Le 1 Place Vendôme

Marie-Laure de Vienne
Dans le quartier d’or du Faubourg St Honoré, Le 1 Place Vendôme est une adresse qui séduira la clientèle féminine.
L'entrée de l'hôtel de Vendôme

L'entrée de l'hôtel de Vendôme
©2009 DR

A 5O mètres de la place Vendôme, l’Hôtel de Vendôme est un établissement qui cache volontairement son raffinement et son luxe derrière une façade discrète et anti bling-bling. Le côté anglais, cosy du lieu avec sa bonne grosse moquette écossaise a disparu ; il a laissé la place à une décoration plus douce et féminine dans des harmonies de « gris Dior » et de rose . C’est là le travail de décoration de Michele Bönan, une star italienne de l’architecture intérieure qui a signé dans les ateliers florentins de la maison de tissus Dedar tous les meubles et les accessoires. Fauteuils cloutés d’argent, sofas de velours, coussins en soie et satin argentés, cheminée de marbre blanc confèrent une note de boudoir résolument féminin.





Néanmoins Messieurs, vous trouverez votre bonheur, peut-être pas dans la décoration, mais sûrement au bar ! En effet, le 1 Place Vendôme est partenaire de la « Scotch Malt Whisky Society », ce qui donne accès à une sélection exclusive de whiskies provenant de distilleries écossaises aux spécificités uniques. Single malts et single casks ( provenant d’un seul tonneau ) permettent à des amateurs éclairés de boire un whisky plus ou moins iodé, tourbé et de déguster un verre d’un flacon au terroir méconnu.



Changement de cadre équivaut à changement de chef ! C’est Didier Aniès, le chef du restaurant « Le Cap » du Grand Hôtel St Jean Cap-Ferrat ( même groupe que l’Hôtel de Vendôme ) qui a choisi le nouveau cuisinier de l’établissement. Il s’agit de Nicolas Rucheton formé à dure école par les chefs de la Bastide de Gordes et de La Laiterie près de Lille. La devise de Nicolas Rucheton est de travailler avec simplicité et raffinement le produit en lui redonnant toutes ses lettres de noblesse.



Place donc à une carte très courte mais fraîche faite pour les entrées d’une poêlée de légumes estivaux avec des copeaux de parmesan, des olives et des tomates confites ( 21 € ), un risotto à la truffe d’été et au vieux parmesan ( 24 € ). Ce dernier est parfaitement maîtrisé : légèrement croquant tout en étant moelleux et crémeux, sans pour autant être collant.



Les plats principaux révèlent de beaux poissons ou crustacés : daurade grise de Lorient avec fenouil, carottes et pommes de terre glacées ( 32 € ), thon blanc luzien mi cuit avec de jeunes légumes ( 31 € ), langoustines d’Erquy rôties, poêlée de girolles et de salicornes.



A 11 €, les desserts font la part belle aux fruits de saison avec un macaron à la fraise des bois fleurant bon la Mara des Bois, des cerises rafraîchies à la verveine, un abricot poché au romarin, son pain perdu et sa faisselle au miel. Pour les sucreries, le chef aime mêler les herbes, tisanes au sucré apportant ainsi une note douce amère et herbacée qui contrecarre le sucre.



Le 1 Place Vendôme

Hôtel de Vendôme

75001 Paris

Tél : 01 55 04 55 60

Ouvert du lundi au vendredi au déjeuner et jusqu’au dimanche le soir

Voiturier