En Belgique, une maison de week-end comme un tournesol

Agnès Zamboni
Son dessin et son plan particulier témoignent de sa recherche de la lumière. Une réalisation de l’agence Crahay et Jamaigne.
La maison épouse le terrain en pente. Les murs sont réalisés avec des panneaux de bois stratifié massif et un soubassement en pierre naturelle. Dans le jardin, une structure en acier Corten (auto-patiné) très résistante sert à la fois de luminaire d’extérieur, de range-bûches pour la cheminée et de pare-vue par rapport au voisinage.

La maison épouse le terrain en pente. Les murs sont réalisés avec des panneaux de bois stratifié massif et un soubassement en pierre naturelle. Dans le jardin, une structure en acier Corten (auto-patiné) très résistante sert à la fois de luminaire d’extérieur, de range-bûches pour la cheminée et de pare-vue par rapport au voisinage.
©crahayjamaigne.com


Toute la lumière !



Située à Stavelot, dans la province de Liège, cette maison a été construite sur un terrain en pente et mal orienté au nord. Un des soucis principaux des architectes de l’agence Crahay et Jamaigne a été de réorienter le soleil pour qu’il puisse éclairer tous les espaces de vie. « Pour cela, nous avons décidé de construire une maison qui tourne le dos à la route avec des failles vitrées qui traversent le bâtiment et y rapportent le soleil », raconte Guy Jamaigne.



La communication entre les trois niveaux d’habitation s’effectue par un escalier latéral. Un écran assure l’intimité des espaces trop visibles de l’extérieur.

La communication entre les trois niveaux d’habitation s’effectue par un escalier latéral. Un écran assure l’intimité des espaces trop visibles de l’extérieur.
©crahayjamaigne.com




Un plan particulier



Ici, le niveau principal de vie a été installé à l’étage inférieur dans un ensemble de caves enterrées. Il s’ouvre totalement sur la vallée et la piscine extérieure, par l’intermédiaire de châssis très discrets, qui offrent une surface maximale de vitrage, et d’une vaste terrasse. Au rez-de-chaussée, 3 chambres à coucher avec une salle de douche, une buanderie et un bureau ont été aménagés pour les amis, les enfants et les enfants des amis, au même niveau que le garage et le hall d’entrée. L’étage accueille une grande suite parentale accompagnée d’un salon indépendant. Ces espaces sont implantés à proximité de deux terrasses intégrées au volume à 2 pans de la toiture. Ils bénéficient à la fois du soleil, côté route et de la vue vers l’arrière du terrain.



Sous la toiture, au dernier et 3ème niveau, un espace organisé à la façon d’une suite et réservé aux propriétaires. Les panneaux photovoltaïques sont incorporés dans l’épaisseur de la toiture et font office de tuiles ou d’ardoises.

Sous la toiture, au dernier et 3ème niveau, un espace organisé à la façon d’une suite et réservé aux propriétaires. Les panneaux photovoltaïques sont incorporés dans l’épaisseur de la toiture et font office de tuiles ou d’ardoises.
©crahayjamaigne.com




Le choix des énergies naturelles



« Côté technique, une pompe à chaleur avec système géothermique qui puise les calories dans la terre a été choisi pour assurer le chauffage de la maison et de la piscine. Des panneaux photovoltaïques complètent l’installation. Une domotique permet de tout commander à distance. » A l’extérieur, la maison est recouverte d’un bardage de cèdre naturellement imputrescible. Au fil du temps, il offre une patine d’un joli gris argenté, car les lattes verticales positionnées dans le sens de la pluie qui tombe favorisent l’évolution d’une couleur uniforme. Et côté route, des dalles alvéolaires engazonnées permettent le stationnement de plusieurs véhicules.



Contact :

C et J Architectes


1, rue de La Tannerie

6960 Malmedy

Belgique

Tél. : 0032(0)80 67 22 03

Mail : architectes@crahayjamaigne.com

www.crahayjamaigne.com



La terrasse est percée d’une piscine aménagée au même niveau que les pièces de vie. La façade vitrée favorise un confort de vie dedans dehors en toutes saisons.

La terrasse est percée d’une piscine aménagée au même niveau que les pièces de vie. La façade vitrée favorise un confort de vie dedans dehors en toutes saisons.
©crahayjamaigne.com




A l’étage, les chambres, et en contrebas les pièces de vie dans cette maison qui ne laisse rien deviner de ses intérieurs, côté rue.

A l’étage, les chambres, et en contrebas les pièces de vie dans cette maison qui ne laisse rien deviner de ses intérieurs, côté rue.
©crahayjamaigne.com




La lumière est capturée par le biais d’une verrière en toiture et diffusée à travers un plancher vitré.

La lumière est capturée par le biais d’une verrière en toiture et diffusée à travers un plancher vitré.
©crahayjamaigne.com




La salle de bains de la suite sous les toits est dotée d’un meuble sous vasque recouvert de résine, comme le sol et tous les rangements. Le plan du lavabo double a été découpé dans une pierre reconstituée à l’entretien facile.

La salle de bains de la suite sous les toits est dotée d’un meuble sous vasque recouvert de résine, comme le sol et tous les rangements. Le plan du lavabo double a été découpé dans une pierre reconstituée à l’entretien facile.
©crahayjamaigne.com




Un panneau en métal ajouré occulte l’escalier et crée une certaine intimité entre la zone de circulation principale et les espaces habités. Cet écran perforé laisse aussi passer la lumière.

Un panneau en métal ajouré occulte l’escalier et crée une certaine intimité entre la zone de circulation principale et les espaces habités. Cet écran perforé laisse aussi passer la lumière.
©crahayjamaigne.com




Des failles et césures, réalisées au niveau de chaque plancher, permettent à la lumière captée en toiture de pénétrer sur toute la hauteur de la construction inondant ainsi de clarté, le séjour situé au niveau du jardin.

Des failles et césures, réalisées au niveau de chaque plancher, permettent à la lumière captée en toiture de pénétrer sur toute la hauteur de la construction inondant ainsi de clarté, le séjour situé au niveau du jardin.
©crahayjamaigne.com




Les façades de la maison font alterner bardage en cèdre naturel et séquences vitrées.

Les façades de la maison font alterner bardage en cèdre naturel et séquences vitrées.
©crahayjamaigne.com