En Auvergne, une maison de verre

Agnès Zamboni
Tel un manifeste d’architecture transparente, cette construction aux murs vitrées offre une vue à 360 ° sur les volcans du Massif Central.
La maison est un écrin, en verre et béton, en connexion directe avec le paysage.

La maison est un écrin, en verre et béton, en connexion directe avec le paysage.
©Architecture de collection


Un architecte actuel



Le créateur de cette maison est l’architecte allemand Werner Sobek à la renommée internationale. Spécialiste des structures ultralégères de grandes dimensions, ses réalisations souvent expérimentales accordent une grande importance à la transparence, à la lumière et au verre, son matériau de prédilection. Sa philosophie : « notre environnement construit ne doit pas être seulement durable, mais aussi d’une beauté à couper le souffle ». Et il s’est rendu célèbre grâce à  la House R-128, construite à Stuttgart. C’est sa première réalisation à répondre à son principe du Triple zéro : zéro énergie fossile, zéro émission, zéro déchet de démontage ou de transformation. Construction modulaire, en verre et acier, réalisée en dix semaines, elle utilise des techniques de vitrage ultramoderne pour créer un volume entièrement transparent et offrant un panorama à 360 ° sur son environnement ; on retrouve cette dernière caractéristique dans le volume supérieur de cette construction nichée contre la roche, au cœur des éléments et d’une nature admirablement préservée.



La boîte rectangulaire est posée légèrement en biais et en porte-à-faux sur le volume inférieur, avec un jeu volontaire de contrastes de couleur.

La boîte rectangulaire est posée légèrement en biais et en porte-à-faux sur le volume inférieur, avec un jeu volontaire de contrastes de couleur.
©Architecture de collection




De vastes volumes



A l’intérieur, le volume haut accueille un vaste espace de réception et la chambre parentale, bénéficiant tous deux d’une vue imprenable sur le paysage environnant. Organisé autour d’un large patio, le niveau bas comprend trois chambres, chacune dotée de sa salle de bains et d'un accès au jardin, un bureau, une piscine intérieure et un hammam. Les deux niveaux sont reliés par un escalier et par un ascenseur. Un système domotique et un garage viennent compléter l’ensemble.



Le jardin est agrémenté de plantes aromatiques et de murs de pierres sèches qui s’immiscent dans la nature, comme s’il avait toujours été là. Mais le plus beau jardin, c’est le spectacle des montagnes, propice à la contemplation et la méditation.

Le jardin est agrémenté de plantes aromatiques et de murs de pierres sèches qui s’immiscent dans la nature, comme s’il avait toujours été là. Mais le plus beau jardin, c’est le spectacle des montagnes, propice à la contemplation et la méditation.
©Architecture de collection




Une décoration design et épurée



Et lorsqu’on vit au milieu de tant de beauté naturelle, pas besoin d’une décoration élaborée. Des aménagements simples et fonctionnels suffisent et ne font pas d’ombre à la splendeur de l’environnement extérieur. Et cette maison d’exception, située dans une commune au cadre également préservé, proche du Puy-en-Velay (43), est à vendre par l’agence immobilière Architecture de collection : www.architecturedecollection.fr



Renseignements :

Architecture de collection

21, rue Greneta

75002 Paris

Tél. : 01 53 00 97 44

Mail : contact@architecturedecollection.fr



Plan de masse : la construction offre une géométrie parfaite.

Plan de masse : la construction offre une géométrie parfaite.
©Architecture de collection




Plan du rez-de-chaussée : la maison totalise 750 m² sur deux niveaux et un terrain de 8 500 m². Elle se distingue par 4 chambres accompagnées de leurs 4 salles de bains, une terrasse, une piscine. Le niveau inférieur est construit autour d’un patio central.

Plan du rez-de-chaussée : la maison totalise 750 m² sur deux niveaux et un terrain de 8 500 m². Elle se distingue par 4 chambres accompagnées de leurs 4 salles de bains, une terrasse, une piscine. Le niveau inférieur est construit autour d’un patio central.
©Architecture de collection




Le jardin offre un bel espace de vie et de détente, avec une vue exceptionnelle sur les volcans environnants, les Sucs. Il s’agit de volcans endormis, à la forme particulière de cône et de dôme provoqués par les anciennes éruptions.

