European Copper in Architecture Awards : le cuivre perforé à l’honneur

Olivia Caillou
Pour sa 15ème édition, pas moins de 66 projets étaient en compétition confirmant la tendance du cuivre dans l’architecture contemporaine. Le grand gagnant de cette édition 2011 : le cuivre perforé.
La Chapelle St Lawrence, à Vantaa en Finlande, conçu par Anu Puustinen et Avanto Arkkitehdit a remporté le grand prix de la 15ème édition du concours européen du cuivre en architecture

La Chapelle St Lawrence, à Vantaa en Finlande, conçu par Anu Puustinen et Avanto Arkkitehdit a remporté le grand prix de la 15ème édition du concours européen du cuivre en architecture
©Tuomas Uusheimo

Lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Bruxelles, les résultats de cette 15ème édition sont tombés. Parmi sept finalistes, ce sont les architectes Anu Puustinen et Avanto Arkkitehdit pour la chapelle St-Lawrence en Finlande qui ont remporté le grand prix de cette édition. Présidé par, Catherine Slessor, rédactrice en chef de l’Architectural Review, le jury a récompensé leur recherche d’équilibre entre matière et couleur à travers leur utilisation de panneaux de cuivre perforé vert.


Ces cloisons ajourées qui séparent l’intérieur de la chapelle de l’extérieur offrent un jeu de lumière et de reflets révélant une palette riche de ce cuivre, entre le vert amande et le turquoise. Pour la toiture, le choix d’un cuivre vert pré-patiné a été choisi aussi bien pour sa dimension culturelle, évoquant le toit des églises anciennes, que pour sa durabilité, résistant aux conditions climatiques difficiles de la région.


Une mention spéciale a été attribuée à Philippe Schmit pour son extension du Musée d’art de la Ville du Luxembourg dont l’extension arbore un bardage de laiton couleur or associé à des panneaux de cuivre perforé. Dans un jeu de lumière, la surface opaque se transforme en voile translucide quand la nuit tombe.


Les architectes allemands Fritsch et Schülter et les anglais de l’agence Make ont également reçu une mention. Le tandem germanique a eu recours à des panneaux de cuivre pré-revêtu gris foncé pour l’habillage d’une maison individuelle. Le projet des britanniques, le bâtiment de Weymouth street à Londres, est intégralement bardé de laiton doré pré-patiné. L’immeuble se distingue aussi par ses balcons en cuivre perforé qui filtrent la lumière et projettent un motif d’ombres à l’intérieur des appartements.


Ce concours d’envergure européenne qui a lieu tous les deux ans attire un nombre croissant de participants confirmant l’attrait des architectes pour le cuivre. Chaque édition est alors l’occasion de découvrir de nouvelles réalisations architecturales mettant au jour les nombreuses qualités du cuivre. Outre ces qualités esthétiques qu’on lui connaît, le cuivre est aussi un matériau soucieux du respect de l’environnement. Au delà de sa longévité, le cuivre se recycle entièrement. D’une grande malléabilité, le matériau se joue des formes offrant des possibilités de façonnage presque infinies. Ce qui laisse présager de jolies surprises pour les éditions à venir !