Au Gourmand le légume est roi !

Marie-Laure de Vienne
Ouvert en 2007, l’établissement a fait peau neuve et signe, grâce au chef Sébastien Ginestet, une cuisine imaginative avec des cuissons parfaitement maîtrisées.
Un chef gourmand, Sébastien Ginestet, issu d’une lignée de gastronomes et passé plus de 10 ans dans différents restaurants de Ducasse et de Constant.

Un chef gourmand, Sébastien Ginestet, issu d’une lignée de gastronomes et passé plus de 10 ans dans différents restaurants de Ducasse et de Constant.
©DR

Voilà un Gourmand qui a renouvelé serviettes et couverts pour notre petit plaisir ! En effet, notre Gourmand après avoir été ouvert dans le 15ème arrondissement en 2003 a déménagé dans le 1er arrondissement en 2007 où il était habillé « Commedia dell’Arte » par force tentures lourdes et velours pourpre. Gris perle pour les murs, anthracite pour les sets de table, abat-jour en transparence parme, fauteuils bordeaux : le Gourmand version 2012 a subi une fort belle et contemporaine toilette, qui l’a rendu plus grand, plus lumineux, plus serein.


Aux commandes de cet établissement, la complicité depuis 4 ans de deux hommes tous deux originaires du Périgord, Hervé de Libouton, un ancien journaliste vin qui s’est formé à la sommellerie, et Sébastien Ginestet, un jeune chef issu d’une lignée de gastronomes. Ce dernier a passé plus de 10 ans dans différents établissements de Ducasse et de Constant, et il est l’ami de bons fournisseurs de matières premières, tels que Joël Thiébault pour les légumes.


De cette « amitié potagère » sont nés des plats où le légume est forcément roi : une entrée, les  légumes du potager en lasagnes végétales (23 €), un plat, les légumes saisonniers aux champignons des bois, œuf cuit mollet (31 €) et un dessert, la betterave en confiture et coulis dans une meringue (14 €).


Aux côtés de ces légumes, des plats bien travaillés dans des contrastes parfois sucrés-salés (foie gras de canard brioche toastée figues de Solliès crème au vinaigre de framboise à 25 €) ou iodés-carnés (volaille jaune sauce aux écrevisses gnocchi, marrons et cébettes au jus d’écrevisses à 30 €). Sébastien Ginestet maîtrise bien les cuissons qui sont toujours justes, tant pour les poissons que pour les viandes. Et si vous êtes amateur, sachez que la chasse arrive sur la carte. Elle change selon les arrivages ; mais elle est pour la plupart du temps rôtie avec potiron à la réglisse, poires, châtaignes, poireaux et un jus lié (31 €).


La réussite est totale sur les desserts : inventifs, esthétiques, bons, ils cumulent les médailles avec un beau soufflé à l’ananas et une religieuse aux divers parfums de chocolat.


Au Gourmand, le menu du déjeuner change chaque semaine. Excellent rapport qualité prix: 26 € pour 2 plats et 31 € pour 3 plats. Environ 30 couverts dans un cadre flambant neuf à deux pas de la Comédie Française.

Au Gourmand, le menu du déjeuner change chaque semaine. Excellent rapport qualité prix: 26 € pour 2 plats et 31 € pour 3 plats. Environ 30 couverts dans un cadre flambant neuf à deux pas de la Comédie Française.
©DR


Avec un Pessac Léognan Château Tour Léognan 2010, le second vin de Carbonnieux, à 9,70 € le verre ou 44 € la bouteille ; le tour est joué pour un bon repas. Belles trouvailles aussi avec le Gewürztraminer Réserve Personnelle Alphonse Kuentz 2011 à 36 € ou l’Hautes Côtes de Nuits Domaine Chevillon Chezeaux 2010 à 37 €.


Trois bons points pour ce restaurant fraîchement rénové : la possibilité d’avoir des assiettes plus ou moins grosses, et donc à des prix plus ou moins importants, le fait de pouvoir à l’américaine repartir, non pas un doggy bag, mais un bottle bag si vous ne finissez pas la bouteille de vin commencée, le constat d’une carte des vins diversifiée au bon rapport qualité / prix avec pour un verre apéritif quelques 14 références de whiskies et de bourbons. Enfin, les menus pour le déjeuner changent toutes les semaines et offrent pour le quartier un bon compromis financier : 26 € pour 2 plats et 31 € pour 3 plats.


Cependant, il reste un point à améliorer encore : même si des travaux ont été faits dans les cuisines, certains plats dont la mise en place est un peu longue peuvent ne plus arriver très chauds ; car les plats passent par le monte-charge de la cuisine située en sous-sol. Les prochains travaux y remédieront sûrement !


Au Gourmand

17, rue Molière

75001 Paris

Tél : 01 42 96 22 19

Parking Pyramides, Louvre

Ouvert du mardi au vendredi à déjeuner et à dîner, ainsi que les lundis soir et samedis soir

Env. 30 couvert