscous) de déguster un bon filet de bœuf grillé (32 €) ou des noisettes d’agneau juste saisies et sautées (26 €).


Même les desserts vous épargneront les cornes de gazelle et autres douceurs dégoulinantes de miel pour aller sur des fruits frais simplement rôtis à l’image de l’ananas (11 €). Un bon point aussi pour le soufflé au Grand Marnier et sa salade d’agrumes en gelée (13 €), pour la tarte fine au chocolat et son granité à l’orange (11€).


Couronné par le Michelin, le chef, Fabrice Vulin,  avait travaillé au Fouquet’s, à La Closerie des Lilas, chez Anne-Sophie Pic à Valence, puis à Genève. Installé depuis 2006 au Maroc, il ré-emmène dans son établissement Dar Ennassim les expatriés et les vacanciers français nostalgiques de la gastronomie française sur leur propre cuisine (nombreux sont ceux qui ne veulent pas à l’étranger sortir des sentiers battus et qui, quel que soit la destination, pleurent après un steak frites ou un camembert coulant).


Dar Ennassim

Les Jardins de la Palmeraie

Marrakech

Tél : 212 524 334 308

www.fabricevulin.com


Hôtel du Golf

Circuit de la Palmeraie

BP 1488

40000 Marrakech

www.palmeraiemarrakech.com

Prix d’une chambre : env 160 € en semaine et 180 € les vendredis et samedis

Le montant pour un green fee est de 40 € environ