Fête du Cassoulet : les clés sont jetées !

Benjamin Tardy
L'événement majeur de la journée, c'est le jeté des clés de la ville de Castelnaudary ! Entendez par là : bandas dans toute la ville, musique, danse et repas jusqu'à pas d'heure, c'est la fête !
Le puzzle avec tous les cantons qui ont participé à la fête du Cassoulet

Le puzzle avec tous les cantons qui ont participé à la fête du Cassoulet
©Benjamintardy

Pour la onzième année consécutive, la fête du Cassoulet se déroule à Castelnaudary et réunit tout le pays Lauragais. Au tout début, cette fête ne durait que deux jours, l'espace d'un week-end. Elle occupe désormais toute une semaine, au mois d'août. Le temps est idéal, l'ambiance joyeuse, tout est réuni pour faire la fête... et cela se sent !



Après un discours plein de fierté du haut de l'estrade dédiée au concert, Patrick Maugard (maire de Castelnaudary) et Christian Combes (président du Comité d'Organisation de la fête du Cassoulet) ont tenu à remercier toutes les organisations qui ont pris part à la fête, et surtout les quelque 1000 bénévoles qui se sont investis corps et âme pour la mettre sur pied.



Vint le moment de réaliser le puzzle des participants à la fête du Cassoulet. Chaque canton possède sa propre pièce qu'il vient ajouter. Chaque année, le puzzle comporte des absents pour diverses raisons : économiques, territoriales, culturelles parfois même... On compte 20 cantons pour cette onzième édition de la fête du Cassoulet, déjà bien plus que la moyenne des autres ! Ceci fait, la fête a pu débuter !



Costumes originaux, comédiennes sur échasses, des sourires à tous les coins de rues, et l'appétit qui vient en riant ! Un bon cassoulet, et c'est parti pour danser toute la nuit ! Ce soir à 22h30, Jean Ribul et son orchestre animent la Place de la République avec un concert géant et des projections de laser à s'en décoller la rétine. Façon de parler, puisque bien sûr, toute la sécurité est en place. Le tango investit la place de Verdun, tandis que rock et jazz se disputent la place de la Liberté. Nous sommes jeudi, la fête ne fait que commencer, enfin !