Le jardin offre un bel espace de vie et de détente, avec une vue exceptionnelle sur les volcans environnants, les Sucs. Il s’agit de volcans endormis, à la forme particulière de cône et de dôme provoqués par les anciennes éruptions.
©Architecture de collection




Le niveau supérieur forme une boîte rectangulaire posée sur un volume carré qui compose le volume inférieur. Le niveau bas, habillé de noir, est tourné sur un patio intérieur.

Le niveau supérieur forme une boîte rectangulaire posée sur un volume carré qui compose le volume inférieur. Le niveau bas, habillé de noir, est tourné sur un patio intérieur.
©Architecture de collection




La décoration des chambres est presque monacale et le mobilier réduit à l’essentiel. Le décor, c’est avant tout la nature extérieure, car la frontière entre le dedans et le dehors est particulièrement ténue. Des éléments transparents, comme ce valet en plexiglass, font écho à la structure de la maison.

La décoration des chambres est presque monacale et le mobilier réduit à l’essentiel. Le décor, c’est avant tout la nature extérieure, car la frontière entre le dedans et le dehors est particulièrement ténue. Des éléments transparents, comme ce valet en plexiglass, font écho à la structure de la maison.
©Architecture de collection




Au niveau supérieur, la cuisine épurée donne sur un rideau d’arbres qui recrée une certaine intimité.

Au niveau supérieur, la cuisine épurée donne sur un rideau d’arbres qui recrée une certaine intimité.
©Architecture de collection




Marquée par des jeux de contrastes, le niveau haut, tout en transparence, est ouvert sur l’extérieur.

Marquée par des jeux de contrastes, le niveau haut, tout en transparence, est ouvert sur l’extérieur.
©Architecture de collection




Immaculée, hormis son sol, comme les espaces de circulation, la salle de bains joue la carte de noir et blanc.

Immaculée, hormis son sol, comme les espaces de circulation, la salle de bains joue la carte de noir et blanc.
©Architecture de collection




La grande pièce à vivre est habillée de rideaux qui domptent la lumière. L’ensemble du mobilier graphique et design fait la part belle au noir et blanc avec une touche de rouge Canapé, LC2 Le Corbusier, édité par Cassina. Fauteuil Tom Vac, Ron Arad, édité par Vitra.

La grande pièce à vivre est habillée de rideaux qui domptent la lumière. L’ensemble du mobilier graphique et design fait la part belle au noir et blanc avec une touche de rouge Canapé, LC2 Le Corbusier, édité par Cassina. Fauteuil Tom Vac, Ron Arad, édité par Vitra.
©Architecture de collection




Le salon qui fait partie d’un grand espace de réception, Canapé LC2, Le Corbusier, toujours édité chez Cassina.

Le salon qui fait partie d’un grand espace de réception, Canapé LC2, Le Corbusier, toujours édité chez Cassina.
©Architecture de collection




Le bureau est un espace convivial  doté d’une grande table ronde, d’une bibliothèque et de rangements discrets.

Le bureau est un espace convivial doté d’une grande table ronde, d’une bibliothèque et de rangements discrets.
©Architecture de collection




Le patio permet de profiter d’un agréable environnement naturel, tout en préservant l’intimité des habitants.

Le patio permet de profiter d’un agréable environnement naturel, tout en préservant l’intimité des habitants.
©Architecture de collection




La piscine intérieure couverte, avec bassin rectangulaire, est intégrée au volume du rez-de-chaussée et ouverte sur le patio.

La piscine intérieure couverte, avec bassin rectangulaire, est intégrée au volume du rez-de-chaussée et ouverte sur le patio.
©Architecture de collection




Les limites du jardin sont invisibles pour favoriser son intégration dans la végétation naturelle existante.

Les limites du jardin sont invisibles pour favoriser son intégration dans la végétation naturelle existante.
©Architecture de collection